AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5753
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 34
Localisation : Dijon

MessageSujet: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Dim 12 Fév - 14:37

Slayers 11 "Crimson Delusion"



titre original : クリムゾンの妄執
titre anglais : Crimson Delusion
parution japonaise : Juillet 1996
parution anglaise : jamais paru.
auteur : Hajime Kanzaka
illustrateur : Rui Araizumi
éditeur japonais : Kadokawa publishing


Accroche :

En poursuivant leur excursion dans le territoire de Lyzeille, Lina et Gourry s'inquiètent du nombre croissant de Lesser Demon. En passant devant la petite ville de Telmoord, Lina tombe sur un message général des guildes de magie incitant leurs mages à se rendre dans la guilde la plus proche. Un nouveau conflit dans le monde humain est sur le point d'éclater.


Personnages :

Slayers :
Lina
Gourry

Des allusions à Naga et Zelgadis sont faites.


Personnages mythologiques :
Spoiler:
 
Luna est mentionnée
Des allusions à Xellos sont faites
Zelas Metallium, Dynast Grausherra et Sherra sont mentionnés

Autres personnages :
Aria
Dilarl

Zonagain
Cairus
Bell
Graymore
Narof
Aireus
Mucale

Le saviez-vous ?

La traduction intégrale anglaise de Hlrespect et Pip25 est maintenant complétée ! Vous pouvez lire l'intégralité de ce roman en anglais sur baka tsuki ou en téléchargement direct par la.

Pas mal de temps a passé entre ce roman et les précédents. Aria explique que la destruction de Sairaag remonte à 2 ans. A cette époque, Lina avait dit à Gourry qu'elle venait d'avoir 16 ans. Elle a donc au moins 18 ans au cours de ce onzième roman.

Le concours de popularité dont il est question dans l'afterword est très probablement le même que celui dont les résultats furent donnés dans le Special 13 de 1998.

Citations

Lesser demons and brass demons - they were the lowest-ranking among mazoku and I took care of them without breaking a sweat, but they still never were the kind of an opponent you simply ignore.

To your everyday warrior or sorcerer, anything that’s called a ‘mazoku’ is a risk to their lives. It’s nothing to someone of my capability, of course, but even such people could be caught unawares by a surprise attack, or if they get overwhelmed by a group of such demons.

Luckily, there were not all too many of them - at least that was the case a few months earlier.


-Lina Inverse-



Dernière édition par Gruic le Dim 1 Juil - 14:33, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2292
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Lun 13 Fév - 2:17

A propos de la première phrase que tu cites, il y en a une très très similaire dans le roman 3 lorsque Lina explique à Eris la différence entre Vizéa et les lesser demons.

Je vais lire ce premier chapitre dès que possible.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5753
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 34
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Lun 13 Fév - 9:06

Citation :
A propos de la première phrase que tu cites, il y en a une très très similaire dans le roman 3 lorsque Lina explique à Eris la différence entre Vizéa et les lesser demons.

Tient, je ne m'en souviens pas. Tu pourrais me retrouver la page que je regarde ? Je me souviens surtout de la purée que Lina en fait dans le 6 Laughing mais il serait intéressant de pouvoir recouper les passages background apportant des explications sur les lesser demons, qui apparaissent régulièrement dans cet arc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2292
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Lun 13 Fév - 12:58

p104 -105 du roman 3 : "Brief interjection: lesser demons are the lowest rank of the order of beings known as Mazoku.[...] Though of course they were no match for me, the most brilliant and gifted sorceress in my era."

J'espère que tu vois que c'est relativement semblable même si différent bien entendu.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5753
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 34
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Lun 13 Fév - 13:58

Citation :
J'espère que tu vois

J'ai une excellente vue, je vois tout et j'en suis très fier, merci de t'en soucier Laughing

Les 2 citations sont effectivement voisines dans le fond, merci de l'avoir relevé. Dans la forme celle du roman 11 soulève quelque peu l'inquiétude de Lina quant à leur population en développement. Intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2292
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Mar 14 Fév - 4:01

A ce propos, j'ai dévoré le chapitre... un peu trop de combats sans vraiment d'intérêt ni explications cependant... Je dois admettre rester un peu sur ma faim...

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5753
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 34
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Mar 14 Fév - 12:14

Citation :
A ce propos, j'ai dévoré le chapitre... un peu trop de combats sans vraiment d'intérêt ni explications cependant... Je dois admettre rester un peu sur ma faim...

Un peu trop de combat, certes. J'avoue trouvé également le second arc plus orienté baston, et pourtant il y en avait déjà pas mal dans le premier arc. Par contre ici en particulier je ne les trouve pas du tout dénuées d'intérêt. On retrouve toujours ce que j'adore, à savoir Lina expliquant le comportement de ses ennemis et désacralisant les comportements classiques du vilain dans la littérature d'heroic fantasy courante. Tant que les héros gagnent par la stratégie d'avantage que par la force je suis conquis. Et Gourry nous en donne un joli exemple après avoir été tant malmené par Graymore. D'ailleurs ça aurait pu très mal se terminer pour lui si Dilarl n'était pas apparu.

Que tu restes sur ta faim c'est normal et bon signe j'ai envie de dire. Et que tu l'ais "dévoré" montre qu'il t'a passionné Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2292
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Mar 14 Fév - 20:52

Bah, on se refait pas, du slayers ça se mange sans faim... et sans fin si possible...

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5753
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 34
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Mar 14 Fév - 21:07


Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5753
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 34
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Mer 9 Mai - 8:28

Chapitre 2 : Let’s go! Our destination is the Sorcerer’s Guild!
Quand les slayers débarquent à Crimson.

Le deuxième chapitre est donc disponible, et sera suivi de près par les 2 derniers. J'ai édité le premier post, qui donne désormais le lien permettant de télécharger lesdits chapitres.

Petit rappel des évènements majeurs du premier chapitre :
Après leur entretien avec la guilde des sorciers de Telmoord, Lina et Gourry décident de s'infiltrer à Crimson avant que l'armée royale n'engage le combat face à Cairus. D'aventure ils se lient d'amitié à Aria, magicienne débutante qui espère libérer sa soeur Bell du joug de Cairus, et à Dilarl, sorcier itinérant. Ils combattent également le beastmaster Zonagain et l'homme lézard Graymore, que Gourry parvient à terrasser au cours d'un âpre combat.

Le quatuor fait maintenant face à la ville de Crimson ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2292
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Mer 9 Mai - 9:43

merci à tous. Je ne pourrai pas commencer à lire ce chapitre avant après-demain.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4565
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Mer 9 Mai - 10:30

Hoho ! Mais peut-être que d'ici là un autre chapitre aura été posté ! Tu prends un gros risque Cool

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5753
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 34
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Dim 1 Juil - 14:50


Chapitre 3 et 4 : When the Puppet Play Comes to an End
La fin du onzième roman à portée de clique

Suite et fin de ce onzième roman. Le premier post a été édité et propose désormais le lien vers l'intégralité de la traduction anglaise dudit roman.

Petit rappel des évènements du deuxième chapitre :
Arrivés à Crimson, les slayers et Cie tentent de s'infiltrer dans la ville en profitant des canaux. Mais les démons rôdent même sous l'eau. S'ensuit alors de nombreuses péripéties entre infiltration et course-poursuite, menant les slayers dans les profondeurs de Crimson : un vaste lac souterrain. C'est alors que...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2292
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Lun 2 Juil - 1:24

Chapitres finis... Franchement, c'est l'un des romans les plus tristes de la série. Autant la fin du premier arc était rempli de désespoir autant ici, c'est la tristesse qui l'emporte et la fin est encore plus intense dans ce domaine... Merci pour le roman.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5753
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 34
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Ven 6 Juil - 8:37

Citation :
Chapitres finis... Franchement, c'est l'un des romans les plus tristes de la série. Autant la fin du premier arc était rempli de désespoir autant ici, c'est la tristesse qui l'emporte et la fin est encore plus intense dans ce domaine... Merci pour le roman.

C'est vrai. Ca donne le ton pour la suite. Même quand elle n'apparait pas physiquement Sherra sème une sacrée pagaille. Je comprend d'autant plus pourquoi elle représente pour beaucoup un gros morceau du second arc.

Je crois bien que c'est la première fois dans toute l'histoire de Slayers qu'à part Lina et Gourry tout le monde meurt. Et quand je dis tout le monde c'est vraiment tout le monde. A la fin ils marchent tous les 2 dans une ville complètement morte et désolée.

Malgré certaines ressemblances avec le deuxième roman, c'est la première fois que Kanzaka nous en fait un comme ça. On le doit en outre au rythme effréné et stressant durant lequel, de mémoire, on ne respire qu'une seule et unique fois après l'arrivée à Crimson : lorsqu'ils prennent la fuite et se cachent dans les ruines. Et encore, à ce moment la, le repos à un gout particulièrement amer au vu de la situation. Dilarl périt dans un combat qui n'était pas le sien. Comment ne pas y voir le destin de Lantz si ce dernier n'avait pas quitté le groupe à temps ?

Bref, ce roman m'a beaucoup plu et fait vibrer. En fait il a une structure assez proche de certains épisodes d'X-Files ou de MillenniuM ou on pense dans un premier temps être face à un simple épisode loner et ou on découvre dans la dernière ligne droite qu'il cache des éléments mythologiques importants.

La classe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2292
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Ven 6 Juil - 14:17

A vrai dire, c'est vrai que tout le monde meurt, un peu comme un champ de ruines... On a l'impression que Lina a lancé un Giga Slave sur la ville mais non, ils se sont juste entre tués ou presque, c'est assez désespérant.

Oui Sherra, je trouve dommage qu'elle n'ait pas été plus utilisée d'ailleurs...

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5753
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 34
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Sam 7 Juil - 12:03


Citation :
Oui Sherra, je trouve dommage qu'elle n'ait pas été plus utilisée d'ailleurs...

Dans l’œuvre en général ou dans ce roman en particulier ? Parce que je trouve son absence particulièrement efficace ici.

Si une nouvelle saison de l'anime plus proche des romans voyait le jour, je me demande bien qui serait le seiyuu de ce personnage emblématique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2292
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Sam 7 Juil - 12:25

C'est clair que cela ne pourrait pas être Megumi qui faisait Ranma chan car elle fait déjà Lina... Mais ce qui est certain, c'est que Sherra n'apparaît ni dans le roman 10 ni dans le 11 personnellement, elle complote juste par derrière et au vu de son caractère, c'est dommage...

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4565
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Lun 10 Fév - 6:24

Mieux vaut tard que jamais, j'ai enfin terminé ce onzième roman de Slayers !
Je n'ai pas mis tellement de temps à le lire, mais je dois admettre qu'à la moitié j'ai eu du mal à me motiver pour reprendre ma lecture.
D'ailleurs comment le dire... Sans vouloir paraître comme un râleur fini, j'ai trouvé ce tome assez faible dans son ensemble. Aucunement mauvais et certains éléments reboostaient l'intérêt en offrant des pistes intéressantes pour la suite, mais à sa lecture ce "Crimson Delusion" m'a semblé l'un des plus faible Slayers que j'ai lu à ce jour, je m'explique.

Déjà, tout le monde l'a dit mais c'est quand même assez infernal ici : c'est bourré de baston. Ça bastonne au début, au milieu et à la fin.
Chapitre 1 : "Oh un méchant inconnu ! Présentons nous avec nos poings !", baston.
Chapitre 2 : "Rendons nous dans le château du super méchant. Oh non ! C'était un piège !", baston.
Chapitre 3 : "Nous sommes dans le repaire du méchant ! Il nous attendait !", baston.
Chapitre 4 : "Mais en fait, c'était toi le vrai grand méchant ?", baston.

Je caricature le ton évidemment (c'est mieux foutu que ça, faut pas déconner), mais le contenu n'est pas si éloigné non plus. Je dirai même que je n'ai pas cité toutes les rixes du bouquin. Et tout y passe : charmeur de rats; sorcier, hommes-lezards; Mazokus; chimères; homme-araignée ... etc. C'est une véritable foire d'empoigne durant quasiment toute l'aventure.

Certes ! C'est de l'action pur pedigree Slayers, avec des combats détaillés ainsi q'une vraie réflexion tactique et stratégique sur comment obtenir la victoire plutôt que de sortir une énième technique ultime plus balèze encore que la précédente. Sauf que faute d'enjeux vraiment captivant et pour cause de personnages développés à la truelle -un magicien flambeur et une pucelle qui veut sauver sa sœur d'un vilain sorcier- on s'approche plus de la prouesse sportive et technique que d'une véritable aventure fantastique. Or moi, si il n'y a pas un minimum de justification pour un combat, je m'ennuie. De ce fait, hormis le premier et le dernier chapitre, je me suis ennuyé durant ces multiples joutes.
Car non, elles ne m'ont pas toute déplus ces bastons, l'intro est détonante et intrigante (j'aurai aimé plus de Zonagain) et la fin avec ses faux airs d'apocalypse était prenante. Mais le reste du récit faisait office de ventre mou.

Et je le redis, mais la faute en incombe des personnages trop peu développés et une intrigue si tristement abandonné.
Le grand méchant manque de charisme c'est un fait. Mais on commence à connaitre Kanzaka qui inverse les codes de la Fantasy, donc on a l'habitude de l'ennemi un peu faiblard que Lina ne cesse de railler. Sauf qu'n général, il dévoile à la fin un petit quelque chose qui change tout. Ici non, c'était vraiment un vilain de troisième zone. Ça aurait pu être original mais au bout du compte, cela cachait un vrai méchant surpuissant et ça... c'est très Fantasy classique. Je dois le dire : ça m'a déçu. Pas la nature de l'adversaire ni les personnages que ça implique dans l'ombre, mais le rebondissement gros comme un paquebot du vilain minable qui n'est que l'instrument de forces qui le dépasse. Pour moi c'est Kanzaka qui veut nous mystifier en nous faisant croire qu'il est malin comme d'habitude en jouant avec les codes, alors qu'à mon sens, il plonge ici en plein dedans.

Quant aux nouveaux compagnons, ils manquent de sel. Aria est trop ingénue, trop axée sur "sauver sa gentille sœur capturée par le vilain Cairus". C'est le genre de personnage féminin niais au possible qui ne m'émeut pas d'un iota. Du coup même lors de
Spoiler:
 
je n'en avais pas grand chose à faire. D'ailleurs ce final, Kanzaka-san bordel ! L'amour d'une sœur qui terrasse le mal ? Vraiment ? On en est là ?
Quant à Dilarl, le comparer à Lantz me parait bien élogieux. Lantz était un personnage à l'origine antipathique, auquel on finit par s'attacher et qu'on retrouve plus tard dans un autre roman. Ça avait quand même plus de gueule que ce magicien croisé sur la route qu'on oubliera aussi vite qu'il est venu. Lantz on a fini par s'attacher au gars (et nous je pense plus que la moyenne), il symbolise tout ce que la littérature Fantasy met trop souvent de côté : l'aventurier débrouillard  mais qui n'est pas non plus pourfendeur de dragons, comme il doit en exister des milliers dans ce genre d'univers. Dilarl n'a pas assez de développement pour m'inspirer autant de sympathie.
Et même si Kanzaka
Spoiler:
 
ça n'a pas plus d'impact que ça étant donné qu'on venait tout juste de croiser le bougre. D'ailleurs pour moi ça n'a rien d'extraordinaire : c'est un sorcier envoyé par la guilde afin de faire son boulot. C'est un boulot risqué mais c'est le mode de vie de ces gens. Donc je trouve le choix de Kanzaka logique et je l'approuve (ça renvoie à ce qui aurait pu arriver à Lantz, pour ça je suis entièrement d'accord), mais le cérémonial autours de ça ne semble pas légitime.
Pour ce qui est de Bell, on frôle la caricature sans heureusement non plus y tomber. Maintenant que Kanzaka veuille laisser une part de mystère sur les motivations du personnage et de la haine qu'elle a développée soit ! Mais là on en sait trop peu. Dommage, ça aurait pu donner quelque chose de plus déchirant si on avait été un peu plus investit dans les personnages.

Et je regrette que tout l'aspect politique soit balayé d'un revers de main une fois arrivé à Crimson. Dès qu'il est acquis que Cairus n'était qu'un homme de paille et que cette fameuse armée en route ne viendra jamais, on se retrouve avec juste quelques miettes à ronger (Dynast ? Sherra ?), se disant que le bouquin se termine là où il aurait dû commencer, ou plutôt en être rendu à son milieu.
Alors oui, ça termine sur une touche apocalyptique. Mais ayant eu affaire à une ville fantôme (grottes, tunnels et baraques vides), ça n'est pas non plus tellement intense. Surtout qu'après avoir décrit un némésis aussi dangereux, avec des morts un peu partout, Lina et Gourry s'en sortent un peu trop bien physiquement parlant.

Densité est donc ce qui manque dans ce roman à mon goût. Un Slayers ça parait toujours très court, mais toujours avec le sentiment qu'il s'est passé un millier de choses à l'intérieur. Ici ça sonne creux. Une intrigue étalé sur plus de chapitres qu'elles ne le nécessitait.

Pourtant je n'ai pas détesté ce roman ! J'ai aimé le personnage de Zonagain; voir la symbiose entre Lina et Gourry dans les combats est plaisante; certains passages du début sont vraiment hilarants; le méchant final est téléphoné mais de temps en temps un "Big Boss Badass" ça fait plaisir et -comme je l'ai dit- les pistes qui sont ouvertes pour la suite sont plus qu'alléchantes. Mais j'en voulais plus. Un peu à l'image du cinquième roman pour le premier arc, celui-ci semble déphasé.

En clair, un roman que je qualifierai de "okay". Rien de foncièrement détestable, juste un manque d'enjeux à mon goût. Reste à voir ce que donnera le tome 12 !

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5753
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 34
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Lun 10 Fév - 9:33

Heureusement que toi, Xellos VS,Liclic et LoN poursuivez vos lectures et venez nous en parler parce que l'actu Slayers n'a jamais été morte et les couloirs du forum auraient des airs de Crimson.

Je rejoins grosso-modo ta caricature, qui n'est pas si loin de la vérité. Mais j'aime ce roman quand-même car ce n'est pas une redite dans l'histoire de Slayers et j'ai accroché au rythme, et j'ai aimé manger du Lina/Gourry à toutes les sauces. C'était certes du paf paf boum boum, mais à la réalisation irréprochable, du coup je l'accepte avec plaisir tant que c'est une exception. Ce ne sera pas le cas, malheureusement. Car le vrai problème vient du regard que l'on porte par la suite, et à... arf je ne peux pas entrer de le vif du détail, on en parlera dans le topic des romans suivants, mais la désillusion de Crimson en annonce d'autres  Mad 

Citation :
Quant à Dilarl, le comparer à Lantz me parait bien élogieux.

Je ne me serai jamais permis et ce n'est pas ce que j'ai fait. J'ai dit en revanche que Lantz aurait fini comme Dilarl s'il avait poursuivi son voyage. Ca j'en suis convaincu.

En tout cas, keep reading !  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2292
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Lun 10 Fév - 12:32

Moi, Dilarl, je l'ai oublié bien vite. Il ne m'a vraiment pas fait une impression importante. J'ai eu même du mal à me dire, ah oui, il est passé dans le groupe pour aller à Crimson... Il est mort, ah oui ? Trop, dur...! C'est un gars clairement sous exploité et même lors de ses quelques pages, il apparaît bien terne alors qu'il meure, cela ne m'a même pas troublé.

Maintenant, Shakka, essaie de lire les romans 12 et 13 ensemble si cela t'est possible. L'un ne va pas sans l'autre et sont très (trop?) similaires dans leurs constructions pour pouvoir les séparer tant que ça.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4565
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Mer 12 Fév - 10:37

Citation :
Heureusement que toi, Xellos VS,Liclic et LoN poursuivez vos lectures et venez nous en parler parce que l'actu Slayers n'a jamais été morte et les couloirs du forum auraient des airs de Crimson.

C'est sûr ! C'est pas la grande fête en ce moment !
Mais on a déjà connu ce genre de période. L'actu Slayers a souvent été en dent de scie !
Du coup, c'est vrai que (même si à la bourre) je suis content d'avoir encore des romans en réserve à lire. Je suis pas pressé de conclure définitivement la main série je crois. Un peu le même symptôme que mes dossiers Cool

Citation :
Mais j'aime ce roman quand-même car ce n'est pas une redite dans l'histoire de Slayers et j'ai accroché au rythme, et j'ai aimé manger du Lina/Gourry à toutes les sauces.

Ce tome n'est pas exempt de qualités ! Je suis entièrement d'accord. Disons que c'est sa structure que j'ai trouvé paresseuse. En soi c'est plein de supers bons ingrédients et d'excellentes idées ici et là. Le plus important, comme tu le dis : ça n'a pas d'airs de redites. Je suis content de l'absence de Luke et Milina afin de se concentrer sur Gourry et Lina (Aria et Dilarl étant en somme assez discrets), tout comme je suis ravi que le méchant final ne soit pas déjà un Dynast ou Sherra. Ils sont là mais pas de façon directe. Et ça j'aime beaucoup.
Mais disons que pour un roman avec beaucoup de neuf (lieux, personnages), c'est raconté de façon assez sommaire. Cela n'empêche pas au roman de se lire facilement.

Citation :
Ce ne sera pas le cas, malheureusement.

Arf ! Ça donne envie Laughing
Après de la baston moi si c'est un tant soi peu épique, je suis friand. Reste qu'il faut des enjeux costauds et pas qu'on affronte des milliers d'hommes de main à chaque chapitres. Comme je l'ai dit : les combats de début et de fin de tome m'ont bien accroché. C'est au milieu que je les trouvais redondants.

Citation :
mais la désillusion de Crimson en annonce d'autres

Wait and See...

Citation :
Je ne me serai jamais permis et ce n'est pas ce que j'ai fait. J'ai dit en revanche que Lantz aurait fini comme Dilarl s'il avait poursuivi son voyage.

On est d'accord. Mais dans un sens je me demande si Kanzaka n'a justement pas tenté d'en faire l'antithèse. L'un est un mercenaire banal, l'autre un sorcier banal. Le premier au départ est antipathique, l'autre est tout de suite amical. Le second finira par mourir rapidement alors que le premier s'en tirera en choisissant le bon moment pour se retirer. J'ai du mal à croire que ce soit totalement anodin. Mais le fait est que ça marche moins bien.

Citation :
C'est un gars clairement sous exploité et même lors de ses quelques pages, il apparaît bien terne alors qu'il meure, cela ne m'a même pas troublé.

Dommage, car en soi j'aime bien l'idée d'un personnage de passage et de croiser d'autres sorciers "gentils" en dehors de Lina. Ça développe le fait que ce monde est très influencé par la magie et que des gens un peu lambdas l'emploient.
Mais Dilarl est peut-être trop en retrait; trop là par hasard. Et à cause d'Aria qui est plus mise en avant, le personnage n'a pas le temps de faire ses preuves.
Sur le papier faire mourir un personnage comme ça justement parce-qu'il ne représente rien est une bonne idée (et en soi assez logique), mais je sais pas... Quelque chose me coince.

Citation :
Maintenant, Shakka, essaie de lire les romans 12 et 13 ensemble si cela t'est possible. L'un ne va pas sans l'autre et sont très (trop?) similaires dans leurs constructions pour pouvoir les séparer tant que ça.

Bah je vais essayer de pas mettre un trop long temps de pause entre les deux alors ! Mais si ils se ressemblent autant, les enchaîner n'est-il pas dangereux justement ?

Citation :
En tout cas, keep reading !

C'est l'objectif Cool

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2292
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Jeu 13 Fév - 3:15

Pour moi, il y a une différence majeure entre les traitements de Dilarl et celui de Lantz. Si Dilarl meurt presque dans un haussement d'épaules général, Lantz, lui a droit à son moment de gloires lorsqu'il bat Vizéa avec la Bless Blade! C'est tellement différent! Grâce à cela, Lantz dépasse la condition de guerrier/mercenaire lambda pour devenir quelqu'un qui a réussit à tuer un mazoku et pas simplement un lesser ou un brass demon!

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xellos VS Zelgadis
Mère du Chaos
avatar

Messages : 2450
Date d'inscription : 12/11/2009
Age : 34
Localisation : THIONVILLE

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Lun 14 Avr - 10:48

Bon !!!! J'ai profité à bon escient de quelques jours de congés pour lire le tome 11 !  Wink 
Que dire, ... Dans l'ensemble j'ai bien aimé ce roman. J'ai été plus captivée un peu comme d'autres par le début et la fin. En effet le final ne contient pas un mega big boss surpuissant et de temps en temps c'est pas mal par contre la tripotée de sous fifres contre lesquels ils se battent et assez conséquente. Et j'avoue que ça en devient lassant. Le pire pour moi a été le passage des grottes, je priait pour qu'ils tombent sur Cairus au paragraphe suivant  Razz 
Mis à part ces incessantes batailles l'histoire est sympa. Je n'ai pas réussi à m'attacher aux autres personnages du coup la fin m'a paru moins dramatique. On voit à 15 kilomètres que l'histoire ne se finira pas avec Cairus comme ennemi principal mais ça ne m'a pas dérangé vu que même si on s'attend au sort de Bell et d'Aria ce final est classe. Sherra qui se sert d'une histoire "tragique" pour utiliser Dulgofa ça me plait  Cool 
Bref ! Loin d'être le tome que j'ai préféré il se défend et j'ai hâte de lire la suite ! Surtout après le bien que j'en entends  Very Happy 

_________________
Have a nice day and keep smiling despite difficulties. :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4565
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   Lun 14 Avr - 11:20

Citation :
Surtout après le bien que j'en entends

Quand tu dis ça, je crois que c'est juste moi Laughing
Oui parce-que j'ai bien aimé le tome 12 dont je parlerai sous peu !
A priori, les autres sont plus circonspects quant à la qualité de ce roman Razz

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Slayers Main Serie -Roman numéro 11 "Crimson Delusion"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» NUMERO QUATRE, adapté du roman de Pittacus Lore
» Numéro de capot de jeep
» [Collection] ORTF (Solar)
» dupont alu
» pas de numero chassis acma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slayers Evolution-R :: Le passé de Lina :: Slayers, les romans.-
Sauter vers: