AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La poésie à travers les siècles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5825
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: La poésie à travers les siècles.   Mar 29 Mar - 10:05

Un petit topic de poésie. N'hésitez pas à poster vos préférées.

Nous venons de rentrer La muse gauloise par Le Sire de Vergy, un recueil de poésies à travers les siècles, et certaines m'ont tellement fait rire que je ne résiste pas à en poster quelques unes.

En voici déjà une, du XVIIIème :

Le diable

Il a la peau d'un rôt qui brûle,
Le front cornu,
Le nez fait, comme une virgule,
Le pied fourchu,
Le fuseau dont filait Hercule
Noir et tortu,
Et pour comble du ridicule,
La queue au c...



Et une autre du XIXème :

Epigramme

Les Belges poussent, ma parole,
L'imitation à l'excès,
Et s'ils attrapent la vérole,
C'est pour ressembler aux Français.



Il y en a d'autres assez osées, très drôles également, que je posterai peut être plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2305
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: La poésie à travers les siècles.   Mar 29 Mar - 12:35

en voici une : ondine (aloysius bertrand, gaspard de la nuit, XIXe siècle)


« Ecoute ! – Ecoute ! – C'est moi, c'est Ondine qui frôle de ces gouttes d'eau les losanges sonores de ta fenêtre illuminée par les mornes rayons de la lune ; et voici en robe de moire, la dame châtelaine qui contemple à son balcon la belle nuit étoilée et le beau lac endormi.

Chaque flot est un ondin qui nage dans le courant est un sentier qui serpente vers mon palais, et mon palais est bâti fluide, au fond du lac, dans le triangle du feu, de la terre et de l'air.

Ecoute ! – Ecoute ! – Mon père bat l'eau coassante d'une branche d'aulne verte, et mes sœurs caressent de leurs bras d'écume les fraîches îles d'herbes, de nénuphars et de glaïeuls, ou se moquent du saule caduc et barbu qui pêche à la ligne ! »

*

Sa chanson murmurée, elle me supplia de recevoir son anneau à mon doigt pour être l'époux d'une Ondine, et de visiter avec elle son palais pour être le roi des lacs.

Et comme je lui répondais que j'aimais une mortelle, boudeuse et dépitée, elle pleura quelques larmes, poussa un éclat de rire, et s'évanouit en giboulées qui ruisselèrent blanches le long de mes vitraux bleus.


_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4612
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: La poésie à travers les siècles.   Mar 29 Mar - 18:09

Joli idée de topic !
Par contre, j'ai une petite préférence pour le texte de Liclic vu que j'ai toujours préféré la prose à la poésie en vers, même si j'avoue que veux que tu as choisi Gruic sont plutôt amusants.
Après en règle général, je ne suis pas un grand amateur de poésie. Mais si j'ai souvenir ou que je retrouve un texte qui m'a plu, je n'hésiterai pas à le poster.

En tout cas très bonne idée.

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blastsilver
Mercenaire
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 23
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: La poésie à travers les siècles.   Mar 29 Mar - 21:41

Baudelaire, Les Fleurs du mal XXXII

Remords posthumes

Lorsque tu dormiras, ma belle ténébreuse,
Au fond d'un monument construit en marbre noir,
Et lorsque tu n'auras pour alcôve et manoir
Qu'un caveau pluvieux et qu'une fosse creuse;

Quand la pierre opprimant ta poitrine peureuse
Et tes flancs qu'assouplit un charmant nonchaloir,
Empêchera ton coeur de battre et de vouloir,
Et tes pieds de courir leur course aventureuse,

Le tombeau, confident de mon rêve infini
(Car le tombeau toujours comprendra le poête),
Durant ces grandes nuits d'où le sommeil est banni,

Te dira : " Que vous sert, courtisane imparfaite,
De n'avoir pas connu ce que pleurent les morts?"
-Et le ver rongera ta peau comme un remords.

Et ça c'est de moi, mais c'est pas comparable Embarassed

Doucement, je m'enfonce
Au sein d'ardentes ronces
lacérant mon âme repentante

Fleuve ardent où, à mon corps défendant
Délicatement, mon esprit ébloui s'enfuit
Vers les vertes contrées, de mes rêves oubliés

Merci d'avoir lu Very Happy
Kenavo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blastsilver
Mercenaire
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 23
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: La poésie à travers les siècles.   Mar 29 Mar - 21:47

Désolé, je récidive Twisted Evil


Ta luisante chevelure attire les regards
Comme un cadavre attire les charognards
Tel un feu brulant, les êtres
Attirés par sa douce lumière
Ton regard enflammé attise
Les désirs ardents de ces pauvres hères

Qui souffrent de ne pouvoir
Ne serait-ce qu'effleurer
Dans leurs rêves éthérés
Ton corps tant vénéré

Ainsi, telle une déesse diabolique
Tu te complais dans la douleur
Qu’expriment les pleurs
De ces vivants affligés
Que ta bénédiction
Ne fait qu’empirer

Merci de votre compréhension Smile

Kenavo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xellos VS Zelgadis
Mère du Chaos
avatar

Messages : 2455
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 35
Localisation : THIONVILLE

MessageSujet: Re: La poésie à travers les siècles.   Mar 29 Mar - 21:56

Sympa cette idée de topic !
Je suis loin d'être une pro de la poésie mais je sais apprécier ! Wink


Citation :
Et ça c'est de moi, mais c'est pas comparable
Personnellement je te trouve très doué ! Cool
D'ailleurs je suis sûre que le jeu Cadavre Exquis Slayers en Vers et en Rimes (oublié depuis quelque temps...) te plairait beaucoup ! En plus ça permettrait de relancer le jeu ! Wink

_________________
Have a nice day and keep smiling despite difficulties. :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2305
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: La poésie à travers les siècles.   Mar 29 Mar - 23:14

A savoir, que j'aime beaucoup la poésie versifiée souvent plus que le poème en prose. Quoi qu'il en soit, voici un sonnet de Ronsard :
TE REGARDANT ASSISE AUPRES DE TA COUSINE

Te regardant assise auprès de ta cousine,
Belle comme une Aurore, et toi comme un Soleil,
Je pensai voir deux fleurs d'un même teint pareil,
Croissantes en beauté, l'une à l'autre voisine.

La chaste, sainte, belle et unique Angevine,
Vite comme un éclair sur moi jeta son oeil.
Toi, comme paresseuse et pleine de sommeil,
D'un seul petit regard tu ne m'estimas digne.

Tu t'entretenais seule au visage abaissé,
Pensive toute à toi, n'aimant rien que toi-même,
Dédaignant un chacun d'un sourcil ramassé.

Comme une qui ne veut qu'on la cherche ou qu'on l'aime.
J'eus peur de ton silence et m'en ahai tout blërne,
Craignant que mon salut n'eût ton oeil offensé.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LoN_Xelloss
Chevalier de Ciefied
avatar

Messages : 986
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 37
Localisation : Beuvrages à côté de Valenciennes

MessageSujet: Re: La poésie à travers les siècles.   Mer 30 Mar - 6:38

Parole de poète comme dirait l'autre!

_________________
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5825
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: La poésie à travers les siècles.   Mer 30 Mar - 8:10


Elles sont quand même pas des plus joyeuses vos poésies. J'ai l'impression de revenir au lycée ou on nous faisait étudier que des poésies morbides qui donnaient envie de se pendre. Mais cela dit se sont d'excellents morceaux, en effet. La première de Liclic par exemple est très bien écrite.

Citation :
D'ailleurs je suis sûre que le jeu Cadavre Exquis Slayers en Vers et en Rimes (oublié depuis quelque temps...) te plairait beaucoup ! En plus ça permettrait de relancer le jeu !

C'est une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2305
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: La poésie à travers les siècles.   Mer 30 Mar - 11:26

La première, je l'ai étudiée alors que j'étais en première (97-98 ; oui c'était il y a longtemps) alors que notre professeur de français nous avait fait un thème de poésie sur la femme dans la poésie française au XIXe. J'avais trouvé cette poésie très jolie et, si vous avez l'occasion, Gaspard de la Nuit est un recueil très joli quoi que devenant assez glauque sur la fin. (il s'agit d'un romantique donc c'est normal, rassurez-vous) Pour le sonnet, c'est mon style préféré dans la poésie française car il se rapproche beaucoup, avec les séries de quatrains que l'on peut voir par exemple avec Beaudelaire, de la poésie latine qui est celle que je préfère pour sa métrique. Je tiens à rajouter que, normalement, on ne lit jamais un alexandrin, on le scande ! Oui, traditionnellement, l'alexandrin doit être chanté en poésie française et si vous ne faites que le lire, vous faites une très grave faute et pas simplement de goût.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blastsilver
Mercenaire
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 23
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: La poésie à travers les siècles.   Mer 30 Mar - 19:50

Je n'ai pour l'instant lu que les poésies de BAUDELAIRE, que j'adore cheers au demeurant, et quelques poésies qu'on ma fait étudier l'année dernière. Donc, je ne m'y connais pas trop mais j'aime bien en écrire quand même clown . D'ailleurs, ce topic en est d'autant plus intérressant, car je me demandais quels sont les auteurs qui ont écrit de belles poésies confused (je ne connais que ceux que j'ai étudié).

auteur: Moi
bucket capacity: faible
magie: ?

Je me noie dans tes yeux,
Océans tourmentés,
Où mon coeur submergés
Par ces vagues déchainées.
Danse une sarabande effrénée.

Tes cheveux dorés,
Aveugle mes yeus
De leurs rayons soyeux.
Tel un soleil d'été

Ton corps valloné,
Rappelle la douceur
Des douces heures.
Passées à rêver,
De toi, mon aimée



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blastsilver
Mercenaire
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 05/02/2011
Age : 23
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: La poésie à travers les siècles.   Mer 6 Avr - 19:55

Voila un poème d'Aimé CESAIRE, qui fut une des grandes figures de la lutte contre le racisme envers les noirs :What a Face

Il me suffirait d'une gorgée de ton lait jiculi pour
qu'en toi je découvre toujours à même distance
de mirage - mille fois plus natale et dorée d'un soleil
que n'entame nul prisme - la terre
où tout est libre et fraternel, ma terre.

Partir. Mon coeur bruissait de générosités
emphatiques. Partir... j'arriverais lisse et jeune
dans ce pays mien et je dirais à ce pays
dont le limon entre dans la composition de ma chair:
« J'ai longtemps erré et je reviens vers la hideur désertée de vos plaies ».

Je viendrais à ce pays mien et je lui dirais :
«Embrassez-moi sans crainte... Et si je ne sais
que parler, c'est pour vous que je parlerai».
Et je lui dirais encore :
« Ma bouche sera la bouche des malheurs
qui n'ont point de bouche, ma voix, la liberté
de celles qui s'affaissent au cachot du désespoir. »

Et venant je me dirais à moi-même :
« Et surtout mon corps aussi bien que mon
âme, gardez-vous de vous croiser les bras en
l'attitude stérile du spectateur, car la vie
n'est pas un spectacle,car une mer de douleurs
n'est pas un proscenium, car un homme qui crie
n'est pas un ours qui danse... »


Aimé Césaire


Extrait du
Cahier d'un Retour
au pays natal
(Présence Africaine éditeur)
Si vous voulez en savoir plus allez sur cet article, il est assez clair et semble sérieux.Very Happy


[url=http://www.lepoint.fr/fil-info-reuters/aime-cesaire-un-poete-au-pantheon-06-04-2011-1316131_240.php]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La poésie à travers les siècles.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La poésie à travers les siècles.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [1355] : Inès de Castro (série Rois et Reines trucidés à travers les siècles)
» Diverses & Intéressantes Opinions Sur l'Islam A Travers Les Siècles
» La mode, la beauté à travers les âges
» La Guerre à travers les âges
» La Pâtisserie à travers les âges pat165

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slayers Evolution-R :: Les héritiers de Lei Magnus :: Les autres univers-
Sauter vers: