AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Univers Marvel : X-Men

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5825
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Univers Marvel : X-Men   Dim 25 Déc - 15:13

Stan Lee présente



Enfants de l'atome, élèves de Charles Xavier, mutants... craints et haïs par le monde qu'ils ont juré de protéger. Ce sont les plus étranges de tous les héros... ce sont les
X-MEN

Avant propos
Des centaines et des centaines de topics doivent déjà exister sur le sujet, des milliers d'analyses ultra complètes de professionnels pour les héros les plus vendus dans le monde. Néanmoins, je trouve chaque jour dommage que notre forum ne possède pas un seul sujet sur les comics américain. Et quitte à en faire un, je me suis dit, pourquoi pas sur mes héros américains préférés ? Découvert au cours des années 90, je ne me souviens plus à quelle occasion, si c'était grâce à la série qui passait à la TV ou si je lisais déjà les comics qu'un ami fidèle me prêtait chaque mois. Toujours est-il que j'étais déjà fan lorsque le jeu X-Men Children of the atom débarqua sur Saturn (en 95 ?), créant ainsi l'émulation dans mon cercle d'amis.
J'ai décidé de réaliser un topic personnel et simple qui tentera de répondre de façon posée et synthétique à la question : Que sont les X-Men, le tout sans ne jamais me servir d'internet à part pour uploader mes scans et ainsi garder une approche personnelle la plus pure possible. J'éviterai aussi les gros spoilers et apporterait des conseils de lecture pour que ceux qui souhaitent découvrir les X-Men puissent s'y mettre. Mais avant toute chose, et pour que cela soit possible, nous devons expliquer ce qu'est l'univers Marvel.


Univers Marvel
Marvel comics est une entreprise qui développe des bandes dessinées américaines. La maison des idées est à l'origine de nombreuses sagas à succès mettant en scène des Super-Héros, soit des héros possédant quelque chose en plus (pouvoirs, richesse, génie). Ces sagas et leurs Super-héros ont la particularité de toutes se dérouler (ou presque) dans le même univers : l'univers Marvel. L'univers Marvel est identique au notre, à ceci près que les mythes, les légendes, les croyances mystiques et les phénomènes paranormaux y sont souvent réels, donnant naissance à des créatures dotées de certains pouvoirs, à de super vilains avec à disposition la puissance rendant leurs vils desseins possibles, à des conflits inter-galactiques entre divers races extra-terrestres, à une science presque sans limite.
Il n'est pas rare que les héros de l'univers Marvel interagissent entre eux (d'une saga à l'autre), combattent ensembles, s'affrontent ou s'entraident. Lorsqu'un évènement majeur arrive dans l'univers Marvel, il touche donc logiquement tous les héros qui y vivent et se répercute dans les différentes sagas. Les 4 fantastiques, Spider-Man, les vengeurs, les X-Men et j'en passe et des meilleurs, évoluent tous dans ce même univers. Il est d'ailleurs intéressant de noter que de très nombreux Super-Héros issus des différentes sagas ont été un jour ou l'autre pour un temps des membres des Vengeurs. Citons par exemple, pour la saga qui nous intéresse ici, Le Fauve ou La Sorcière Rouge.

Il ne faut pas confondre l'univers Marvel avec l'univers DC, de la boite concurrente, dans lequel évoluent par exemple Batman ou Superman.



Les Super-Héros Marvel en plein conseil. L'heure est grave.


Qu'est-ce que les X-Men ?
Peu de temps après la création de l'univers Marvel, Stan Lee et Jack Kirby s'associent et inventent une nouvelle saga évoluant dans cet univers : X-Men. Le premier épisode est publié en 1963. Les épisodes suivants paraitront dans un premier temps de façon bimestrielle.

X-Men nous raconte l'histoire d'un groupe de Super-Héros pas comme les autres car constitué exclusivement de "Mutants" et qui se font appeler les X-Men. Un mutant est un individu qui a atteint un nouveau stade de son évolution, lui conférant un pouvoir le rendant unique par rapport aux êtres humains lambda. Magnéto appellera cette nouvelle race l'homo superior, destinée à succéder à l'homo sapiens. Mais pour les mutants, cette évolution se présente souvent comme une véritable malédiction, et la crainte qu'ils inspirent à la race des hommes en font des martyrs isolés.

Dans le but d'aider ces mutants et de combattre ceux qui usent de leurs pouvoirs à des fins criminels, le professeur Charles Xavier (Professeur X) fonde une école pour jeunes surdoués qui sert de couverture au recueillement et à la formation des mutants.


L'ère classique : 1963-1970

"Quand je repense à cette époque... je me dis qu'on passait notre temps à mettre de nouveaux vilains au tapis. On avait beau s'efforcer d'avoir une vie privée, le fait d'être les X-Men prenait toujours le dessus."
-Cyclope-1980, se remémorant les années 60.

C'est en 1963 que le professeur X accueille ses 4 premiers mutants : d'abord Scott Summers (Cyclope), puis Bobby Drake (Ice Man / Iceberg), Warren Worthington III (Angel) et Hank McCoy (Le Fauve). Enfin, lors du tout premier chapitre de la saga, Jean Grey (Marvel Girl) intègre l'équipe. Les premiers X-Men de Charles Xavier comptent donc 5 membres en tout, tous adolescents, à la dure école de la vie des Super-Héros.


Le Fauve en haut à gauche, Angel en haut à droite, Iceberg en bas à droite, Marvel Girl en bas à gauche. Au centre Cyclope, premier X-Man et leader des X-Men.


L'arrivée de Jean Grey à l'institut marque le point de départ de la série. Cette page est tirée du premier numéro de 1963, réédité en France dans l'intégrale 1963-1964. C'est également dans ce premier numéro que les X-Men réaliseront leur première mission ensemble face à Magnéto, qui deviendra une autre figure emblématique de la saga.

Durant toute cette première époque, les X-Men vont se confronter à une multitude de dangers et rencontrer d'autres mutants. Certains d'entre eux deviendront membres des X-Men pour un temps (citons par exemple Mimic ou Havoc), et d'autres devront attendre la génération suivante (Le Hurleur par exemple). Néanmoins, le noyau dur reste inchangé.

La plupart des épisodes obéissent à un schéma simple : une (trop) courte introduction du contexte et des aventures personnelles et affectives des personnages principaux puis un Super-vilain avec un méchant plan apparait = combat = conclusion rapide avec l'annonce d'un repos de courte durée tisant sur un futur autre Super vilain. Tous les chapitres ne sont heureusement pas comme ça, mais ça reste la construction essentielle des comics de l'époque et les X-Men vont en souffrir. On sent que derrière ces aventures rébarbatives dort un chef d’œuvre auquel il manque peu de chose pour se dévoiler à la face du monde.

La saga a du mal à trouver son public et Marvel décide en 70 de suspendre l'élaboration de nouveaux épisodes, le temps de trouver une nouvelle formule plus payante pour nos héros. C'est donc un succès mitigé pour nos premiers X-Men. Si Stan Lee l'explique par une thématique trop visionnaire pour son temps (qu'elle était effectivement, mais j'y reviendrai plus loin dans le dossier), en tant que lecteur je pense que le semi-échec est du à une équipe de héros trop uniforme et sans réels enjeux évolutifs. Car le charme d'X-Men vient en partie d'un groupe en constante évolution. Stan Lee le dit très bien lui même :
"Contrairement à beaucoup d'autres groupes de surhommes, ils sont toujours en mutation. De nouveaux X-Men apparaissent tandis que d'autres sont mis à l'écart pendant un temps. A dire vrai, si aujourd'hui vous laissez passer trop de mois entre deux lectures, vous verrez que vous risquez de ne plus reconnaitre personne, ce qui pour beaucoup fait partie du plaisir en ce qui concerne nos chers mutants."
Or cet élément n'est pas encore suffisamment présent. Il faudra attendre les bouleversements de 1975 (avec en outre la très ingénieuse introduction d'X-Men venus du monde entier et de nationalités différentes) pour que la première bombe révolutionnaire soit déclenchée. Le virage de 1980, enfin, propulsera la saga au rang de mythe incontournable.

Je suis malgré tout très attaché à cette première époque des X-Men. Témoin d'une tranche de vie que je n'ai pas connue, l’œuvre nous livre volontairement ou à son insu un véritable héritage des mœurs des années 60 et des idées fantastiques (4) que Stan Lee et son équipe ont laissé vivre et proliférer. Je recommande plus particulièrement la lecture de la toute première année (celle de Lee et Kirby) et reste très fan (à contre courant peut être ?) de la dernière ligne droite de l’œuvre (année 1969-1970) durant laquelle les auteurs essaient des choses et prennent des risques. C'est d'ailleurs pour moi la première fois que la saga se laisse entrainer par une si longue épopée se suivant d'un épisode à l'autre, témoin qu'une histoire plus longue qui respire vaut mieux que de trop nombreuses histoires concentrées en un seul épisode. En outre, Marvel a eu la bonne idée d'arrêter sur un chapitre fini n'appelant pas de suite immédiate, évitant ainsi un cliff menant nul part.


1970-1975 : des aventures au ralenti
"J'ai rencontré ce monstre lors de ma première mission pour le département H... mon seul échec. On m'envoyait castagner Hulk... je l'ai trouvé en train d'en découdre avec Wendigo."
-Wolverine-1980, référence à un épisode de la saga Hulk dans lequel Wolverine apparut pour la première fois.

Pas de nouveaux numéros durant cette période, juste la réimpression des anciens. Néanmoins les X-Men font toujours parti de l'univers Marvel et vont de ce fait apparaitre ça et la dans les autres publications. On les verra par exemple dans les Vengeurs, passage durant lequel un combat important sera livré contre Magnéto. C'est d'ailleurs durant ces années de pause que Le Fauve rejoindra les Vengeurs.
A noter également que Wolverine, mutant canadien qui deviendra par la suite un pilier des X-Men, fait sa première apparition dans un épisode de Hulk.

D'après la préface de l'intégrale de 1969-1970 paru tout récemment (et que j'attendais d'avoir pour lancer ce topic), un nouvel intégrale à paraitre courant 2012 devrait reprendre les publications de cette époque ou les X-Men sont apparus dans d'autres séries et assurerait ainsi une parfaite transition entre l'intégrale 1969-1970 et celui de 1975-1976. Excellente initiative pour boucler la boucle. Un numéro que j'attends déjà avec impatience.
Sachez néanmoins qu'il est tout à fait possible de suivre les aventures de la période contemporaine sans celui-ci.




1975-1979 : Début de l'ère contemporaine : découverte des nouveaux X-Men
Kenya, Afrique.
Professeur X : - Je m'appelle Xavier... j'ai une offre à te faire. J'espère que tu l'accepteras.
Tornade : - Quelle offre peut-on faire à une Déesse ?
Professeur X : - Tu as une terre. Des gens qui te vénèrent... Je t'offre un monde, et des gens qui te haïront peut être, mais qui ont besoin de toi. Ce monde n'est pas beau, mais il est réel... à l'inverse du rêve dans lequel tu évolues. Tu n'es pas une déesse. Tu es une mutante... et tu as des responsabilités. Viens gouter le monde extérieur, il te paraitra peut être amer, ou étrangement doux."

-1975-



C'est en 1975 que Marvel relance la saga avec un Giant Size X-Men complètement culte. Pour l'occasion, Charles Xavier forme une toute nouvelle équipe de X-Men recrutée à travers le monde (du Canada au Japon en passant par l'Afrique) pour partir secourir la première équipe portée disparue. Et la c'est du lourd. Non content de savoir à la perfection réutiliser d'anciens mutants de l'époque classique pour leur offrir une heure de gloire, Len Wein et le génial Chris Claremont se paient en plus le luxe d'inventer de nouveaux mutants qui deviendront tous complètement cultes. La cohabitation de tous ces mutants au caractère déjà forgé par la vie se veut difficile à gérer pour Cyclope et Xavier et source de conflit, ce qui rend le tout passionnant et extrêmement cohérent vis à vis de la nature humaine, tantôt conflictuelle, tantôt fusionnelle et surtout tantôt entre les deux.

Malheureusement, la nouvelle équipe X-Men se stabilisera dès le troisième épisode et le départ d'anciens X-Men se veut trop rushé. On se retrouve donc finalement avec le même concept que l'ère classique : un noyau dur et d'autres mutants gravitant autour. Néanmoins les interactions entre X-Men anciens et nouveaux sont régulières et on s'en contente pour un temps, surtout que les nouveaux X-Men sont vraiment passionnants. Mais du coup il manque encore et toujours la dernière pièce maitresse : une équipe en constante évolution.
Et c'est la qu'intervient l'année 1980.


Le lancé de Wolverine, un de mes gags fétiches qui me fera toujours rire. Cette attaque en duo Colossus/Wolverine deviendra culte par la suite.


1980 : vers une gloire inextinguible
L'année 1980 marque un véritable tournant dans l'histoire mutante. C'est cette année la que la saga devient enfin complètement imprévisible. Jusque la on savait que quoi qu'il arrive le noyau dur resterait intact. On en avait la confirmation avec ce damned logo qui figure sur chacune des jaquettes et reprenant les personnages principaux. C'était déjà le cas avec la période classique et c'était toujours le cas en 1979. Quoi qu'il arrivait, les choses revenaient en ordre par la suite et le postulat de départ restait inchangé... du moins jusque la. L'année commence en effet par le départ d'un X-Man. De nombreux autres départ et de nombreuses autres arrivées suivront.


Pour la première fois depuis le début de la saga, le logo change avec le départ d'un X-Man. Son visage est ainsi retiré. A partir de la le logo sera régulièrement modifié, ajoutant ainsi le dernier charme qui manquait à la saga : celui de l'imprévisible et du perpétuel changement.

Du coup tout est chamboulé. A partir de ce moment la chaque découverte d'un nouveau mutant pourrait évoluer vers la formation et le recrutement de celui-ci. Et rétrospectivement, chaque évènement pourrait se traduire par la mort ou le départ d'un ancien. On en vient donc à apprécier d'avantage chaque intervention de chacun d'entre eux, en se disant que ce sera peut être la dernière. Les départs, qu'ils soient plus ou moins inscrits dans le temps, créent un état de manque qui fait naitre le plaisir lorsque le personnage réapparait.

L'année 1980, c'est la consécration de Claremont et des X-Men avec un concept enfin amené à maturité et qui débouchera sur des années de plaisir. Les fans sont nombreux, ils sont fidèles, ils en redemandent. Une année presque parfaite donc. On regrettera juste la fin de la saga Phénix un peu bâclée après que le directeur de Marvel ait demandé sa réécriture. Ceci mis de côté, c'est du 100% lu et approuvé, et accessoirement du complètement culte.


L'introduction d'un nouveau mutant est toujours un réel plaisir pour le lecteur. Finira-t-il chez les X-Men ? Ici Kitty Pride et Emma Frost ignorent encore tout de toutes les aventures incroyables qui les attendent.


1981 et après
La machine est lancée et plus rien ne l'arrêtera. Face à un succès d'ampleur mondiale, la saga donne naissance à de nombreux titres dérivés. En réalité la plupart des personnages à succès finiront par avoir leurs numéros spéciaux ou même leur propre série. Parmi tous ces dérivés, l'un des plus importants est pour moi X-Factor, série mettant en scène des équipes X-Men composées de personnages emblématiques. La première n'est d'ailleurs rien de moins que constituée des 5 X-Men de l'ère classique, de nouveau réunis. Ils reviendront tous par la suite dans la saga principale à un moment ou un autre.

De nouveaux X-Men, mutants, ennemis et autres alliés apparaitront très logiquement au fil des années. Chris Claremont créera par exemple l'un de mes personnages fétiches en 1990 : le français Remy Lebeau. Mais ne nous égarons pas d'avantage, ce topic ayant prétention à présenter en évitant de spoiler au maximum, et je pense que son objectif est rempli... ou presque.



La saga a subi de nombreux liftings au fil des décennies. Cette illustration est tirée du dernier numéro en date que j'ai lu, Sisterhood, de 2009. Loin d'être mon préféré.


Séries dérivées et adaptations
Il est de rigueur ici de comprendre la différence entre les séries dérivées et les adaptations. Les séries dérivées, tel que X-Factor, Excalibur ou Wolverine par exemple, se déroulent bel et bien dans l'univers Marvel. Elles forment un tout avec X-Men et Uncanny X-Men. Les adaptations, en revanche, ne se passent pas dans le même monde et suivent donc leur propre mythologie. C'est par exemple le cas des séries TV ou des films. Ne prenez donc pas leurs évènements pour argent comptant, c'est souvent en désaccord avec la saga d'origine. N'étant pas grand fan des films (surtout d'un troisième opus que je trouve scandaleux) je ne compte pas en parler d'avantage dans ce paragraphe.
En revanche, je vais me permettre un rapide écart sur la série X-Men The Animated Series de la FOX. En effet, beaucoup ignorent que lorsque cette série est arrivée au pays du soleil levant, 2 openings et des eyecatch furent spécialement réalisés pour l'occasion, et ils valent carrément le détour (pour peu qu'on ne se demande pas comment Magnéto invoque des bestioles). Vous pouvez les visionner par exemple par ici :


De tous les costumes de Jean Grey, c'est quand même celui-la le plus moche amha.


Pourquoi lire X-Men ?
"La loi distingue entre l'homme et l'animal et elle protège tout le monde... victime ou criminel, saint ou chenapan. Sans cela... je ne donnerais pas cher de la civilisation !"
-Le Fauve- 1980

Les comics américains commencés il y a longtemps sont un véritable témoignage du temps passé. On y voit toutes les évolutions graphiques et scénaristiques par lesquelles passe une BD américaine. En outre chaque mode, tenue vestimentaire, mœurs, façon d'être et de se comporter transpirent dans chacune des cases. C'est un héritage énorme et les X-Men ne manquent pas à l'appel.
Mais X-Men, c'est également une série extrêmement avant-gardiste, avec des thématiques puissantes, bien menées et extrêmement visionnaires. La thématique sur la condamnation et l'application de la justice de la saga Phénix par exemple est loin d'être anodine. Ce n'est certes pas du Badinter mais l'idée est la et encrée.
Quant à la composition de l'équipe post 1975, c'est du pur génie. Les héros sont de toute origine et les auteurs tendent tantôt la main aux japonais en rendant hommage à leur pays, tantôt aux russes au travers d'un Colossus aimant et nostalgique. A une époque ou la tension entre la Russie et les Etats-Unis est palpable, c'est quand même drôlement couillu.
Mettre des personnages de nationalité autre qu'américaine pour toucher un public international est une chose, en faire les héros de l'histoire en est une autre. L'africaine Tornade sera quand même leader des X-Men pendant un bon moment. Au début des années 80, ça ne courait pas les rues.

Des personnages intéressants, des aventures intéressantes, des thématiques intéressantes, des auteurs intéressants pour un public intéressant. Pour moi, X-Men c'est ça.
Et bien entendu, c'est évidemment une franchise qui est la pour brasser du pognon Laughing , ce qui nous amène au point suivant :


Comment lire X-Men ?
Probablement le point le plus compliqué, mais tout à fait abordable de nos jours. Plus qu'à l'époque du moins. En effet, depuis le début des années 2000, Marvel a commencé à sortir des intégrales de ses séries cultes, année par année, ce qui s'avère être une véritable bénédiction pour découvrir et suivre une saga sans avoir à parcourir le monde entier à la recherche de tel ou tel numéro de tel ou tel hors-série. A l'heure d'aujourd'hui je ne fonctionne presque plus que par intégrale également. Et c'est aussi pour répondre à cette fameuse question "Comment lire X-Men" que j'ai construit le dossier que vous venez de lire de cette façon. Selon ce que vous souhaitez lire ou recherchez, vous pouvez choisir de commencer par l'année de votre choix. Si comme moi vous aimez tout lire dans l'ordre, ruez-vous sur le début (année 1963-1964) tout en gardant bien à l'esprit que le meilleur est à venir. Si vous voulez commencer directement par les années qui ont fait le succès des X-Men, commencez par le premier intégrale sorti, à savoir celui de 1975-1976.
A vous de voir selon ce que vous souhaitez faire. Il faut néanmoins accepter une règle du jeu : avec les intégrales d'une seule et unique série, vous ne saurez jamais tout ce qui se passe partout dans l'univers Marvel. C'est le jeu.
Soit on lit toutes les publications, soit on ne lit que celles qui nous plaisent au risque d'avoir droit parfois à un petit astérisque "voir tel numéro de telle série".
Maintenant, est-ce que ne lire qu'X-Men empêche de le comprendre ? La réponse est non. Vous aurez les clefs en main pour suivre et apprécier la série. Lire ou connaitre le reste, c'est juste un plus. D'ailleurs c'est aussi ça l'univers Marvel : un grand plus.


Dernière édition par Gruic le Mar 27 Déc - 9:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5825
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Lun 26 Déc - 17:44


Voila, j'en vois enfin le bout. Ne sachant comment conclure, je ne peux que vous souhaitez une bonne (re)découverte.

Marvelous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2305
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Lun 26 Déc - 20:34

Quand tu dis le premier personnage qui disparaît en 79-80, tu parles du personnage qui deviendra Phenix pour ne pas le (la) nommer ?

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5825
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Lun 26 Déc - 21:02

Citation :
Quand tu dis le premier personnage qui disparaît en 79-80, tu parles du personnage qui deviendra Phenix pour ne pas le (la) nommer ?

Non, en fait Jean Grey quitte les X-Men au début de l'ère contemporaine après le passage sur Krakoa. Elle ne fait donc pas partie des nouveaux X-Men et n'apparait donc pas sur le logo. Elle apparait néanmoins très souvent au cours de l'histoire puisqu'en relation avec Scott, une guest star régulière en quelque sorte.

Celui qui est retiré du logo en premier est :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2305
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Lun 26 Déc - 21:05

Je connaissais ce personnage mais franchement je n'aurais jamais pensé à lui.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4612
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Lun 26 Déc - 22:21

Je suis assez novice en matière de Comics. Je lisais ceux de mon oncle quand j'étais gosse (qui a tout revendu ><) mais en dehors de ça j'ai pas du en acheter plus d'une dizaine. C'est toujours un univers m'a attiré même si j'ai jamais trop su comment l'aborder.
Du coup ton dossier donne quelques pistes à ce propos ! Merci rien que pour ce point.

Après c'est marrant parce-que dans mon enfance c'est justement les X-men qui m'ont le moins attiré. En dehors de Wolverine, je trouvais les costumes pas géniaux et le fait qu'ils soient menés par un chauve en fauteuil roulant me faisait pas rêver plus que ça Laughing Ils étaient plus cools que les 4 Fantastiques quand même (qui sont pour moi le summum du craignos), mais dans les "Strange" je zappais souvent leurs histoires.
Puis est venue la série Animée dont j'ai le souvenir d'un truc un peu mou de la chique alors que comme très souvent avec les D.A Américains, le générique promettait quelque chose de super cool.
Mais ça c'est des souvenirs de gosse, du coup, quand je lis ton dossier (très abordable pour un novice comme moi) je me dis qu'il faudrait peut-être que je me repenche dessus avec un œil un peu plus vieux histoire de me faire une seconde opinion (je misais pas trop de billes sur les films pour ça Razz )

J'avais déjà lorgné les intégrales Marvel (qui est vraiment une excellente idée), j'essaierai probablement de m'en procurer un. Reste à savoir quelle époque car je ne suis pas sûr que j'aurai le courage de commencer du début. J'ai l'impression qu'un fan peut l'apprécier, mais je préfère commencer par du vraiment bon et revenir par la suite dessus si j'accroche.

En tout cas dossier très intéressant et facilement abordable. Bon boulot !

Citation :
Vous pouvez les visionner par exemple par ici

"CRYYYYYY FOR THE MOOOOOOOON" !
Si ça c'est pas de l'Opening Japonais Laughing

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2305
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Lun 26 Déc - 22:41

Ce qui est certain, c'est que moi non plus Professeur X n'est pas mon mutant favori et je dois dire Volwerine non plus. Dire quel est celui ou celle que je préfère, alors là par contre ? Aucune idée... peut-être malicia ? shadowcat ? ou magneto mais je ne me suis jamais posé la question...

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5825
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Mar 27 Déc - 10:00

Citation :
En tout cas dossier très intéressant et facilement abordable. Bon boulot !

Merci bien, il vient du coeur. Maintenant je dois ranger le foutoir que j'ai fait Laughing
Le principe des préfaces dans les comics c'est super, mais quand tu cherches à citer un intervenant en particulier, tu as vite fait de détruire le rangement de l'étagère à sa recherche.

Citation :
Ils étaient plus cools que les 4 Fantastiques quand même

Le problème des 4 fantastiques c'est que tout ou presque est dans le titre. On sait d'avance que quoi qu'il arrive, les héros sont 4 et demeureront inchangés. Au moins avec les Vengeurs ou le X-Men ça change.

Citation :
Puis est venue la série Animée dont j'ai le souvenir d'un truc un peu mou de la chique

C'est exactement ça. Et à mon avis elle doit très mal vieillir. Son intérêt principal pour moi reste la doubleuse Lenore Zann qui nous offre une Rogue/Malicia exceptionnelle. Et ça, à mon avis, ça prend pas une ride.

Citation :

J'avais déjà lorgné les intégrales Marvel (qui est vraiment une excellente idée), j'essaierai probablement de m'en procurer un. Reste à savoir quelle époque car je ne suis pas sûr que j'aurai le courage de commencer du début. J'ai l'impression qu'un fan peut l'apprécier, mais je préfère commencer par du vraiment bon et revenir par la suite dessus si j'accroche.

Le choix appartient à chacun, et dépend aussi des sousous qu'on compte investir dedans. Si quand tu lisais les comics de ton oncle tu préférais d'autres héros que les X-Men, peut être que commencer par un intégrale d'une de ces sagas serait une bonne idée. Bon après je ne peux tuyauter que sur Marvel (et encore pas tous) car je ne m'y connais presque pas en DC (qui a pourtant d'excellentes choses également, mais il est difficile d'être au four et au moulin).

Sinon, si tu veux du joli à bonne thématique, les 3 tomes de la Civil War ont été réédité et j'ai pu me les procurer il n'y a pas si longtemps en magasin au prix éditeur. Ce sont de superbes ouvrages et le débat d'idées opposant Captain America à Iron Man dans un pays décrit en pleine déchéance (règne de Bush) est vraiment excellent. NEANMOINS il nécessite de connaitre quand même l'univers pour l'apprécier un minimum, sinon on est largué. Encore qu'avec tous les films Marvel sortis ces derniers temps dans l'optique Vengeurs 2012, sans les prendre pour argent comptant et en les abordant avec le recul nécessaire, les avoir vu peut déjà dégrossir le tout et permettre une lecture plus sereine. Et puis ce n'est plus comme à l'époque, de nos jours en quelques clics on est sur wikipedia.

Citation :
peut-être malicia ? shadowcat ? ou magneto mais je ne me suis jamais posé la question...

Je les apprécie beaucoup également. Mais c'est vrai, tu ne t'ai jamais posé la question ? Avec les potes cette question revenait très régulièrement, et se terminait souvent par un Cyclope VS Wolverine sur console. Enfin ça c'était le bon temps, avant que Marvel Capcom 3 ne décide de prendre parti pour l'un des 2 et de détruire ainsi des années de combat fanboy bon enfant.

edit : Ah, j'ai oublié de signaler une chose à propos des Intégrales... en général leurs jaquettes sont moches.
Ca méritait d'être dit Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Xellos VS Zelgadis
Mère du Chaos
avatar

Messages : 2455
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 35
Localisation : THIONVILLE

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Mar 27 Déc - 12:39

Merci pour ce dossier super complet ! Very Happy
Perso je suis complètement novice en la matière, je n'en ai même jamais eu entre les mains... Embarassed J'ai vu les films bien sûr mais je me doute bien que comme toute oeuvre adaptée par la suite sur grand écran c'est loin d'égaler le papier. Ca m'a donné pas mal envie, on sait jamais si un jour je tombe sur un intégral je me laisserais peut être tentée ! Wink



Citation :
Maintenant je dois ranger le foutoir que j'ai fait
Hihi ! Laughing Dès qu'on fait un peu de recherche on met le bazar ! Ca prouve que tu y a passé du temps ! Cool

_________________
Have a nice day and keep smiling despite difficulties. :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2305
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Mar 27 Déc - 14:08

oui j'ai dû une bonne dizaine des intégrales des X-men (au bas mot puisque j'ai lu au moins de 63 à 84) et oui, je confirme, c'est moche au possible... Par contre, Wolverine et Cyclops sont parmi ceux que je supporte le moins, je leur préfère le professeur X, c'est est certain car il a plus de classe au moins... (bon c'est pas dur)
Spoiler:
 

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.


Dernière édition par liclic le Mar 27 Déc - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5825
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Mar 27 Déc - 14:48

Citation :
Ca prouve que tu y a passé du temps !

Quand on aime on ne compte pas Very Happy

Citation :
et oui, je confirme, c'est moche au possible...

Je disais ça juste pour les jaquettes des intégrales uniquement hein, je suis grand fan des dessins de l'époque.

Citation :
au bas mot puisque j'ai lu au moins de 63 à 84

Il doit quand même te manquer les dernières années de la période classique, parues récemment. Inclue la première apparition d'Havok, c'est pas mal du tout.

Pour le reste de ton post, peut être y mettre sous balise spoiler, c'est quand même drôlement spoiler car ça intervient tardivement dans la saga (post 1980).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5825
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Mer 6 Mar - 8:37

Petit point sur l'actu papier et ciné
Côté intégrale, le fameux chainon manquant des années 70 dont je parlais plus haut est paru en novembre 2012 et il est super, faisant parfaitement le pont entre la période classique et contemporaine avec les aventures d'un fauve fraîchement transformé. On regrettera juste que s'appuyant sur des parutions de 72 et ultérieur, l'intégrale s'appelle logiquement 1971-1975, ce qui fait un trou dans la collection avec une année 1971 inexistante.
L'intégrale 1989 partie 1 est sorti en février et la jaquette est cool (et ça ça valait le coup de le signaler parce que c'est rare). Bientôt l'année 90 et la première apparition de Gambit.

Côté ciné, outre The Wolverine que nous pourrons voir cet été, un nouveau film X-Men débarque pour 2014, et si le titre "Days of Future Past" est une put... de bonne nouvelle (c'est le titre d'un chapitre phare de l'année 1981, ouvrant de super perspectives) je regrette énormément la déclaration qui vient d'être faite disant qu'il faisait suite au troisième film de Ratner, que je trouve nullissime au possible (avec Xavier et Cyclope se transformant en confetti, parce que c'est plus rigolo que de faire des effets spéciaux, et la liste est très très longue). X-Men au cinéma, ça n'a jamais été la grande réussite et franchement j'attendais vraiment un reboot. Peter Parker y a eu droit, et les X-Men le méritaient, ne serait-ce que pour s'intégrer plus aisément au nouvel univers Marvel-cinéma. Ca ne veut pas forcément dire qu'on aura jamais les scènes cultes de Wolverine jouant aux cartes avec captain America, la Chose ou encore Spiderman, mais composer avec cet héritage de films c'est un boulet au pied. Espérons qu'à l'instar de Rachel dans le Days of Future Past des comics, un personnage va voyager dans le temps et changer le cour des choses, effaçant les autres films Laughing

Enfin, dans un autre registre Marvelien, mais la digression est légère, Whedon vient de finir de tourner le pilote de la série SHIELD, starring Clark Gregg avec un Coulson revenu à la vie (finement joué maintenant que tout le monde aime le personnage). Une belle roue de secours pour Cobie Smulders pour un post HIMYM. Une série qui a toute mon attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4612
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Jeu 7 Mar - 23:11

Je n'y connais pas grand chose en Comics comme je l'ai dit, mais les Marvel au Cinéma ça a toujours été un feuilleton passionnant pour moi. Par contre le fan doit s'arracher les cheveux Laughing

Citation :
je regrette énormément la déclaration qui vient d'être faite disant qu'il faisait suite au troisième film de Ratner, que je trouve nullissime au possible

Malheureusement le destin était scellé à partir du moment ou Singer revenait à bord.
La Fox veut donner un semblant de cohérence dans le (pardon de l'expression) merdier qu'est la franchise X-Men chez eux. Ils ont évincés le bonhomme à l'époque pour des questions de calendrier et d'ego. Maintenant ils veulent capitaliser sur l'effet comparatif et nous rappeler au bon souvenir des deux premiers volets qui ne sont finalement pas si mal en comparaison ! Pourtant ce n'était pas des si bons films. Mais le dernier était tellement catastrophique qu'ils pensent sauver la mise en rappelant Singer. Tu parles de reboot, or comment le faire en remettant aux commandes le même type qui a introduit "sérieusement" la franchise au Cinéma ? C'est la même politique mi-figue mi-raison qu'à l'époque de Wolverine : ce n'est pas canonique avec la trilogie, pourtant on appelle le même acteur principal pour jouer le rôle.
Et on rappelle Vaughn à la rescousse de X-Men First Class, alors qu'il avait tout bonnement lâché le troisième quelques semaines avant le tournage tant le scénario lui semblait piteux. Vu le chaos que fut le tournage de son First-Class, je ne sais pas s'il a gagné au change....... Bon si quand même Cool

X-Men 3 on peut en vouloir à Ratner... Et pas de méprise : je lui en veux. Mais au final c'est juste le seul tâcheron qui a été trop con pour dire oui à un projet déjà foutu. Ce sont les studios qui ont d'abord déglingué X-Men 3. Ratner a juste été le Yes Man qu'ils attendaient.
La Fox fait n'importe-quoi, Singer est un réalisateur passable mais sans talent... Je veux pas faire mon oiseau de mauvaise augure, mais je vois pas pourquoi la même équipe ferait mieux qu'autrefois.

Citation :
Peter Parker y a eu droit, et les X-Men le méritaient, ne serait-ce que pour s'intégrer plus aisément au nouvel univers Marvel-cinéma. Ca ne veut pas forcément dire qu'on aura jamais les scènes cultes de Wolverine jouant aux cartes avec captain America, la Chose ou encore Spiderman

Peter Parker y a eu droit pour de mauvaises raisons. Mais je partage ton sentiment. Les X-Men méritent mieux. Ils méritent un rafraîchissement. C'est eux qui ont relancé la mode des films de super-héros à l'époque ou les studios n'y voyaient aucun potentiel. Mais aujourd'hui ces films sont clairement un handicap pour que la franchise soit prise au sérieux.
Je ne connais que très peu le Comic book, mais je sais qu'il y a du potentiel. Même dans les brouillons de Singer, que dis-je ? Même dans l'horreur de Gavin Hood !!!! Il y a de la matière !

Malheureusement pour ta scène de cartes... Bah Captain America appartient à Disney et Spiderman à Sony. J'ai peur qu'on doive pour le moment se contenter d'une partie de tapette.

Tant que Disney-Marvel n'aura pas récupéré tous ses personnages, l'avenir sera assez terne je pense. Ça finira par se faire !... Je vous le souhaite.

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2305
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Jeu 7 Mar - 23:38

Je suis bien d'accord, X-men 3, c'est vraiment pas terrible et Cyclope et Xavier qui tombe presque sans combattre, cela ne fait pas très sérieux. Bon d'accord, on dira que l'entité phénix avait pris la place de Marvel Girl mais quand même, ce n'est pas une raison pour faire s'écrouler tous les X-men comme un château de cartes... Même les X-men qui y étaient, étaient ridicules à souhait. On avait certes le hurleur, havock, cyclope, mystique et diablo si ma mémoire est bonne. Enfin bref, ce film m'est resté en travers de la gorge et la fin tout pleine d'effets spéciaux était assurément inintéressante. La seule chose que j'ai apprécié fut le fait que Magnéto a réussi à montrer que son pouvoir était revenu au moins en partie.

Sinon, pour en revenir à Gambit, et bien je le connais mais je ne peux pas dire le connaître suffisamment pour porter un jugement sur qui il est. Quelqu'un sait-il néanmoins s'il apparaîtra dans ce nouvel opus lié à Serval ? Quelqu'un sait-il si d'autres personnes reviendront comme Magnéto ? J'apprécierai vraiment voir Polaris au moins on apprécierait la tentative.

Parmi l'univers Marvel et plus particulièrement parmi la saga Marvel, il y a un groupe de mutants que j'ai toujours trouvé très "défavorisés" et très mal perçus et ce, à mon grand regret. Ce sont les morlocks d'autant qu'ils sont liés aux X-men car Tornade est devenue leur reine (au moins pour un temps). J'aurais apprécié que les films sur les X-men en fassent un peu état et les montre sur un meilleur jour que ce dont nous avons l'habitude car franchement, d'habitude, c'est ridicule pour ne pas dire plus.

Un dernier personnage me ferait vraiment plaisir à voir, c'est Emma Frost (que tu montres plus haut dans ton analyse, Gruic). C'est un personnage qui a toujours oscillé entre X-men et le Hellfire club mais qui a toujours eu ce petit côté sombre qui m'a toujours plu dans ce personnage.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5825
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Ven 8 Mar - 11:36

Citation :
X-Men 3 on peut en vouloir à Ratner... Et pas de méprise : je lui en veux. Mais au final c'est juste le seul tâcheron qui a été trop con pour dire oui à un projet déjà foutu. Ce sont les studios qui ont d'abord déglingué X-Men 3. Ratner a juste été le Yes Man qu'ils attendaient.

Tout à fait. Bel effort de groupe pour faire du caca.
Citation :

C'est eux qui ont relancé la mode des films de super-héros à l'époque ou les studios n'y voyaient aucun potentiel. Mais aujourd'hui ces films sont clairement un handicap pour que la franchise soit prise au sérieux.

Et c'est la franchise Marvel qui plait le plus à travers le monde. C'est insupportable de la voir ainsi représentée sur grand écran.

Citation :
Malheureusement pour ta scène de cartes... Bah Captain America appartient à Disney et Spiderman à Sony. J'ai peur qu'on doive pour le moment se contenter d'une partie de tapette.

Tant que Disney-Marvel n'aura pas récupéré tous ses personnages, l'avenir sera assez terne je pense. Ça finira par se faire !... Je vous le souhaite.

Y a du gros sous en jeu. Je suis sur qu'ils trouveront un accord de gros sac avec le cigare aux lèvres pour en gagner encore plus. J'ai confiance. Spiderman passera faire un coucou aux Vengeurs. En plus maintenant on a le Peter Parker chambreur qui va bien, pas la version trop gentille de la première trilogie. Or c'est souvent en se reposant sur son caractère que les scénaristes justifiaient les combats fratricides en cross over dans les comics.

Citation :
On avait certes le hurleur, havock, cyclope, mystique et diablo si ma mémoire est bonne

Nan, X-Men 3 y'avait juste Mystique et Cyclope qui se font jeter comme des merdes. Diablo on en entend même pas parler. C'était juste le nouveau venu du film précédent, pourquoi faire les choses bien ? Havok et le Hurleur c'est dans First Class. Des bons persos assez haut dans mon classement des mutants fétiches mais comme pour Gambit dans Wolverine j'aurai préféré une période plus récente pour les voir plus âgé, plus proche de leur version classique. Mais on en revient à de nouveaux sacrifices pour essayer de conserver une pseudo canonicité impossible avec les premiers films. Un sabordage organisé sur une décennie maintenant.

Citation :
Quelqu'un sait-il néanmoins s'il apparaîtra dans ce nouvel opus lié à Serval ?

Apparemment The Wolverine ne ferait plus suite au premier mais à X-Men 3. Je dis bien apparemment. Donc ça se passerait bien après. Donc pas sur d'y retrouver Gambit. De toute façon qui dit Gambit dit plus Malicia ou Sinister. Si on le voit dans Wolverine c'est parce que tout le monde réclamait son apparition plus que parce que ça colle. Quand son nom apparait sur l'écran dans le deuxième film, j'étais fou. Donnez nous mon mutant préféré que diable. C'est finalement une bonne chose qu'il ne fut pas de l'aventure pour le 3. Pauvre Angel Laughing
No

A noter que The Wolverine reprendra la partie que tu aimes au Japon, avec Silver Samurai etc...
Beaucoup de potentiel. Ils ont même tourné une scène à la tour de Tokyo !

Citation :
Quelqu'un sait-il si d'autres personnes reviendront comme Magnéto ?

Il revient pour Days of future past, avec peut être même ses 2 acteurs puisqu'il y sera question de voyage dans le temps.

Citation :
J'apprécierai vraiment voir Polaris au moins on apprécierait la tentative.

Moi aussi, la façon dont Magneto se l'est accaparée dans la période classique pourrait faire une bonne histoire... mais elle ne fait pas partie des mutants les plus populaires et sa romance avec Havoc n'a pas passionné les foules donc rien de bien sur. Dommage je les aime bien.

Citation :

Ce sont les morlocks

Ils y viendront peut être. J'aime beaucoup Marrow et Caliban.

Citation :
Un dernier personnage me ferait vraiment plaisir à voir, c'est Emma Frost (que tu montres plus haut dans ton analyse, Gruic). C'est un personnage qui a toujours oscillé entre X-men et le Hellfire club mais qui a toujours eu ce petit côté sombre qui m'a toujours plu dans ce personnage.

L'avoir parachuté leader des X-Men, c'était vraiment quelque chose. Pour le coup fallait oser. Belle prise de risque de la part des scénaristes.

Elle apparait dans le film X-Men First Class, mais elle y est insipide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2305
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Ven 8 Mar - 15:40

C'est d'ailleurs pour ça que j'en parlais car j'ai confondu first class avec l'espèce de gros n'importe quoi qui a fait des éclairs du x-men 3. de 2006. J'ai relu le synopsis de l'affrontement final et ça y est, je l'ai mieux en tête. En effet, ce film j'avais de vagues restes en tête mais là c'est encore après m'être rappelé. First class, de mémoire (je l'ai vu aussi), et bien n'était pas si mal même si j'avais trouvé que Mystique était un peu trop "gentille" à mon goût, trop lisse pour être Mystique (bon côté lissage, elle s'y connaît surtout ses capacités de caméléon mais bon). C'est vrai que maintenant que tu en parles, Emma Frost était bien trop insipide dans first class mais bon.

Tu parlais d'archangel, et bien finalement, je ne suis pas mécontent de ne pas l'y avoir vu dans first class. J'espère que la suite me donnera tort si elle existe.

Jean Grey, par contre, ou plutôt l'entité Phénix, était beaucoup trop forte dans x-men 3 bien que pour une entité cosmique, c'est compréhensible... (j'aimerais bien voir apocalypse dans un film un de ces jours...)

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5825
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Mar 6 Aoû - 9:05

Citation :
(j'aimerais bien voir apocalypse dans un film un de ces jours...)

Il est dans les petits papiers pour les films post Days of future past.

I am THE Apocalypse !

Ca le ferait.

Film Wolverine : Quand Marvel fait dans le vague (à l'âme)
Ce film a fait illusion un bon moment, m'a bien emballé, et ce n'est que dans la dernière ligne droite, quand je me suis pris violemment la version cyborg ridicule du Silver Samourai dans le nez que j'ai compris qu'il ne fonctionnait pas. Petit retour sur la bête :
* Le problème ne vient clairement pas des magnifiques lieux de tournage qui m'ont rendu nostalgique, ni même du casting, qui s'il peut parfois paraitre un peu bancal nous offre quand même de vrais japonais, tant pour les personnages principaux que pour les figurants, ce qui change des chinois chopés à l'arrache dans la rue pour jouer un japonais. Il y a un réel effort d'immersion réalisé par l'équipe pour être fidèle au pays du soleil levant.
* L'ambiance sonore ne m'a pas marquée plus que ça, mais le problème ne vient pas de la non plus.
* Le film fait le mauvais choix d'encore et toujours chercher à recoller à la mythologie boiteuse des autres films, mais on a déjà abordé le problème précédemment. Je savais qu'il se passait après X-Men 3 la daube finale, j'y suis allé en connaissance de cause, je ne peux pas faire mon surpris. Du coup on sait dés le départ que Wolverine ne va pas tuer Mariko, puisque cette scène avait déjà été adaptée pour Jean Grey dans le 3. On se contentera donc de l'allusion du poison au travers de la scène du grizzly. Ca marche globalement.

Non, le vrai problème de ce film, c'est le vague. Tout est vague. L'histoire est vague, les personnages son vagues, leurs motivations sont vagues, leurs objectif sont vagues et leurs moyens sont vagues. Un gros flou qui ne cherche pas à s'expliquer.

Et sur un ressenti plus personnel, moi quand on me dit Silver Samourai je me dis cool, ca va être un combat d'homme à homme à la sauce traditionnelle japonaise. Un combat fin et stratégique nécessitant un minimum de chorégraphie.
Mon œil. Ce pauvre Silver Samourai se voit transformer en une armure robotisée ridicule et sans finesse.  Ca fout les boules quand même.

Bref, j'ai passé un bon moment pendant la première partie du film, bien moins sur la seconde. Quand au teaser de Days of future past à la fin, forcément qu'il est cool, forcément que je me fais piéger comme une merde et que j'irai le voir. La pub de Trask Industries, putain c'est énorme. Sentinelles, voyage dans le temps, OK ça c'est X-Men. C'est ça qu'on veut voir. Maintenant il serait temps de faire un film bien, ça nous changerait.
Recentrez un peu sur la première équipe de Stan Lee, ou celle de 75 de Claremont, faites du X-Men bon sang, au lieu de partir dans tous les sens en se reposant sur un socle en carton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4612
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Mar 6 Aoû - 14:38

Citation :
Ca le ferait.

Si c'est aussi réussi que "I am the Juggernaut" du X-men 3... je passe. Cool

Pour le reste je suis plus ou moins d'accord avec toi. Dans l'ensemble je n'ai pas aimé et je te trouve même bien tendre sur certains aspects.
Je suppose que le fan d'X-men doit y trouver plus son fixe que le spectateur lambda et j'ai envie de dire tant mieux ! Car pour ma part, je le trouverai presque inférieur au premier Wolverine, qui était quand même assez faiblard.

Citation :
Le problème ne vient clairement pas des magnifiques lieux de tournage qui m'ont rendu nostalgique

Quand lieu de tournage il s'agit.
La majorité se passe dans des décors et espaces confinés en carton-pâte. Et bon dieu que la photo est laide ! Des couleurs ternes, aucun travail sur la lumière. On est au Japon et ça se ressent à peine. Oui il y a les décors naturels, mais c'est tourné niveau téléfilm. C'est moche comme tous les films Marvel depuis quelques années de toute façon.

Citation :
qui s'il peut parfois paraitre un peu bancal nous offre quand même de vrais japonais, tant pour les personnages principaux que pour les figurants, ce qui change des chinois chopés à l'arrache dans la rue pour jouer un japonais.

Je crois que je préfère chinois sachant jouer la comédie à un Japonais dont le vrai métier c'est mannequin (l'actrice jouant Mariko) et qui sait à peine réciter ses phrases.
C'est bien de mettre de vrais Japonais, mais très franchement le casting laissait clairement à désirer. Aucune prestance : les méchants ont des têtes de vilains Japs et les gentils sont des filles kawaï ou loligoth. Triste.

Citation :
On se contentera donc de l'allusion du poison au travers de la scène du grizzly

L'ours 3D ? Hum... Comment exprimer ce que j'ai ressenti ? Laughing

Citation :
Non, le vrai problème de ce film, c'est le vague. Tout est vague. L'histoire est vague, les personnages son vagues, leurs motivations sont vagues, leurs objectif sont vagues et leurs moyens sont vagues. Un gros flou qui ne cherche pas à s'expliquer.

Vague et du coup, en tant que néophyte, j'ai eu l'impression d'assister à une intrigue secondaire qui n'a pas d'autre intérêt que de couper les griffes aux Wolvinou.
Aucun réel enjeux, des méchants transparents et une action pas franchement spectaculaire (en dehors de la séquence sur le train).
Le premier Wolverine était pas fameux et berçait dans le fanservice. Or le fanservice c'est mal ! Mais au moins ça comblait les blancs.
Là j'ai eu du mal à concevoir que Logan ait une intense amitié avec Yashida (ils se sont connus 2 heures) et sa romance avec Mariko était d'un forcé...

Je le redis : le fan doit sûrement se consoler avec les miettes ici et là ! Mais en tant que long-métrage c'était vraiment pas bon quand même ! Même les SFX étaient en deçà des standards actuels.
C'est bien joli d'avoir un acteur charismatique, mais ce serait cool de construire une vraie histoire par-dessus et de bosser les dialogues ! Parce-que le pauvre Hugh il peut pas tout faire.

Citation :
Quand au teaser de Days of future past à la fin, forcément qu'il est cool, forcément que je me fais piéger comme une merde et que j'irai le voir.

Ouaip. Même si :

http://www.ecranlarge.com/article-details-26143.php

Du coup je comprends rien.
Après j'ai pensé comme toi. Mais je pense ça à chaque X-men : c'était pas tip top mais le teaser annonce un prochain truc de fou !
Sauf que c'est Singer à la barre. Ses deux X-men étaient pas formidables et son Superman était chiant. Pourquoi on devrait lui accorder plus de crédit aujourd'hui ?
Bref ! J'irai voir mais je n'y crois pas du tout. Si on fait pas un grand ménage dans cette franchise au cinéma, ça n'aboutira jamais à rien de sérieux.

Sinon ! Question de néophyte : il était dit dans les films précédents (hohoho, oui j'ai des sources sérieuses) que lorsque Wolverine sortait ses griffes ça lui faisait mal et donc que ça cicatrisait uniquement grâce à son pouvoir de régénération. Or dans celui-ci, il perd ce pouvoir et n'arrive plus à guérir. Comment donc se fait-il que l'endroit ou sortent ses griffes continuent de cicatriser ?

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5825
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Mar 6 Aoû - 15:08

Hmmmm, donc on a un fan comme moi qui a trouvé ça très moyen, et un néophyte comme toi qui a trouvé ça au mieux très moyen. Le résultat est donc au mieux très moyen Laughing 

Citation :
Du coup je comprends rien.

Ils ont cousu autour à l'arrache pour faire genre. Au vu des dernières déclarations, Days of future past se passerait principalement 10 ans après First Class et 10 ans avant le premier film. Donc même si ça reboot l'avenir faut quand même composer avec First Class et donc se coltiner des premiers X-Men qui ne devraient pas l'être (sans déconner, même avec un faux reboot Cyclop se fait voler son statut de premier X-Man ? Pas cool).

Citation :
Ses deux X-men étaient pas formidables

Certes mais ca reste ce qui s'est fait de moins pire. 10 ans plus tard personne fait mieux. Du coup politique et gros sous oblige, on va chercher à faire du moyen à l'ancienne plutôt que du bon. Ca vise pas haut.
Mais bon... Sentinelles quoi. Je veux voir ça.

Citation :
Or dans celui-ci, il perd ce pouvoir et n'arrive plus à guérir. Comment donc se fait-il que l'endroit ou sortent ses griffes continuent de cicatriser ?

Une incohérence de plus ? A la limite pour celle-la on pourrait dire qu'il a pas perdu complètement son pouvoir, il se régénère mais beaucoup moins, et que du coup bon, ça suffit pour de petites blessures comme ça.

Citation :
Si on fait pas un grand ménage dans cette franchise au cinéma, ça n'aboutira jamais à rien de sérieux.

Tout poubelle et on recommence. Ce serait bon. Ca arrivera peut être le jour ou Jackman arrêtera définitivement. On perdrait un putain de Wolverine mais on y gagnerait peut être autre chose. Comme un scénar par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2305
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Ven 9 Aoû - 16:47

Gruic a écrit:


Il est dans les petits papiers pour les films post Days of future past.

I am THE Apocalypse !
Un grand yes ! Je sens que cela va me plaire.



Gruic a écrit:


Non, le vrai problème de ce film, c'est le vague. Tout est vague. L'histoire est vague, les personnages son vagues, leurs motivations sont vagues, leurs objectif sont vagues et leurs moyens sont vagues. Un gros flou qui ne cherche pas à s'expliquer.
Houlà, c'est vague, très curieux. Cela ne donne pas envie d'aller voir l'un des héros marvel les plus boosté à la testostérone pourtant...

Gruic a écrit:

Et sur un ressenti plus personnel, moi quand on me dit Silver Samourai je me dis cool, ca va être un combat d'homme à homme à la sauce traditionnelle japonaise. Un combat fin et stratégique nécessitant un minimum de chorégraphie.
Mon œil. Ce pauvre Silver Samourai se voit transformer en une armure robotisée ridicule et sans finesse.  Ca fout les boules quand même.
bouh Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad 

Je voulais aller le voir, je passerai mon chemin et c'est à mon plus grand regret. En effet, j'aime beaucoup la mythologie X-men et l'arme X est un super X-man. A la limite, un de ces 4, j'aimerais bien qu'on nous donne un film où les autres armes (comme l'arme XIII qu'est fantomex) et le fait que les premiers ont tous été des échecs pourraient un très gros potentiels pour faire du Wolverine avec un poil plus d'introspection qu'à l'habitude. (j'ai lu un comic sur ce thème-là et je peux dire que Wolverine y est parfait) Quoi qu'il en soit, ce film me semble de moins en moins bien et les critiques que j'ai lues semblent aller dans ton sens, Gruic.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5825
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Mar 13 Aoû - 21:39


Et voila, James Marsden a confirmé son absence du film parce qu'il faut composer avec sa mort bidon de la troisième daube Evil or Very Mad 

Il espère néanmoins pouvoir réapparaitre par la suite si le film permet bien d'effacer cette mascarade.

Crying or Very sad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2305
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Mer 14 Aoû - 12:36

Honnêtement, ce film m'a un peu dérangé car il y a quelques points qui sont peu crédibles. Rien que le début est peu crédible : comment Logan peut-il être à Nagasaki au moment de la bombe A en 45 alors qu'il est canadien sans parler un mot de japonais ? C'est plus qu'incongru et même s'il avait été aéroporté - ce qui est le plus logique - il est très peu probable que son commandement ne sache pas que les américains vont détruire tout d'un coup cette ville. C'est simplement pas possible.

Sa romance avec Mariko est normale pour l'univers Marvel et si ma mémoire est bonne, il doit se marier avec elle. (peut-être pour le prochain opus, qui sait ?)

Pour le samurai et le grand-père, c'est complètement ridicule. Le fiancé et le père sont illogiques au possible car ce qu'ils ont fait, si cela se savait, serait pire que le déshonneur. Enfin, je me demande ce que l'on peut penser de Yukio qui semble être un personnage inventé pour le film.

Comme film d'action, si on omet ces quelques incongruités vis-à-vis de l'univers Marvel, marche bien et se laisse voir sans problème.

Si j'avais à noter ce film, je lui mettrai 13/20.


_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5825
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Jeu 22 Aoû - 7:44

Citation :
Enfin, je me demande ce que l'on peut penser de Yukio qui semble être un personnage inventé pour le film.
Si, elle fait partie de l'univers Marvel mais n'a pas du tout cette apparence la. Mais sa version ciné n'est pas un mauvais personnage. J'aime assez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2305
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Jeu 22 Aoû - 19:25

Gruic a écrit:
Citation :
Enfin, je me demande ce que l'on peut penser de Yukio qui semble être un personnage inventé pour le film.
Si, elle fait partie de l'univers Marvel mais n'a pas du tout cette apparence la. Mais sa version ciné n'est pas un mauvais personnage. J'aime assez.
Il faudrait que je relise pour Yukio, je ne m'en souvenais plus. Il est vrai que Yukio est l'un des meilleurs personnages du film.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5825
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   Ven 6 Déc - 16:42


On en parlait plus haut mais ça y est, Singer vient d'annoncer le film X-Men : Apocalypse pour mai 2016 pour faire suite à Days of future past.

Cette fois si j'ai pas mon Cyclope je pose un Mega Optic Blast.
Et pourquoi pas un Nathan Summers tient si on se rapproche d'Age of Apocalypse. C'était bon ça Age of Apocalypse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Univers Marvel : X-Men   

Revenir en haut Aller en bas
 
Univers Marvel : X-Men
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rumeur: la fox veut faire leur propre univers marvel?
» L'univers Marvel au ciné
» Les génies de l'univers Marvel.
» L'Univers Marvel d'Ironscab
» Tortues Ninja - les comics... HELP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slayers Evolution-R :: Les héritiers de Lei Magnus :: Les autres univers-
Sauter vers: