AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4599
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Lun 13 Juil - 13:59

Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)
(V2.0)



Eh bien je vois que vous avez cliqués ! Félicitation ! Vous êtes vraiment sans peur et sans reproche ! Maintenant je suppose que la plupart d’entre vous se demandent ce qu’un tel topic fait sur un forum aussi respectable que celui-ci. Bah déjà si il y est, c’est que Gruic a donné son accord, car je me serai pas permis de le poster autrement (« C’est le topic que j’attendais depuis la création du forum » qu’il m’a dit… nan il m’a pas dit ça). Ensuite parce-que cette idée m’est venue comme ça et qu’elle m’a faite beaucoup marrer. Je l’imaginais vraiment comme une grosse blague. Et puis plus j’y pensais, plus je commençais à prendre cette blague sérieusement. Du coup je me suis dit que ça valait vraiment le coup que je le fasse.

Après je vais pas me justifier en long et en large n’est-ce pas ? Rien que le fait d’avoir créé ce topic me donne forcément une image à vos yeux que je vais même pas me fatiguer à vouloir changer. Cela-dit, vous avez également cliqué sur le sujet, ce qui pose également la question sur VOS motivations (hein ! Bandes de canaillous !!).
Mais désolé d’en décevoir certains, car les illustrations qui accompagnent ce topic sont toutes totalement soft. Déjà parce-que y’a beaucoup de mineurs dans la salle (et que c’est pas un site porno ici !!!), mais aussi parce que c’est justement le propos inverse que je vais tenir (théorie de l’inversion propre à la série toussa toussa…). Mais si vous le voulez-bien, revenons au début.



Hentaï ? Kezaco ?


Très simplement un manga hentaï est un manga à caractère pornographique. Et ce qui est chouette c’est qu’au moins c’est un truc simple à définir ! Une ligne et pouf ! Tout le monde a pigé le concept ! Y’a pas à dire, le sexe est une chose vraiment universelle. Cool, nan ?!

Maintenant il existe également des doujinshi ! Le doujin de son côté est un manga amateur, généralement très fin (une vingtaine de pages environ), qui met en situation des personnages d’une série déjà existante.
ATTENTION : un doujinshi n’est pas forcément Hentaï par nature, il peut raconter des choses bien plus classiques. Cette appellation n’est la que pour désigner l’aspect amateur du produit. Donc comprenez bien que ce que je vous présente ici n'est qu'un pan de l'univers assez riche qu'est le doujinshi. D'ailleurs si vous souhaitez voir ce que donne une approche plus soft, je vous renvoie au topic de Gruic à ce sujet que vous pouvez aller visiter en cliquant ici.

Et donc quand on fusionne tout ça, on obtient le doujinshi hentaï ! Qui n’est autre qu’une parodie érotique d’une série ; d’un manga ou encore d’un jeu vidéo.
Du coup vous imaginez bien que comme toute bonne série à succès, Slayers n'y a pas échappé.



« Burn the Witch !!!! »


Pourquoi j’en parle aujourd’hui ? Eh bien déjà parce-que grosso-modo personne ne le fait. Quelle que soit la série, peu importe le forum ou le site, ils seront très rares ceux qui oseront aborder ce sujet (en dehors des sites Hentaï eux-mêmes). Or paradoxalement, une bonne partie des fans (masculins faut bien se le dire)… voir la quasi intégralité en fait, a déjà jeté un œil à un ouvrage de ce type. Comme ça… Par curiosité… Mais fichtre qu’il n'osera jamais l'avouer ! Sauf que moi m’en fiche. Je le dis que j’en ai lu, et pas qu’un seul d’ailleurs, alors autant me sacrifier (mais c’est pour la bonne cause).
Je l'avoue, je suis définitivement l’homme de la situation.

Pourquoi un tel tabou me direz-vous ? Déjà parce que c’est le « saiske » ! Et que le « saiske » c’est pas un truc que les gens abordent aisément. Ensuite parce-que le doujin hentaï est souvent considéré comme le mal incarné ! Ces torchons souillent l’œuvre d’origine et sont impies !!! Comment peut-on dessiner des choses aussi dégradantes qui ternissent la pureté de notre œuvre culte chérie ??? Eh bien "comment" je ne sais pas (avec des crayons je dirais ?), mais le fait est que ça existe et pas qu’un peu. On ne parle pas d’une dizaine d’ouvrages par série, mais d’une bonne centaine. Voir pour les plus surpuissants pourquoi pas des milliers (Final Fantasy VII ; Evangelion, si vous êtes là…).
Du coup pour ma part, j’ai toujours trouvé très étrange ce sentiment répulsif qu’ont les Occidentaux face à ça. C’est un aspect ancré dans le merchandising Manga et Japanime et on pourrait presque dire qu’on mesure la popularité d’une œuvre à travers son nombre de doujin Hentaï.
D'ailleurs, la communauté Hentaï Occidentale est probablement plus agréable et plus sympathique que la communauté manga au sens propre. Surement parce-qu'une sorte de decomplexion règne et que de toute façon, on sait que lorsqu'on ose dire qu'on lit du Hentaï on est mal vu par beaucoup.
J'ai un exemple assez bête ou je suis un jour tombé sur le scantrad de Slayers Hourglass of Falces sur un site hentaï que je fréquente dont l'uploader avait retiré la page de crédit. Immédiatement les commentaires des visiteurs furent que ce scantrad était un travail de "Turtle paradise" et qu'il fallait remettre la page de crédit. Chose qui a été fait très vite. Je ne sais pas pourquoi, mais cette attitude m'a paru extrêmement sympathique.

Qu’on n’en lise pas est une chose, qu’on en soit profondément dégouté en est une autre. Je pense que c’est un peu se voiler la face sur un aspect de notre passion et de la culture Japonaise (qui est un pays très prolifique en ce qui concerne le marché de l’érotisme). Ça existe et ça existera tant que y’aura du manga. Alors pas la peine d’en faire un plat.
Au contraire je dirai même qu'il est important d'en avoir conscience afin de bien aborder les œuvres Japonaises. Slayers d'autant plus quand on connait un peu son illustrateur officiel.



« C’est qu’il se débrouille le bougre »


Ma seconde motivation c’est qu’on parle souvent de fanart Slayers fait par des amateurs ou des pros, mais à ce moment on esquive toujours radicalement les doujin Hentaï ! Or je considère qu’il s’agit probablement du vivier le plus riche de ce côté-là. A tel point qu’il peut en dégouter plus d’un sur ses propres capacités de dessin (ouf ! Les miennes sont déjà nulles). Lorsque l’on voit le talent graphique de certains et que l’on se dit qu’ils ne sont pas pros, qu’ils n’en vivent pas et qu’ils sont condamnés à dessiner quelques doujins coquins pour ensuite disparaître à tout jamais de la circulation, on est obligé de se dire que le Japon possède vraiment une sacrée quantité de dessinateurs talentueux pour qu’ils en soient arrivés au point d’en « gâcher » comme ça. Ce qui me donne encore plus de respect pour ceux qui ont réussi à percer. On est vraiment dans un monde impitoyable.

Car des bons trucs dans le Hentaï il y en a ! On ne peut parfois même plus parler d’amateurs, tant la qualité est impressionnante. Bien entendu, beaucoup ont suivis des études de dessins et sont parfois payés pour leur boulot, mais il s’agit souvent d’une misère et plus d’une occupation à côté que d’un véritable emploi. Nombreux sont ceux qui dessinent énormément de doujin puis disparaissent incognito.
Sauf que comme c’est Hentaï, la majorité des fans Occidentaux zappent ces travaux, car ils se disent qu’il n’y a forcément rien de bon la dedans.



Slayers et le Hentaï



Alors j’ai retroussé mes manches pour vous prouver le contraire !
Et s’il est vrai que 99% de ces ouvrages sont lamentables et plutôt moches, j'ai envie de dire que y’a pas besoin que ce soit hentaï pour obtenir cette statistique. Il y a des fanarts… merci bien.
Ensuite parce que tout n’est pas forcément hentaï dans un doujin ! Parfois l’auteur se permet une petite illustration ou deux fort jolie, souvent au crayonné (et personnellement les illustrations crayonnées sont celles que je préfère) dans l’ouvrage. Parfois même c’est érotique et c’est franchement très beau (« ce n’est pas sale »). Pour un cas en particulier je serai obligé d'en montrer, mais tout cela restera du domaine de l'Ecchi (porno soft) et vous ne verrez rien ici à réel caractère pornographique. Désolé.

Et de toute façon, Slayers n’est pas si inondé de parodies érotiques qu’on pourrait le croire. D’ailleurs, la majorité souffre du design assez particulier de sieur Araizumi. De base, le bonhomme a créé des personnages aux visages avec des angles à la fois très prononcés mais conservant un caractère assez doux. L'illustrateur varie toujours son trait entre le très pointu et le très arrondi. Ajoutez à ça des personnages au corps assez fin, vous avez quelque chose d'à la fois très enfantin mais aussi parfois très adulte. Du coup, beaucoup qui tentent de coller au design original se retrouvent limite à faire du S.D (Super Deformed : grosse tête sur petit corps) et bien entendu, c’est moche.
Au final, beaucoup se rabattent sur le design de la série qui est beaucoup plus simple à prendre en main (animation oblige) et qui s'approche plus des standards graphiques de l'époque. Ce qui n’empêche pas certains d’avoir leurs petites touches perso. Remarquez que cette analyse est valable pour tous les fanart Slayers en général. Je suis sur que ceux qui en font parmi vous ne se basent pas beaucoup sur les illustrations d’Araizumi.

Maintenant, comme il est impossible de couvrir toute la production doujinesque (oui j'invente des termes) ainsi que tous ses auteurs, ce que je vais vous proposer ici est ma sélection personnelle, ceux qui me paraissent les plus intéressants et qui méritent le coup d'oeil.
J'ajoute un détail très important : tous les auteurs de doujin sévissent sous des pseudonymes. Ça peut paraitre logique mais il faut aussi savoir qu'ils en ont parfois deux voir trois. Ce que je mets donc comme pseudonyme sont ceux qui me semblent les plus pertinents. Mais ils se peut que je me trompe ou que vous les trouviez sous un autre nom. Je vous demande de ne pas m'en tenir trop rigueur.


Halo/Halopack



Pour ouvrir ce petit tour nous allons commencer par Halopack, qui fait tout au crayon sans abuser de l'encrage et du tramage (hormis "Tempting 3"). Le résultat donne des planches à l’aspect très légères et parfaitement dans le ton de Slayers. Le bonhomme n’a fait à ma connaissance que des doujin autours d’Amelia et Zelgadiss, mais fait quand même apparaître Lina et Gourry dans ses planches et comme vous pouvez le voir, il gère les personnages plutôt bien. D’ailleurs il est l’un des rares dans le genre à conserver les proportions de Lina c'est à dire une petite poitrine. C'est assez rare dans le Hentaï et c'est assez appréciable de ne pas se retrouver avec des personnages avec deux ballons de foot à la place des seins. Après, vous aurez vite constaté qu’il se base avant-tout sur le travail de Naomi Miyata, la chara-designer de la série.
Tous les tomes possèdent deux illustrations soft d’un des personnage, souvent d’Amélia ou Zelgadiss et on les retrouvent en début et fin de volume. La colorisation des couvertures est également dans le ton avec des couleurs très pastel. Le tout pourrait rendre un peu passé, mais il est finalement assez agréable et bien en adéquation avec le contenu de l'ouvrage.
Quant au contenu érotique il a l'avantage de ne pas tomber dans le graveleux et reste dans quelque chose d'assez "mignon". Bref, vous ne devriez pas être traumatisés si vous tombez dessus.

Spoiler:
 


Au total il existe quatre doujin de ce mangaka qui sont assez facile à trouver, le dernier datant de 2000 et depuis plus rien. C'est assez malheureux vu que dans les doujins Hentaï il était probablement ce qui se faisait de mieux avec un coup de crayon vraiment parmi les meilleurs et l’avantage de vouloir coller à l’ambiance de la série originelle.
Cela-dit, la majorité des auteurs de doujin ne font ça que pendant un temps très court. Rien de bien étonnant à ça donc mais c'est quand même dommage et je persiste à dire que ce mangaka aurait du faire des adaptations officielles. C'est celui dont le dessin est le plus proche de ce que l'on connait à travers la série, mais aussi le plus propre. Il aurait été parfait pour les manga de Revo-R

Spoiler:
 

Chuuka Manju



Le second dessinateur, encore très prolifique dans le milieu, c'est Chuuka Manju ou de son autre petit nom Yagami Dai. Son style est par contre un peu particulier, surtout au niveau des yeux qu’il dessine différemment de notre illustrateur favori ainsi que les bouches féminines qu'il fait plus pulpeuse. Quant aux corps, que ce soit les hommes ou les femmes, ils ont tous gagnée en corpulence et en formes et sont moins fluet qu’à l’origine sans pour autant tomber dans l'excès. On aime ou pas, mais il a l’avantage d’avoir son propre trait.
Sa série la plus riche se nomme « Mantou » qui comptabilise pas moins de 36 tomes au moment ou je rédige ce dossier et sont par leur aspect beaucoup plus « pro » que ceux que je vous ai présentés d’Halopack : il y a de la trame et de l’encrage. Bref les planches sont finalisées. Les premières planches sont d'ailleurs souvent des scènes d'actions qui sont d’ailleurs très dynamique avec un découpage assez maitrisé. C'est très court mais c'est mieux mis en scène que n’importe planche de « Knight of Aqua Lord »… Oui je sais, ça fait mal (IN YOUR FACE !!!).

Spoiler:
 


Etant-donné qu'il y a eu beaucoup de tomes, le trait a évolué de manière assez significative pour ne plus franchement ressembler à ce qu'il dessinait au départ.
A vrai dire, les premiers dessins avaient quelques points communs avec l'ancien style d'Araïzumi. Mais ce n'est pas franchement étonnant vu que les deux compères ont collaborés ensemble sur plusieurs doujinshi Hentaï de Ranma 1/2 et je ne serai du coup pas étonné qu'il fut jadis un élève du maitre. Pour preuve de ce que j'avance, on constate rapidement que les deux ont un certain souci du détail quand il s'agit de faire transparaitre les tétons ou faire ressortir les fesses des personnages féminins. Comme qui dirait : il y a des choses qui ne trompent pas Cool

Spoiler:
 

Bref, Chuuka Manju est à ce jour le mangaka le plus intéressant de par son style très spécial et très professionnel.
Et si il a évidemment rendu les personnages plus sexy, ce n'est pourtant pas dans le Hentaï que le bonhomme est le plus intéressant. Au contraire, c'est lorsqu'il fait du soft ou du tout juste érotique qu'il est le plus à l'aise. Mais là encore, vous pouvez tomber par mégarde dessus sans risquer grand chose : c'est de l'érotisme assez classique et il n'y a rien de perturbant à l'intérieur (pas de viol ou des choses dans le genre). Chose dont je le suis gré car ils sont de moins en moins nombreux.
Il est en ce qui me concerne mon auteur de doujin favori et ce n'est pas pour rien que c'est une de ses illustration qui me sert d'avatar.

Pour information, il ne dessine malheureusement plus grand chose en ce qui concerne Slayers. La dernière apparition de Lina était dans le Mantou 32 et ne contenait aucun Hentaï pour mon plus grand bonheur. L'histoire semblait à suivre et était très portée sur l'action offrant des planches assez sympa.
Mais aujourd'hui la tendance fait qu'il est revenu à une autre série qu'il affectionne : Evangelion et en particulier Asuka (il faut croire qu'il est très branché rousse).
Il continue d'améliorer son style et il serait sympathique de le voir maintenant dessiner quelque chose de plus conventionnel. Je crois d'ailleurs qu'il a fait un manga très branché arme à feu, mais je dérive.

Spoiler:
 

Seule chose assez déplorable : sa colorisation des couvertures assez moches. Autant pour Evangelion il fait des choses assez propres voir très jolies, autant pour Slayers il tente parfois un style qui gâche le dessin comme le prouve la petite selection que j'ai faite.

Il est très compliqué de trouver les Mantou sur Slayers, surtout les premiers. Donc si quelqu'un a des liens, je suis preneur.

Spoiler:
 


Chuuka Manju a la classe et puis c'est tout !

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!


Dernière édition par chevaliershakka le Mar 10 Mai - 23:06, édité 32 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4599
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Lun 13 Juil - 13:59

Partie 2


Hakueki Shobou



Enfin il y aurait bien Hakueki Shobou… Mais soyons clairs, ce mec a détruit son talent. Ce que je vous ai mis est la seule illustration assez « clean » du gars. Pourtant j'ai fait un tour histoire d'en trouver une ou deux autres ! Mais impossible de trouver quoique ce soit de propre. Tout le reste de ses planches sont profondément écœurantes, parfois à tel point qu’on a du mal à croire que c’est la même personne qui dessine. Vraiment dommage qu’il ait des gouts aussi ragoutants et qu’il n’ait pas fait un peu plus d’illustrations « soft », car il peut s'avérer bon et il est l’un des seuls se basant sur le design d’Araizumi.
Et d'un côté je voudrais bien faire l'impasse sur lui tant son travail général est franchement dégoutant, malheureusement s'agissant d'un des dessinateur les plus prolifique je me vois mal l'ignorer qui plus est quand on prend en compte son potentiel. Mais dans le fond comme dans la forme, tout y passe : scato; vomi; viol; obésité.... c'est un vrai festival de l'horreur. C'est sans doute pour cela que je pense qu'en fait il est nécessaire de vous en parler afin que vous puissiez passer votre chemin. Pour le coup je ne vous souhaite pas de tomber un jour sur ses travaux. Mais si vous vous penchez sur l'univers Hentaï de Slayers, vous aurez du mal à ne jamais tomber dessus.
En bref, fans sensibles abstenez vous. Ses dessins risquent de vous hanter éternellement. Si après ça y’en a qui vont voir et qui viennent pleurer, je veux même pas les entendre !!!


Hyakuhachi Kyouka



Ensuite, parlons quand même rapido d’Hyakuhachi Kyouka. Je n’aime pas son doujin, mais faut admettre que le gars gère bien. La preuve ci-dessus rien qu'avec la couverture qui prouve une certaine maitrise du trait et de la couleur. Mais le fait est que son doujin enfonce encore plus ce cliché débile du couple Xellos/Philia, ce qui m’énerve au plus haut point. Mais je dois admette que sa couverture est très soignée. Le contenu du doujin est moins impressionnant par contre

En vrac



Slayers Adult : une série dispensable

Après il en existe pêle-mêle avec quelques pépites à l’intérieur. Le problème c’est que nombreux sont des collectifs de plusieurs dessinateurs, ce qui fait qu’on ne peut pas se fier à la couverture pour savoir si le dessin sera intéressant ou pas.
Je ne peux pas non plus ignorer les Slayers Adult vu que ce sont les doujin les plus célèbres et quasiment les plus nombreux sur l'œuvre de Kanzaka, mais ils sont par contre largement dispensables car majoritairement assez laids d'un point de vu graphique et sans quasiment aucune illustration à l’intérieur. Les plus aventureux fouillasseront quand même dedans pour trouver les quelques maigres pages assez jolies, mais pour ma part je n'ai pas trouvé que le jeu en valait la chandelle. Et même au niveau érotique c'est assez médiocre.

Spoiler:
 

Pour le reste c’est de la patience, mais on peut y trouver un tas de choses sympathiques de l’illustration originale à simplement un petit dessin caricatural de nos personnages. Parfois il est intéressant de voir comment certains dessinateurs réinventent totalement la bande, la rendant difficile à reconnaître. avec un doujin dessiné par un certain Guy Ya... Que les gens connaissent plus communément sous le nom de Kōta Hirano surtout connu pour son manga Hellsing ! C'est quand même assez drôle de voir qu'un mangaka aussi célèbre ait un jour dessiné un doujin érotique de Slayers. Mais ce n'est pas non plus surprenant vu que le monsieur avait commencé dans le manga Hentaï En soi l'œuvre est d'ailleurs assez particulière et le trait assez spécial. Son gout pour l'encrage donne une atmosphère intéressante et pour peu qu'on aime Hirano, on retrouve dans certaines pages sont univers débridé ou pour le dire de façon plus crû : complètement taré.

Spoiler:
 

Maintenant il est dommage que certain soient imprimés sur du papier très fin, les pages sont transparentes, gâchant le plaisir. Mais hé ! C’est ça les doujins.

Je ne parlerai pas des illustrations couleurs, car de ce côté c’est encore plus rare de trouver des illustrations soft. S’agissant généralement d’une seule image, nous dirons qu’elles vont plus vite « droit au but » (je suis un poète qui s’ignore). Mais si on n’est pas allergique au nu, on peut trouver des choses assez bluffantes et même très belles. Mais là encore, il y a une majorité d'horreur dont on se passerait bien. Il faut donc beaucoup de patience et ne pas avoir peur de devenir aveugle.
Il existe néanmoins un illustrateur couleur et noir et blanc qui a fortement attiré mon attention...


Ce dessinateur inconnu



D'origine Japonaise, je ne suis pas sûr d'avoir trouvé son pseudonyme (d'ailleurs il ne signe pas son travail. Et comme son site est en Japonais...).
Aucun doujin à son actif, ce fanartiste a fait une quantité impressionnante de dessin et le plus bluffant reste son trait : c'est probablement celui/celle qui dessine de la façon la plus proche d'Araïzumi. Mais ce qui est étonnant c'est que son trait est plus fidèle au chara-designer quand il dessine du nu. Dès qu'il s'attaque à des choses plus soft, son approche graphique change et s'avère un tantinet décevante ne rend vraiment pas bien : visages trop pointus, vêtements mal faits... Du coup, exception qui confirme la règle je vous montre une ou deux images Ecchi car ce sont celles qui sont les plus flagrantes en terme de similitude.

Pourtant, aussi impressionnant soit ce mimétisme, c'est finalement le dessinateur le plus perturbant. Les personnages sont tellements "mignons", tellement dans le style actuel d'Araïzumi et donc assez enfantin... qu'il y a une sorte de malaise à voir du Hentaï.
Là ou les autres ont un style très différent ou apporte une touche assez adulte aux personnages, on se retrouve à quelque chose assez proche du "lolicon" et je dois dire qu'autant j'apprecie ce dessinateur... Autant je ne suis pas à l'aise du tout et je ne sais jamais quoi penser de son travail. Peut-être que vous n'aurez pas ce sentiment ici, mais n'oubliez pas que je vous met ce qu'il y a de plus soft et donc pas forcément ce qu'il y a de plus représentatif.

Spoiler:
 


Toujours actif aujourd'hui, j'aimerai quand même bien connaitre son nom. Et non, je ne pense pas qu'il s'agisse d'Araïzumi sous un pseudonyme. D'abord parce-que le trait n'est pas exactement le même, mais qu'en plus si Araïzumi veut faire du Slayers Hentaï, il ne s'enquiquine pas à prendre un faux nom.

Ceci étant dit ! je pense avoir fait le tour des auteurs les plus intéressants dans le Hentaï. Si vous en connaissez d'autre... n'hésitez pas.



Pourquoi, Dieu ? Pourquoi ?

Du coup, moi ça m’amène souvent à réfléchir. Preuve que cette lecture est également matière à réflexion (hinhin). Quand je vois la qualité graphique de ces doujins et à quel point ils sont finalement respectueux du matériel d’origine (sérieusement !! Regardez les costumes ! Il manque rien !!!... oui bon… Quand ils portent des costumes) je m’interroge.
Car en face de ça, nous avons des mangas officiels, qui sortent dans des magasines de prépublication puis en volume reliés et qui eux sont dessinés par des patates qui savent pas tenir un crayon à l’endroit. Très franchement moi je pige pas ! Pourquoi Slayers Revolution en manga est aussi laid ??? Pourquoi Light Magic a un graphisme aussi gamin et dépouillé ? Quand on voit le potentiel de certains amateurs qui n’attendent que ça de passer pro, on se demande pourquoi ce n’est pas eux qu’on a été cherché pour dessiner les mangas Slayers.
A la place on doit se contenter de tacherons qui massacrent les personnages d’Araizumi, oubliant volontairement certaines choses (kof Demonblood kof) que même un dessinateur de manga hentaï a la décence de conserver.
Sérieux, c’est un truc que je comprendrai jamais. Que le monde est mal foutu.


Et le Yaoï bordel ?!


Bon forcément, je pouvais pas conclure sans parler un peu du Yaoï et qui est exactement la même chose, sauf qu’il s’agit de rapports homosexuels entre hommes virils.
Déjà c’est amusant de voir que lorsqu’il s’agit de Yaoï, le tabou tombe. Pourquoi que donc ? Parce-que la gente féminine est beaucoup tolérante sur ce genre de publication. Forcément vous me dire, vu que c’est le lectorat principal des mangas Yaoï (eh non ! Ce ne sont pas les gays !!).
Et parce-que les filles tolèrent le Yaoï, alors c’est bien. Mais le Hentaï c’est un truc pour les mecs ! Donc forcément c’est un truc de pervers. Parfaitement logique !
Bon je fais un peu de sarcasme mais je vous rassure, je n’ai rien contre le Yaoï et je considère que c’est un genre comme un autre (même si il a énormément de mal à percer en France). Sauf que d’un point de vue graphique…. Beeeeeh ça me fait un peu chier.

Peut-être parce-que le Hentaï représente des filles et des garçons (même si surtout des filles), le panel de styles est beaucoup plus large : on a ceux qui veulent coller au trait ; ceux qui le changent totalement ; ceux qui font n’importe quoi… Bref, les doujins Hentaï sont graphiquement très variés.
Pour le Yaoï on revient généralement au même schéma : on effémine les personnages masculins le plus possible. Alors ce n’est pas forcément moche, ça peut même être assez joli. Mais en termes de variété, je trouve ça un peu plus redondant. D’autant qu’on retrouve énormément de codes graphiques du shojo, la ou le Hentaï est beaucoup plus libre (des fois y’a des p’tites bulles qui brillent dans le Hentaï). On est toujours dans des ambiances feutrées, élégantes… Et du coup moi je trouve que ça tourne plus vite en rond.
Maintenant je ne suis pas maitre du sujet, donc si quelqu’un s’y connaît en doujin Yaoï Slayers, je lui laisse le libre plaisir de nous le faire découvrir. Je trouve même que ce serait un excellent topic complémentaire à celui là.

Spoiler:
 


Conclusion

Voila ! C’était mon petit tour d’horizon très bref sur le doujinshi Hentaï consacré à Slayers.
Sans forcément vouloir vous convaincre d’en lire, parce que ce n’est pas le but et que de toute façon beaucoup d’entre vous n’ont pas l’âge légal pour les consulter, j’espère avoir démontré qu’il s’agissait d’un genre comme un autre et qui possède une pléthore de dessinateurs talentueux qui ont eux aussi fournis d’excellentes illustrations autours de l’univers de Kanzaka. Bien entendu ce ne sont pas pour la plupart des enfants de chœur, mais vu le traitement de certains, j’en suis à penser qu’ils sont plus respectueux du matériel d’origine que certaines publications officielles. Et pourtant vu le but premier de ces ouvrages, c’est clair que c’était pas gagné. Mais dans l'ensemble et hormis un mangaka, Slayers n'a jamais été trop maltraité par ses doujinshi hentaï.
Je tiens à ce point car je pense que certains n'imaginent pas à quel point les mangakas Japonais ont le cerveau malade et dessinent des choses assez abominables. Mais ici, hormis Hakueki Shobou qui a finalement atteint le quota de dégueulasserie tout seul, il n'y a rien de trop excessif dans l'univers du doujin Hentaï de Slayers (pas d'Eroguro par exemple), sauf peut-être dans les illustrations couleurs. Mais ce n'est vraiment pas un domaine que j'affectionne, j'ai donc préféré me concentrer d'abord sur le doujinshi.

Sinon j’espère que ces quelques pages et illustrations, que beaucoup ne devaient probablement pas connaître vous ont fait plaisir.
Moi pour ma part, je continuerai de fouiller un peu partout, peu importe que ce soit Hentaï ; Shojo ; Shonen ou quoi que soit l'appellation ! Car en fin de compte, c'est désormais dans le doujins que l'actu Slayers est la plus riche.
Et puis un fan un vrai se doit d’explorer tous les aspects de son culte non ? Oui je vous accorde que c'est une prétexte un peu facile. Mais il n'est pas faux pour autant !

Voila ! Si vous avez quelques pièces rares intéressantes n'hésitez pas à les faire partager. Ce topic est évolutif et ne sera jamais totalement fini.
Maintenant je vous demanderai de rester sobre dans vos posts. Le terrain est glissant mais ça ne vous empêche pas de rester corrects.

Sur ce je pense que voir un peu de Slayers, du vrai, me ferait beaucoup de bien !

PS : Bon... Combien ont directement survolés les images pour voir si y'en avait des un peu hard ? Allez allez ! Ne soyez pas timides ! Admettez que vous êtes globalement déçus.



_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!


Dernière édition par chevaliershakka le Mer 11 Mai - 10:33, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5806
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Lun 13 Juil - 18:11

Très bon topic, qui a du te demander des heures de travail tant la surface à trier, catégoriser, analyser et traiter devait être immense.

J'avoue que la quasi totalité de ce que tu écris est une découverte pour moi car je n'ai toujours accordé de crédit qu'aux voies officielles. Je dois élargir mon champ de vision et me rapprocher un peu du travail des fans, ce que toi, Syl et Xellas me poussez à faire.

J'avais feuilleté un doujin slayers il y a des années, et j'avais trouvé ça tellement pourri (dessins horribles) que je m'étais dit que plus jamais j'en ouvrirai un autre. Mais il semble bien, au travers de ce topic, que dans toute cette mer de saloperies se cachent quand même quelques artistes qu'il serait dommage d'ignorer. J'avoue que certaines illustrations m'ont bluffées, très proche des oeuvres de Araizumi.

Mais est-ce si étonnant ? Rappelons que M. Araizumi lui même est un pervers qui préfère passer des heures à dessiner les fesses de Lina que les décors d'arrière plan. Mes propos peuvent paraitre blasphématoire mais tous ceux d'entre vous qui possèdent des recueils du maitre ne peuvent qu'être d'accord avec moi. Regardez ses illustrations pour le premier art book de Slayers, les personnages ont quasiment toujours des tenues bien moulantes, tellement moulante que les formes du sexe féminin y sont parfaitement retranscrites. D'ailleurs beaucoup de ses personnages ont les seins qui pointent, et si le bonhomme c'est drolement calmé par la suite, ces premiers dessins frôlent souvent le mauvais gout.

En tout cas, pour en revenir aux artistes que tu cites, ils sont doués, il n'y a rien à dire, plus qu'un certain studio zombie... (encore qu'il faudrait voir si ils sont capables de tenir des délais de professionnel). Mais je vais répéter ce que j'ai déja dit dans le topic fanart :

Bordel, mais si ils savent si bien dessiner, qu'ils se lancent dans leur propre manga plutôt que de passer des heures à dessiner et plagier un manga déja existant ! Imaginez les mangas originaux que de tels artistes pourraient réaliser si ils ne passaient pas autant de temps à dessiner des personnages qui ne leur appartiennent pas.

Bref, je leur souhaite une grande carrière et une émancipation épanouie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4599
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mar 14 Juil - 12:33

Haha oui... Des heures d'investigation... Un travail acharné de fond et de forme pig
Plus sérieusement, c'est plus chiant que ça puisse le paraitre (surtout à la longue).

Tu relèves des points assez intéressants ! Il est vrai que ce genre de produit (car je pense ici qu'on est plus dans la catégorie du "produit" que de l' "œuvre") soulève pas mal de questions.
Déjà sur la question du "pourquoi ils font pas leur propres manga ?". Bah je t'avouerai que je me suis souvent posé la question également ! Quand on voit le niveau de certains, on se dit que c'est vraiment du gâchis de se limiter à un mimétisme aussi peu productif. Mais déjà il faut se poser plusieurs questions.

Déjà tu l'as dit : il y a les délais à respecter dans un prépublication. Ça peut être un facteur. Et il est clair que ces dessinateurs amateurs n'auraient peut-être pas un aussi bon coup de crayon si ils étaient dans une parution hebdomadaire (sachant qu'à la base, les doujins semi-pro sont souvent dessinés pour être vendus comicket qui a lieu deux fois par ans... Ça laisse de la marge).
Cela dit, on ne sait pas en combien de temps ces doujins sont réalisés. Il faut aussi souligner le facteur qu'un mangaka publié est souvent entouré d'une batterie d'assistants, pas l'amateur. Donc il y a des plus et des moins. Je ne sais pas si on peut uniquement se baser sur ce facteur.

Ensuite tout est question d'école ! Vu que nous parlons du Hentaï, il faut bien penser qu'on dessine pas ça comme un Shonen, ni un Seinen.
La mise en page d'un Hentaï est quand même conçue pour mettre l'illustration en avant. De ce fait, c'est toujours la même chose : il y a forcément une illustration principale (sur page simple ou double), accompagnée de cases de transition. L'accent est surtout mis sur les corps avec en général un arrière plan très dépouillé.
Faites ça dans un manga d'action... Ça va poser quelques petits soucis.
Alors peut-être bien qu'à trop trainer dans le Hentaï, ces dessinateurs ne sont plus capable aujourd'hui de mettre en page correctement un autre genre.
Il existe pleins d'exemples non-Hentaï. Après tout Akamatsu était plutôt doué avec son Love Hina. Maintenant avec Negima, qui est truffé de combats, c'est une catastrophe et c'est totalement illisible.
Au final le seul nom qui me vienne du Hentaï qui a réussi à aller totalement à l'opposé c'est Oh! Great. Mais bon c'est un cas bien particulier.

Enfin il y a la question de sa propre capacité créatrice. Inventer un univers ne serait ce que d'un point de vue graphique (vu le topic, on va mettre la question du scénario de côté) ça demande une sacrée imagination. Si il est de certitude que le Japon possède un nombre phénoménale de "techniciens" du dessins( es gens qui savent reprendre le style de quelqu'un avec une ressemblance frappante), je pense qu'ils ne sont pas forcément plus fournis que d'autres en ce qui concernent des "auteurs".
Du coup je pense qu'au delà d'un bon coup de crayon, la majorité ne sont pas capable d'imaginer leur propre personnages. Je serai d'ailleurs pas surpris que la majorité finisse dans des studios d'animation à dessiner les œuvres des autres.

Et maintenant un autre point que tu soulèves c'est la notion d'officiel et de plagiat. Ça m'a fait penser au bouquin "Génération Otaku" d'Hiroki Azuma qui expliquait que cette notion était devenue bien vague aujourd'hui au Japon. En gros il expliquait ça comme ça :

D'une part nous avons l'œuvre qui est un grand récit (y'avait aussi la notion de "petit réçit", mais si je pars là dessus, on a pas fini) et les simulacres qui ne sont autre que tous les produits dérivés en tout genre, ainsi que le doujinshi.
Il explique alors qu'aujourd'hui la consommation qui est faite de l'œuvre originale se fait au même niveau que les simulacres, sans plus aucune distinction entre les deux.
Il part même du principe que si pendant longtemps il fallait que le simulacre s'attache au grand récit pour être considéré comme valable (un doujin Hentaï par exemple se doit de respecter l'univers, les personnages et que les événements semblent plausibles), la tendance est quelque peu différente désormais et il suffit simplement que les deux œuvres aient la même base de donnée.
La base de donnée n'est rien d'autre que les codes graphiques.
En clair : Si Lina est toujours rousse, avec son bandana, ses gants et sa cape... Eh bien c'est Lina et le simulacre a autant de valeur que l'œuvre d'origine, quand bien même le grand récit (l'univers) n'est pas respecté.
C'est d'ailleurs un gros souci quand on fouillasse dans le Hentaï (qui est l'un des premiers secteur de simulacre a avoir réagi) c'est qu'il permet toutes les dérives. Si avant les dessinateurs se sentaient obligés de coller à l'univers et à l'ambiance d'origine, on remarque maintenant qu'ils s'autorisent un peu tout et n'importe quoi, rendant certaines lectures vraiment borderline.

Bien entendu cet écrivain parle du cas du Japon, mais j'ai bien peur que cette barrière tombe également en Occident si on continue dans la voie dans laquelle nous nous sommes engagés (vu que les Otakus Français semblent penser qu'il est de bon aloi de copier le fan Japonais et de baser son fanatisme sur une consommation exacerbée). C'est dommage pour un pays dans laquelle la notion d'auteur est vraiment très forte.
D'ailleurs faut pas oublier ce détail : au Japon l'auteur... On s'en moque un peu. Alors finalement le dessinateur de simulacre ne voit peut-être pas l'intérêt de faire ses propres créations, étant donné que ses doujins ont autant de considération pour les fans que l'œuvre d'origine. Pas sur d'ailleurs que tous aspirent à devenir "pro". Ils aiment sans doute ça, ça les éclate et ils sont plutôt doués, mais comme tous les sportifs n'aspirent pas forcément à jouer dans une grande équipe, ce n'est peut-être qu'un passe temps.

Citation :
ces premiers dessins frôlent souvent le mauvais gout.

Haha ! Je me demandais si j'avais pas l'esprit tordu quand je me disais ça à l'époque Razz
C'est vrai que je trouve que le bonhomme joue un peu trop sur l'aspect innocent de ses personnages et de son trait un peu enfantin pour avoir un souci du détail qui colle parfois pas trop ^^
Enfin s'pas que ce soit pour me déplaire... Mais des fois c'était quand même un brin tendancieux je trouvais. C'est vrai qu'il s'est bien calmé par la suite. Et d'un côté c'est pas plus mal.

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5806
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mer 15 Juil - 13:26

Globalement d'accord avec tout ce que tu viens de dire.

Citation :
Déjà tu l'as dit : il y a les délais à respecter dans un prépublication.

En effet, c'est une des qualités du studio zombie. Ses membres fournissent un travail rapide et régulier. D'ailleurs pour ce qui est d'écrire de petites histoires hors mythologie, je les ai toujours trouvé compétent. C'est vraiment leur place.

Citation :
Alors peut-être bien qu'à trop trainer dans le Hentaï, ces dessinateurs ne sont plus capable aujourd'hui de mettre en page correctement un autre genre.

C'est d'autant plus dommage ! Et je pense qu'on peut même étendre cette constatation à tout fanartiste. A trop pomper les dessins d'autres auteurs, le style personnel est parfois tellement parasité qu'on est plus capable de se sortir d'un schéma donné. Alors d'accord, copier les artistes, au début, pour apprendre, je pense que c'est une bonne chose. Mais il ne faut pas en recopier qu'un seul. De même, au bout d'un moment il faut savoir s'émanciper et mélanger les divers styles qu'on a recopié pour créer son propre coup de crayon. Je veux croire encore à l'esprit d'auteur français, qui a bien du mal ces derniers temps. Je veux qu'il survive. Je veux croire en la supprématie de la création originale sur le plagiat. Même si ça reste idéaliste. Mais si ne serais-ce qu'un seul fanartiste ou auteur de Doujin parvient à se sortir de ce cercle pour travailler sur son oeuvre perso, alors il y a encore de l'espoir. Et même si son oeuvre perso sera beaucoup moins lu, je veux croire en son ultime mérite.

Citation :
(vu que les Otakus Français semblent penser qu'il est de bon aloi de copier le fan Japonais et de baser son fanatisme sur une consommation exacerbée).

La japan Expo en fut le parfait exemple.

Citation :
Mais des fois c'était quand même un brin tendancieux je trouvais. C'est vrai qu'il s'est bien calmé par la suite. Et d'un côté c'est pas plus mal.

Comme tu le sais, la morale japonaise se fait de plus en plus omniprésente dans les oeuvres japonaises, par souci de pouvoir les exporter sans être calomnié d'oeuvres violentes ou sexuelles. Les oeuvres shonen sont de plus en plus niaises et bon enfant. Slayers Special a suivi un peu le même procédé. D'ailleurs, si la seconde partie de la Main Serie devait être adaptée aujourd'hui, je pense qu'elle subirait quelques modifications, à mon grand regret.

Araizumi a suivi le courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4599
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mer 15 Juil - 15:45

Gruic a écrit:
D'ailleurs pour ce qui est d'écrire de petites histoires hors mythologie, je les ai toujours trouvé compétent. C'est vraiment leur place.

Cela-dit, malgré tout l'amour que je porte à KOAL, je peux comprendre que ces p'tits gars avaient envie de se lancer dans une saga un peu plus ambitieuse que des mini-histoires. D'ailleurs je les accuse pas de mauvaise volonté mais d'inexpérience dans le domaine (dessiner un shonen sur plusieurs tomes demande un sacré sens de l'épique qu'on peut pas obtenir dans des petites histoires)... Et aussi d'un scénariste qui les a pas gâtés. Mais ceci est une autre histoire !

Citation :
Mais si ne serais-ce qu'un seul fanartiste ou auteur de Doujin parvient à se sortir de ce cercle pour travailler sur son oeuvre perso, alors il y a encore de l'espoir. Et même si son oeuvre perso sera beaucoup moins lu, je veux croire en son ultime mérite.

Oh bah des amateurs qui ont réussi à devenir pro, y'en a !
Oh ! Great est d'ailleurs celui au parcours le plus atypique : de base c'était un petit employé de bureau qui s'est un jour lancé dans le manga Hentaï. Aujourd'hui c'est l'auteur de Tenjo Tenge et de Air Gear (qui sont deux très bons mangas avec un graphisme très impressionnant).
Mogudan a été le chara-designer d'un jeu (bon un eroge... Mais quand même !!) et a bossé sur une série.
Les Clamp tenaient à la base un doujinshi avant de devenir pro... etc

Faut pas croire ! A la base le doujin est surtout un moyen de se faire repérer (d'ailleurs vous verrez que y'a toujours une adresse web; un e-mail qui les accompagnent).
Après pourquoi copier le style d'un autre au départ ? Bah peut-être pour rassurer l'éditeur. D'ailleurs si on regarde de près, y'a quoi comme façon pour devenir pro ?

-Gagner un concours. Et je dirai que c'est l'une des seules façon pour débuter immédiatement avec son propre style.

-Etre assistant : l'une des méthodes les plus répandus. Et comme on le constate, le mangaka possède alors un trait vraiment similaire au départ à celui de son boss. Et c'est bien après que le trait devient fondamentalement différent.
Pour illustrer je vous file une petite image qui repertorie quelques mangakas et leurs assistants... Si ça vous intéresse !



-Faire du doujin et se faire repérer. Dans ce cas on a, à priori pas de maitre, mais étant donné qu'on dessine les personnages d'un autre mangaka, on peut considérer que ça revient au même que d'être assistant.

En gros, dans la majorité des cas, j'ai l'impression qu'avant de pouvoir développer son propre trait au Japon, il faut savoir maitriser celui d'un autre. Sans doute pour assurer un truc lisible et qui plairai à défaut d'innover (Après tout, si Satan 666 est publié c'est bien parce que le mangaka a calqué son petit frère).

Après y'aurait pas mal de choses à dire sur la notion d'auteur. Mais oulala ! On fera ça p'tet plus tard, dans un topic plus approprié ! Mais je souhaite aussi vraiment qu'elle perdure. Maintenant entre la France et le Japon, y'a une différence de mentalité.

Citation :
La japan Expo en fut le parfait exemple.

Le problème étant en plus que cette grande foire à la saucisse n'admettra jamais ce qu'elle est : un gigantesque supermarché de la Japanime. Il faut forcément qu'elle continue à claironner qu'elle est aussi là pour promouvoir la Culture Japonaise. Le pire, c'est que je sais pas si le visiteur le gobe ou pas ce gros mensonge.

Citation :
Les oeuvres shonen sont de plus en plus niaises et bon enfant. Slayers Special a suivi un peu le même procédé. D'ailleurs, si la seconde partie de la Main Serie devait être adaptée aujourd'hui, je pense qu'elle subirait quelques modifications, à mon grand regret.

Araizumi a suivi le courant.

Alors ça.... Je pense que ce sera mon point de désaccord ultime ! ^^
Hormis si tu parles des adaptations animées, ou je te rejoins parfaitement sur l'aspect édulcoré de celles-ci aujourd'hui, je trouve justement que le genre Shonen est bien plus intéressant aujourd'hui qu'à notre époque. Mais histoire de pas trop dériver, j'pense je vais créer un topic là-dessus. Ce sera plus simple !
Après je ne pense pas qu'on puisse jeter la pierre à l'Occident pour avoir adouci certains aspects... si ça s'avère vrai ! Car il faut encore pouvoir démontrer l'impact qu'on a eu. Je pense qu'il y en a eu un effectivement, mais pas dans des proportions gigantesques non plus.

Déjà l'Occident (et surtout l'Europe) a toujours cultivé la notion d'auteur et non sans fierté. Très souvent je la trouve excessive. Mais il faut admettre qu'elle a réussit à un peu l'injecter au manga et que... Bah c'est super.
Faut pas délirer, hormis quelques noms, les Japonais ne sont pas en délire devant leur mangakas. C'est un job, ou tu dois publier 15 pages par semaines. La notion d'auteur ou d'artiste n'est pas au centre des préoccupations.
Bien sur j'ai pas non plus envie que le manga se transforme en BD Francophone ou Américaine, mais je pense pas que ça arrivera.
Après, sommes nous la cause de restriction chez les mangakas ? Le manga serait-il de plus en plus mainstream pour plaire au marché International ? Je suis vraiment pas convaincu. Mais je sais pas... On dérive vraiment du sujet nan ? :p


Sinon pour Araizumi, il s'est peut-être juste assagi hein Razz

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LoN_Xelloss
Chevalier de Ciefied
avatar

Messages : 986
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 37
Localisation : Beuvrages à côté de Valenciennes

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mer 15 Juil - 18:51

Gruic a écrit:
Mais est-ce si étonnant ? Rappelons que M. Araizumi lui même est un pervers qui préfère passer des heures à dessiner les fesses de Lina que les décors d'arrière plan. Mes propos peuvent paraitre blasphématoire mais tous ceux d'entre vous qui possèdent des recueils du maitre ne peuvent qu'être d'accord avec moi. Regardez ses illustrations pour le premier art book de Slayers, les personnages ont quasiment toujours des tenues bien moulantes, tellement moulante que les formes du sexe féminin y sont parfaitement retranscrites. D'ailleurs beaucoup de ses personnages ont les seins qui pointent, et si le bonhomme c'est drolement calmé par la suite, ces premiers dessins frôlent souvent le mauvais gout.


En effet, j'avais plus ou moins remarqué ça. Après avoir lu ton post, j'ai vérifié en feuilletant un art-book, pas sûr que ce soit le premier dont tu parles, et ça saute aux yeux! L'exemple le plus flagrant, mais pas le plus graphique, est une illustration avec Lina et Naga. Naga a ses mains sur les épaules de Lina qui tient un citron. Rien d'extra, mais faut savoir qu'au Japon, le citron représente les premiers émois sexuels des jeunes filles......Et oui!!!

Concernant les doujins, hentaï ou non, j'ai déjà eu l'occasion d'en voir, mais uniquement des illustrations isolées, jamais d'histoires complètes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5806
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mer 15 Juil - 18:56

Citation :
j'pense je vais créer un topic là-dessus. Ce sera plus simple !

Ouaip, car je suis pas du tout d'accord, tant les exemples sont nombreux.

Citation :
le citron représente les premiers émois sexuels des jeunes filles

Je ne savais pas ! Ou alors j'ai fait un déni Laughing . Cette remarque me fait apprécier de nombreuses illustrations de façon bien différente dorénavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Sylphiel Metallium
Lance le Drag Slave d'une seule main
avatar

Messages : 548
Date d'inscription : 12/04/2009
Localisation : Sailorg

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mar 11 Aoû - 12:45

J'admire ton courage pour t'être lancé dans ce sujet sensible! Bon travail!

Citation :
les illustrations qui accompagnent ce topic sont toutes totalement soft.
Encore heureux, sinon je n'aurai pas regardé ton dossier! Je ne suis pas prête à voir des images hard NON MAIS! D'ailleurs ça aurait gâché ton dossier car les images softs que tu as mises sont vraiment belles:
Spoiler:
 
Celle là est ma préférée, elle aurait mérité un encrage et une bonne colo!
Spoiler:
 
J'ai toujours cru que c'était un dessin officiel! Le chara-design est très respecté je suis surprise!
Merci pour avoir trié les images softs pour nous, car certaines valent vraiment le coup!

Citation :
Je ne parlerai pas des illustrations couleurs, car de ce côté c’est encore plus rare de trouver des illustrations soft.
Entièrement d'accord avec toi, en tant que chasseuse d'images, je tombe souvent sur ce genre d'images (hélàs), écoeurant!

Je voulais dire aussi mon p'tit mot! Ahhh mais!

Je ne vois pas les hentaï comme le mal absolu, si ça peut plaire à certains... Mais bon, est-ce que Slayers avait besoin d'une parodie Hentaï?
Pour ma part, je n'ai jamais lu ce genre de parodie et je pense que même plus tard ça ne m'interressera pas. Mais ma curiosité m'a poussée à lire quelques résumés de 3-4 lignes trouvés sur deux sites consacrés à Sylphiel, Shrine maiden et Alone rassurez vous, ce ne sont que des courts résumés qui ne rentrent pas dans le détail! J'etais vraiment interloquée qu'il puisse exister des parodies hentaï sur Slayers tant l'oeuvre originale ne s'y prête pas! Et en lisant ces quelques résumés, je me suis dit... Ces parodies c'est vraiment du n'importe quoi!
Sylphiel prostituée?!? Amelia, Sylphiel et Filia SOEURS??? Filles de Phil-san?????? o_O wtf! (ça me fait vraiment mal de voir le personnage de Sylphiel ainsi... vraiment... Sad )

J'ai du mal à croire que lorsque l'on est fan de Slayers, on puisse aimer lire ce genre de parodies... A part quelques images que Shakka nous a gentillement selectionné, ça ne me semble pas interresssant... Voilà! Smile

Je mets ici quelques images tout à fait soft que j'aime bien (j'en avais même avant de savoir que c'était du hentaï!)




/!\ Les gens qui vont penser que je suis une perverse pour avoir lu quelques résumés par simple curiosité et lu le dossier de Shakka sont stupides! :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5806
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mar 11 Aoû - 13:16

Citation :
J'etais vraiment interloquée qu'il puisse exister des parodies hentaï sur Slayers tant l'oeuvre originale ne s'y prête pas!

o_O

Attends, Araizumi est un pervers qui durant les premières années de la saga c'est quand même bien lâché pour émuler le genre Doujin. Slayers se prête tout à fait au genre, au moins au travers des illustrations de son dessinateur principal. L'équipe de la série TV a ensuite fait perdurer cet esprit. D'ailleurs ton avatar en est le parfait exemple : une des filles de la saga présentée sous son meilleur jour, avec le fantasme du tablier, histoire d'éveiller l'instinct primaire du fan. Et ça marche comme ça pour toute série japonaise qui se respecte d'ailleurs. C'est partie intégrante du fanservice.

Citation :
est-ce que Slayers avait besoin d'une parodie Hentaï?

Non, mais dans l'absolu Slayers n'a besoin d'AUCUN doujin, hentai ou autre. Le net regorge de BD de fans chippers à la con ou on voit des Amelia/Zelgadis et autres qui se calinent comme dans un shojo prépubère. Pour moi c'est au moins aussi débile. De toute façon j'ai une dent contre le Doujin exacerbé depuis qu'on nous a servi certains fanarts comme étant officiels.

Tu n'as surement pas connue cette époque, mais ces saletés de fanarts pourrissaient les posts mythologiques et les lecteurs les prenaient pour argent comptant. Au final, plus personne ne savait ce qui était officiel et ce qui était né du fantasme d'un fan en mal d'oeuvre personnelle. Du coup, tout le monde croyait que Dynast était un beau gosse à cause de cette merde :



Hamlet the manga a même repris le faux charadesign de Xellas Metallium. Du coup, début des années 2000, tu entendais des "fans" en masse dire "Ah oui, la maitresse de Xellos, elle est marrante avec ses animaux qui la suivent partout". Mais WTF !!

Ce que je veux dire par la, c'est que le Hentai n'est pas plus coupable que tous les autres styles de fantarts/doujins et compagnie. Il est même moins grave, car au final on sait ce que c'est et on le prend pas au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2301
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mar 11 Aoû - 13:43

Oserais-je dire que prendre quoi que soit venant de slayers comme sérieux est déjà trahir la série en soi à l'exception notable de toute la mythologie que Kanzaka a bien voulu nous donner.

Je suis bien d'accord avec le fait que, à la base, slayers n'a absolument pas besoin de doujin car, les illustrations d'Araizumi dans les romans sont déjà du doujin en soi..... (je sais j'extrapole mais finalement pas tant que ça)

Enfin, il est vrai que le hentai doujin a au moins le bon goût d'être absolument pas officiel et c'est ce qui est particulièrement avantageux par rapport à ce que tu viens de dire Gruic.
Les hentai de slayers, comme tous les hentai doujin d'ailleurs, valent ce qu'ils valent et c'est bien là le principal. Que certains n'aiment pas le hentai doujin, je peux les comprendre et, de même, si d'autres aimes les hentai doujin, je peux les comprendre aussi.

Et jamais je ne le ferai si on essayait d'effectuer l'autodafé des hentai doujin.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylphiel Metallium
Lance le Drag Slave d'une seule main
avatar

Messages : 548
Date d'inscription : 12/04/2009
Localisation : Sailorg

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mar 11 Aoû - 14:17

Ohhhh j'ai crée une mini-polémique avec ma bêtise Razz

Citation :
J'etais vraiment interloquée qu'il puisse exister des parodies hentaï sur Slayers tant l'oeuvre originale ne s'y prête pas!
Hihi je retire ce que j'ai dit^.^ Je ne connais pas suffisamment l'oeuvre pour l'affirmer, toutes mes excuses!

Citation :
D'ailleurs ton avatar en est le parfait exemple : une des filles de la saga présentée sous son meilleur jour, avec le fantasme du tablier, histoire d'éveiller l'instinct primaire du fan. Et ça marche comme ça pour toute série japonaise qui se respecte d'ailleurs. C'est partie intégrante du fanservice.
Je ne voyais pas cet aspect là, j'aimais bien l'expression de Sylphiel sur cette image c'est pour ça que je l'ai prise!^^

Citation :
ces saletés de fanarts

*regarde le ciel, l'air innocent* Moi, dessiner des fanarts? Jamais Very Happy

En ce qui concerne l'image de Dynast, moi aussi je suis honteusement tombée dans le panneau! et j'ai cru longtemps que c'était un officiel!
Je connais aussi une autre image modifiée par des fans... Et qui a perdu tout son sens, mais si je le mets ici je risque de faire un grand HS (Il faudrait créer un mur de la honte Laughing ).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4599
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mer 12 Aoû - 1:06

Oh bah tiens ! Je suis étonné que ce topic refasse un peu surface Razz
J'avoue que je m'y attendais pas !

Citation :
Encore heureux, sinon je n'aurai pas regardé ton dossier! Je ne suis pas prête à voir des images hard NON MAIS!

Bah de toute façon t'aurais pas eu l'âge légal pour le consulter Cool
Eeeeeeh ouais ! Si on avait été sur un forum adulte j'aurai bombardé le topic ! MOUAHAHAHAHHAA !!!... En fait nan j'aurai pas fait ça.
Mais ravi que la sélection te plaise.

Citation :
Celle là est ma préférée, elle aurait mérité un encrage et une bonne colo!

AAAAAH non non non !!! Moi c'est justement parce qu'elle est au stade crayonnée que je la trouve super classe !!!
Bon après chacun ses gouts. Pour ma part j'ai toujours aimé ce genre de croquis ou dessins au stade préparatoire. Ça un style particulier.

Sinon pour en revenir au sujet je serai plus simpliste : dès que y'a du manga y'a du doujin Hentaï (ou du Yaoï). C'est pas une question de nécessité ou de "est-ce que ça s'y prête"... Si les nanas ont un design sexy... Bah roulez jeunesse !
Et comme l'a dit Gruic, Araizumi a quand même bien provoqué la chose. D'ailleurs ça pourrait tenir en un seul prénom : Naga. Quand on habille un personnage de cette façon... on ne peut pas dire qu'on l'avait pas cherché Laughing

Le truc c'est que c'est pas dans notre culture. Mais au Japon c'est une véritable industrie. C'est amateur certes... Mais voyez le niveau d'amateurisme de certains ! Et c'est pas le truc dessiné et imprimé à l'arrache qu'on aurait agrafé salement (comme nos fanzines Français. OUTCHA dans les dents!!!!). Ce sont des trucs imprimés, reliés proprement et vendus parfois dans des boutiques.
D'ailleurs vous verrez jamais un mangaka contester le détournement qui est fait de ses personnages dans ce genre de publication. Alors qu'il s'agirait d'une œuvre occidentale, oulalala ! Procès et compagnie (Disney n'aime pas trop en particulier) !
C'est plus que toléré, c'est dans les mœurs. Il y a bien longtemps que la question de légitimité de ces parodies ne se pose même plus. Y'en a et puis c'est tout.

Maintenant Sylph tu parles du scénario. Bon ben un gros lol! s'impose Razz
Pour ma part je ne crois pas avoir jamais lu de doujin entièrement (Ah si ! Ceux d'Hagiwara. Mais lui c'est Dieu s'pas pareil). Les histoires c'est pas trop leurs trucs quand même... On peut même pas parler d'histoire à ce niveau.

Moi perso, l'emploi des personnages dans ces bouquins m'a jamais dérangé parce que j'arrive pas à faire la liaison. Oui graphiquement ce sont les mêmes mais la ressemblance s'arrête là. Pour tout le reste ce sont des gens totalement différents. Et du coup, à part y piocher quelques illustrations, ou admirer le coup de crayon, ça me laisse généralement de marbre. C'est sans doute pour ça que je préfère le doujin hentaï au doujin classique, car comme dit au dessus y'a pas tromperie sur la marchandise.
Oui c'est incohérent, oui les personnages réagissent complètement à côté de leurs pompes, bien sur que l'histoire ne tient pas debout... Mais c'est normal nan ? L'intérêt de la parodie érotique c'est justement de pas avoir à se prendre la tête avec ça. C'est le syndrome du petit garçon qui prend les barbies de sa sœur et qui leur fait faire l'amour : c'est con, c'est pas prévu pour ça... Mais qu'est ce que c'est marrant !
A contrario, le doujin classique lui se veut cohérent alors qu'il ne l'est finalement pas du tout et qu'au final les personnages sont aussi ras du bulbe que dans le hentaï... Sauf qu'en plus de ça ils youkent pas !
Le doujin Hentaï s'assume plus pour ce qu'il est avant-tout : une parodie.

Mais bon de toute façon, Slayers malgré son succès peut se considérer comme plutôt épargné par le genre. Ce que j'ai mis dans le dossier est vraiment le must du top. En dehors y'a rien de potable. A côté d'autres séries, le hentaï de Slayers est une goutte d'eau dans l'océan.

Citation :
De toute façon j'ai une dent contre le Doujin exacerbé depuis qu'on nous a servi certains fanarts comme étant officiels.

Quand tu dis ça, tu parles uniquement en Occident ? Si c'est le cas, ça confirme le fait qu'on manque surtout d'expérience avec le fanartisme. Au Japon, vu le nombre de gars qui savent copier le trait de certains mangakas, ils doivent être plus habitués à en chercher la source... Remarque la notion d'officiel là-bas...

Citation :
Je suis bien d'accord avec le fait que, à la base, slayers n'a absolument pas besoin de doujin car, les illustrations d'Araizumi dans les romans sont déjà du doujin en soi..... (je sais j'extrapole mais finalement pas tant que ça)

Aaaaaah bah alors là, j'aimerai bien que tu m'expliques comment tu vois la chose en fait.
Parce-que d'un point de vue vocabulaire, ce que tu dis n'est pas vrai. Doujinshi dans sa définition, c'est une publication amateur (officielles ou non ! "Moe Moe" Club est un doujin). Les romans sont pas des publications amateurs.
Mais je suppose que c'est pas là ou tu veux en venir. Du coup j'aimerai bien que tu m'expliques ton propos. Very Happy

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5806
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mer 12 Aoû - 9:19

Attention, petite digression de ma part, mais pas tant que ça.

Citation :
AAAAAH non non non !!! Moi c'est justement parce qu'elle est au stade crayonnée que je la trouve super classe !!!

+ 1 !

Nous sommes nombreux à penser que c'est l'une des quintessence de l'art. C'est même révélateur d'un véritable talent. Etre capable de faire partager quelque chose avec seulement un crayon, en évitant tous les artifices tel que l'encrage, la couleur, les retouches etc... ça c'est la classe.
D'ailleurs soyons honnête, à part un professionnel particulièrement talentueux, personne d'autre ne rendra ce rough plus jolie.

Pourquoi des boites commes Rackham sont réputées pour offrir des illustrations de fou ? Mais parce qu'ils rendent de nombreux croquis publics. Le travail de leurs dessinateurs est exceptionnel. Si on était si nombreux, pendant les opens de Paris, à faire la queue vers les illustrateurs c'était bien pour avoir notre petit croquis, au final tout aussi classe qu'une illustration finie.

Et c'est inhérent au monde du manga. Si un jour quelqu'un venait me dire "je vais reprendre les mangas de Togashi pour finir toutes les illustrations qu'il a laissé sous forme d'ébauche" je lui dirais "mais casse toi ! Touche surtout pas !". D'ailleurs que font régulièrement les auteurs pour faire passer un sentiment profond, une scène inoubliable ? Et bien ils la laissent sous forme d'esquisse, de croquis, de rough...
Lorsque Gutz pète un plomb dans Berserk, Miura lui accorde parfois une grande page ou il est simplement crayonné. Et ça pète au moins tout autant.

Bref, vive le crayonné, vive l'esquisse, vive le rough et tout ce qui s'y rapporte de près ou de loin.

Citation :
Quand tu dis ça, tu parles uniquement en Occident ? Si c'est le cas, ça confirme le fait qu'on manque surtout d'expérience avec le fanartisme

Ah oui c'est typique de chez nous d'être aussi con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4599
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mar 29 Sep - 0:03

Quelques correctifs et ajouts dans le dossier (Certains auteurs ou je m'étais gouré de nom, ou encore la découverte qu'Hirano avait dessiné un doujin de Slayers sans que je m'aperçoive que c'était lui !! Honte à moi). Mais dans l'ensemble il reste le même ^^

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LoN_Xelloss
Chevalier de Ciefied
avatar

Messages : 986
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 37
Localisation : Beuvrages à côté de Valenciennes

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Jeu 22 Oct - 8:43

Voilà, je viens enfin de lire ce long topic!
Diablement intéressant tout ça. Déjà, pour répondre à Shakka, oui j'ai dans un premier temps regardé vite fait les images pour voir jusqu'où irait le coquinou Laughing
Je me doutais bien que je ne verrais pas de hard mais justement je me demandais où tu mettrais la limite. Mais bref!

D'abord, je trouve que finalement tu traites plus du doujin à travers le hentaï que du hentaï proprement dit. Ce n'est pas une critique, car ça devait être ton but (ah bah oui tu l'écris d'ailleurs au début).

Je ne pense pas qu'il y ait lieu de diaboliser le hentaï, doujin ou non, parodie ou non. J'en ai lu (j'ai d'ailleurs les "Angel" du dessinateur U-Jin chez moi). L'important est que le résultat soit bon. On tombe souvent dans les mêmes travers que le cinéma X (absence de scénario, personnages baclés) mais bon ça peut être bien fait.

Les parodies j'ai envie de dire que c'est naturel que ça vienne. Une série parait, elle a ses fans, y'a des demoiselles jolies dedans. Alors forcément y'en a qui aimeraient en voir plus. Et comme l'officiel ne montre pas tout, si le fan sait un tant soi peu dessiner et bien c'est parti!
Et celui qui ne sait pas dessiner, et bien il en profite!! Je ne le nie pas, lorsque j'ai vu des illustrations coquines sur Lina, Naga ou Amelia (encore que pour Naga, le chara-design de base est déjà coquin Laughing), j'en ai profité pour voir ce que la série ne montre pas (toujours). Dois je consulter? drunken
Par contre, je suis une fois tombé sur une illustration avec Lina et Gourry en train de......oui bon vous me comprenez, et bien je me suis limite senti gêné, l'impression de violer leur intimité.

Chacun a ses fantasmes et les parodies hentaï naissent de cela. Après, chacun a ses limites. Mais force est de reconnaitre que Slayers n'est pas le moins bien loti à ce niveau. Du coup, et vu le succès, je suis étonné que Slayers n'ait pas eu plus de parodies hentaï. Je me demande quel en est la raison. Peut être un "fétichisme" moins marqué. Par là, j'entends une chose qu'on a dite dans un autre topic, à savoir que Slayers n'a généré que peu de figurines en comparaison de Evangelion par exemple. Y'aurait il un lien entre les figurines et le hentaï (d'où mon emploi du mot "fétichisme")? Si oui, ça ne ferait que décaler la question. Pourquoi Slayers inspire-t-il moins de fétichisme?

Autre chose qui me surprend. Je ne sais pas si tu as eu ce genre de considérations, mais j'ai l'impression que les personnages qui apparaissent le plus sont ceux de la série TV. Or, j'aurais imaginé Naga en pole position et loin devant!

Voilà pour une bafouille vite faite (je suis au bureau là!!). En tout cas je m'incline devant le travail qu'a dû représenter ce topic. Gloire à Shakka et ses topics fleuve!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4599
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Jeu 22 Oct - 17:36

Haha ! Eh oui je suis terriblement décevant. Je n'ai même pas mis une image ne serait-ce qu'un peu chaude. Tout simplement parce que c'était pas le but et que bon... Faire de la demi-mesure sur un sujet qui parle de porno... soit on montre vraiment soit nan ! Je pense que ceux qui veulent en voir plus savent déjà ou fouiller ^^. Même au pire je file des liens hein ! Mais je voulais que ce topic soit accessible à tous. Après ceux qui veulent en voir plus doivent faire eux-même la démarche. Je voulais pas imposer des trucs que certains ici ne voudraient pas voir.
Et si toi tu dois consulter... Alors moi je dois me faire interner What a Face

Si j'ai pas traité directement la question du Hentaï et que je me suis plus intéressé à la question du doujin, c'est tout bête : on est sur un forum Slayers ! Donc je me focalise avant tout sur les doujins Hentaï Slayers. Pour parler du Hentai réellement, il aurait fallu que je sois plus général et pour le coup ça n'aurait pas eu grand chose à faire ici.

Si on parle du Hentaï pour le Hentaï, c'est comme ouvrir la boite de Pandore : t'es pas dans la merde Razz Parce qu'à ce moment faut définir si ça a une véritable valeur créative; si on peut en parler comme une œuvre; savoir si le dessin seul peut lui accorder une crédibilité artistique; traiter le problème de l'hypocrite censure etc etc...
Le doujin Hentaï comme tu dis est la pour satisfaire la curiosité du lecteur un peu frustré. Mais la condition de sa frustration est naturelle et est née de l'hypocrisie Japonaise.
Constatez donc : le shonen et le shojo sont des lectures théoriquement visant les ados chez eux. Il y est donc proscrit d'y montrer des scènes érotiques (idée idiote mais bon... admettons). Pourtant c'est bourré d'allusion; de personnages féminins et masculins toujours taillés idéalement avec des tenues improbables et de situations frôlant parfois l'érotisme (le terme 'fanservice' est pas sorti de nulle part hein ^^). Mais niet ! Nada ! Jamais rien ! Même dans une histoire romantique ou le but final est quand même de voir un couple finir ensemble et donc baiser, on aura que dalle. Comment ne pas se sentir frustré après ça ?
Tout encourage à en voir, mais pour cause de raisons morales, rien ne sera montré.
La preuve étant : les œuvres Seinen qui n'ont pas peur de montrer du sexe sont très peu parodiés.
Enfin c'est un autre débat.

Maintenant pourquoi Slayers n'a finalement pas été relativement prolifique en terme de goodies... J'ai quelques idées là-dessus ^^.
Déjà en ce qui concerne les doujins, il y en a eu un bon paquet. C'est juste qu'à l'époque Evangelion régnait en maitre dans le genre et que très peu furent scannés (je le sais pour avoir entendu parler de certains ouvrages ayant l'air graphiquement splendides mais introuvables sur la toile).
Ensuite niveau goodies n'oublions pas un point : en France Slayers n'a jamais triomphé. Grâce à la presse elle a vite obtenue son statut de culte, mais en terme de succès commercial... Bah suffit de voir qui édite désormais la série et comment on galère pour avoir enfin les OAVs et les films manquants. Pareil niveau manga : KOAL est le seul édité. Du coup les goodies, aussi peu nombreuses durent-elles être à l'époque, on avait peu de chance de les voir arriver chez nous (la Japanime était moins populaire qu'aujourd'hui d'ailleurs).

Ma deuxième piste c'est que globalement, les Animes de Fantasy sont plutôt rats en terme de goodies: Lodoss; Berserk; Bastard !!; Slayers... Ça n'a jamais été très prolifique en terme de figurines et compagnie.
Je pense que les Otakus Japonais sont plus friands de tout ce qui est mecha. Mais ce n'est qu'une supposition.

Citation :
Par contre, je suis une fois tombé sur une illustration avec Lina et Gourry en train de......oui bon vous me comprenez, et bien je me suis limite senti gêné, l'impression de violer leur intimité.

A mon avis parce-que soudainement ça t'as paru plausible.
J'ai l'idée que lorsqu'on est fan d'une série et qu'on respecte le travail de l'auteur, on ne supporte pas le doujin hentaï qui serait trop crédible.
Lina et Amelia se faisant violer par des bandits au design mal torché ? Nawak ! C'est impossible ! Du coup ça ne dérange pas le lecteur qui n'y voit qu'une parodie.
Mais Amelia et Zelgadiss qui couchent ensemble ? On est dans le domaine du probable. Du coup nait un sentiment de voyeurisme.
Je sais pas comment Freud expliquerait ça, vu qu'à la base il ne s'agit que de personnages fictifs Razz

Citation :
Or, j'aurais imaginé Naga en pole position et loin devant!

Et tu as raison, car grosso-modo c'est le cas. En terme de doujin, Naga est quantitativement en tête ! Bien loin devant d'autres personnages de la série télé.
En tout cas vu son exposition très faible (OAVs et films), elle a eu beaucoup de doujins, mais majoritairement moches, du coup moi j'en ai pas parlé.

Pendant ce temps j'ai enfin trouvé le Chuuka Manju (le fameux non-hentaï) que je cherchais. Son graphisme est encore plus personnel qu'avant, mais moi j'aime toujours autant !




Oui certes, il la dessine bien plus sulfureuse et plus adulte que normalement. Mais bon... Hourglass avait ouvert la voie faut dire Razz

En tout cas merci pour tes compliments, ça fait plaisir ^^
Et on attend toujours ton dossier à toi hein !!

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2301
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Ven 23 Oct - 13:36

A vrai dire, une Lina, une Amélia, une Naga (enfin pour elle c'est normal) ou une Milenna en version adulte et osé, à voir... Cela peut s'avérer sympathique à regarder... (idem pour les femmes avec Xellos, Gourry, Zelgadis and co. en version adulte et sulfureux)

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lizardman6
Méduse de Naga
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : Un petit village dans le sud de la France

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Dim 19 Sep - 1:16

Un très bon dossier (dois-je toujours le rappeler? Wink ) de notre ami shakka.

Ouais bon, du hentaï. Je sais, j'ai pas l'âge requis. Mais bon, vu le nombre de fanarts hard (donc en gros.... 0), je me suis permis de lire le dossier..... 2iéme fois, d'ailleurs que je le lis.

Par contre, j'ai un petit regret quand même: ta parler de yoaï. Et la, je dis non! Je ne peux pas supporter le yaoï! J'suis désolé de dire ça, mais c'est vrai, je peux pas supporter.


JE TE MAUDIS, YYYYAAAOOOIIIIIII!!!!!!!! (Pardon Embarassed !!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lizardman6.skyrock.com/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2301
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Dim 19 Sep - 2:02

Cela fait partie du fan service féminin tu sais. Les hommages préfèrent voir des femmes et les femmes des hommes.... rabbit

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lizardman6
Méduse de Naga
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 22
Localisation : Un petit village dans le sud de la France

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Dim 19 Sep - 9:28

Peut-être, et je peux tout a fait comprendre que certaines filles aiment ça. Mais moi, non. C'est pas possible. Je trouve même ça plus écœurant en papier qu'en vrai. Mais bon, sa c'est moi ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lizardman6.skyrock.com/
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4599
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Dim 19 Sep - 12:25

C'est marrant, Gruic parlait de ce dossier y'a pas longtemps ! Faut croire que ça a donné envie de relancer la discussion Razz

Citation :
JE TE MAUDIS, YYYYAAAOOOIIIIIII!!!!!!!

Bah comme je disais dans le dossier "Bizarrement, ce sont les fans masculins qui ont du mal à se remettre de ce genre de planches". Je suppose que c'est parce-que ça touche aux principes de la virilité (sueur de l'homme toussa....).
Et franchement... Dans le genre Hentaï, y'a pire que le Yaoï Razz (Et Slayers a échappé aux pires finalement).

Citation :
Cela fait partie du fan service féminin tu sais. Les hommes préfèrent voir des femmes et les femmes des hommes....

La question étant de savoir pourquoi les femmes préfèrent voir des hommes... avec des hommes. Et j'ajoute : des hommes à ce point efféminés (regarde donc le Zelgadiss des planches que j'ai mise).
Certes il existe aussi le Yuri, mais ce n'est qu'une branche du Hentaï parmi d'autres. Le Yaoï est quand même le style prépondérant chez les femmes. Elles ne s'intéressent pas au ouvrages hétéro (et pourtant le Yaoï ne fait pas dans la dentelle donc c'est pas parce-qu'elles sont prudes ou ce genre d'âneries).
Sans doute parce-que le Hentaï hétéro est dessiné par des hommes avec tous les travers que ça implique (rabaissement du sexe féminin; domination masculine...) rendant le matériel pas forcément attirant pour le lectorat féminin.
Je connais très peu de dessinatrices Hentaï, un peu comme il y a très peu de dessinatrices de shonen (et de dessinateurs shojo). Du coup niveau sensibilité... C'est pas super varié.

Mais bon, moi comme je l'ai dit... ça me barbe assez vite le Yaoï. Ils sont tous basés sur les codes du Shojo et ils ne varient vraiment pas assez le trait.
Et le côté androgyne me gêne par contre. Je ne suis pas un expert, mais je doute que les relations homos soient aussi romantique que ça. Ça donne une image assez faussé quand même.
Là encore ça vient surement du fait que la majorité sont dessinés par des femmes.

De toute façon, d'un point de vue contenu, le Hentaï est un genre qui n'a que très rarement apporté un regard pertinent sur la sexualité.
Enfin... c'est c'est pas son boulot Rolling Eyes

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4599
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mar 10 Mai - 22:57

Les images du topic avait été effacées, j'en ai donc profité pour faire une refonte de mon dossier (après-tout, c'est l'un des plus consulté du forum Laughing)

Voici donc Tout sur Slayers Hentaï (ou presque) version 2.0 !! Plus d'images; de nouveaux auteurs et une réécriture d'une partie du dossier.
Bref si vous ne l'aviez pas lu c'est le moment ! Sinon vous pouvez toujours rejeter un œil Cool

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5806
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mer 11 Mai - 10:36

Très bonne refonte de topic, qui a su tenir compte des divers topics et conversations qui ont pris naissance ensuite. Une seconde lecture intéressante. Je suis persuadé que j'en ai vu 2/3 en boutique de Doujins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4599
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   Mer 11 Mai - 11:04

Citation :
Très bonne refonte de topic, qui a su tenir compte des divers topics et conversations qui ont pris naissance ensuite. Une seconde lecture intéressante.

Merci. A la base je comptais juste remettre les images et faire une ou deux retouche.
Dire qu'ils me restent encore deux dossiers ou je dois juste remettre les images. Suspect

Citation :
Je suis persuadé que j'en ai vu 2/3 en boutique de Doujins.

Quoi ? Et tu les as même pas pris !!!! J'en suis tout choqué Laughing

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)
» [RESSOURCES] Tout sur l'anatomie (ou presque)
» [Partage] Pour presque tout savoir sur Android
» RÉCIT INTÉGRAL (OU PRESQUE) D'UNE COUPE DE CHEVEUX RATÉE de Jo Witek
» [AIDE] Vibre tout le temps, enfin presque ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slayers Evolution-R :: Le laboratoire de Diol :: Slayers Unofficial : coup de crayon-
Sauter vers: