AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Final Fantasy XV (jeu, univers etc)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Mar 6 Déc - 14:56


Citation :
Je suis effrayé de voir qu'en 40 heures de jeux je n'en suis qu'au chapitre 6 ! mais moi j'explore encore et encore et encore, j'ai enfin pu faire la mine de la première map, que je trouve moult donjons et grottes et mines à travers la map 2 ! M'agarant au grès du hasard dans les forêts et collines (montagnes ?) a gravir, tour à tour observant un griffons au loin (ou me faisant becté par ce dernier..).

Comme je te comprends. Tant que le plaisir est là, tu es bien dans ton droit de le prolonger.

Citation :
Ce que cela m'a appris ? Ces que certains mobs ne sont montres que la nuits tombé et je ne parle pas des deamons qui pop de partout le soir, mais de mob bien particulier

Tu as essayé le sifflet qui appelle des monstres ? Un griffon niveau 50+ m'est tombé dessus, je me suis fait défoncer Laughing

Citation :
Pour les sorts, Ignis est le personnages qui utilise le plus les sorts élémentaires que je lui confectionne. Une aptitude a lui offrir feras que ce dernier enchanteras votre armes en plein combat ce qui peut donné certains avantages Wink . Gladius aime le bouclier et Prompto préféreras les armes "machine" plutôt que des sorts.

D'accord, bon à savoir. Actuellement je m'en garde toujours un que je lourde en début de combat de boss. Bonne approche.

Citation :
Comment avoir beaucoup d'espace pour stockè les sorts ? Et bien je n'ai rien trouvé de probant. En réalité vous obtiendrez des espaces en récompense de quêtes ou aléatoirement en ramassant un de ces petits truc lumineux bleu un peut partout sur la map. Donc ramassé tout ce que vous trouver.

Je me posais aussi la question. Je vois ma liste s’agrandir mais sans réellement comprendre la logique réelle. Par contre j'ai fait un sort en ajoutant les 3 éléments, ça m'a donné un truc aléatoire qui a fait 9999 de dommages (retour du premier cap) et ravagé toute la map. La mega classe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Volfield13
Admirateur de Noonsa
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 31
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Mar 6 Déc - 15:15

Gruic a écrit:
Tu as essayé le sifflet qui appelle des monstres ? Un griffon niveau 50+ m'est tombé dessus, je me suis fait défoncer Laughing

Non malheureux ! je me fais déjà bien fracasser avec mes explorations sans allez provoquer d'avantage de problème lol !

Ah les sorts 3 élément a 99.. Ben c'est le craft de base ca en réalité. Tu obtient Alearcane II mais sais tu que tu peut monté a Alearcane III IV ou V !? En fait il faut que tu prenne la patience de faire des essaie en rajoutant je sais pas .. Des Poils de créatures, des Sous ancien etc... Tu serait surpris de voir que tu peut avoir des sorts qui en plus de faire des dégât a 9999 (x1,2,3 ou 4 (en fait 4 X 9999)) tu peut aussi inflige en plus du poison, un effet "stop" etc... a tes adversaires ?

Les sorts sont vraiment une recherche importante dans le jeux. Un mobs ne craignant que très peut tes sorts élémentaires donc Alearcane, seront plus vulnérable au poison ou au altération temporaire Wink.

Astuce Repas
Les repas rythme les campings des personnages. Ils ne sont pas a prendre à la légère car les repas outre le fait d'octroyer des bonus temporaire de santé, de résistance, de dégâts etc... Peuvent rapporté des points de compétences, et des bonus a un personnages si il mange sont plât préféré.
Je vous conseille d'évité les plats ou un personnages avec un cœur n'apparait pas. C'est gaspillé des ingrédients. Je vous conseillé aussi fortement de faire le tour des commerçant pour acheté divers ingrédient et notamment "une boite de pâtée pour chat de luxe" si vous avez déjà nourrit le chat dans la map 1 vous en aurez besoin car..... no spoil geek

Astuce upgrade des armes
Ce bon vieux Cid ! toujours présent dans chaque FF et toujours aussi indispensable ! Notre papy a tous dans ces jeux ! Une fois encore il n'est pas chômeurs ici, bien qu'il est troqué sont navire volant pour un transat Laughing  Vous aurez constaté qu'il peut augmenté nos armes, donc vous savez que ces plus ou moins long ? Et bien faire des quêtes ou dormir sur la map 1 raccourcis grandement le temps qu'il mettra a upgrader vos armes. Toutefois attention une fois encore les drop sur les mobs sont vital et les drop sur les petite lumière bleu aussi car sans ingrédient adéquat pas d'upgrade.

Mon amis le Chocobo
Qu'il nous avaient manqué ce dernier ! une fois les aptitudes de Gladius au nv 10 donc terminer, ne marcher plus !  A dos de Chocobo vous serez si bien ! et surtout une fois débloquer les compétence dans l'arbre de compétence, vous gagnerez en plus du temps, des points de compétences a attribuer bien plus rapidement ^^

EDIT: Le sort de soin
Comme souvent les pv baisse vite privilégier les sorts de soin.
Feu 99 + Glace 99 + Foudre 99 + potion x4 = dégât élémentaires sur les mobs, full soin sur vos personnages Wink

_________________
Je recherche des goodies Slayers divers pour ma collection, si vous avez des sites ou en trouver ou des doubles à me vendre mp moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Mar 6 Déc - 15:58


Citation :
Ah les sorts 3 élément a 99.. Ben c'est le craft de base ca en réalité. Tu obtient Alearcane II mais sais tu que tu peut monté a Alearcane III IV ou V !? En fait il faut que tu prenne la patience de faire des essaie en rajoutant je sais pas .. Des Poils de créatures, des Sous ancien etc... Tu serait surpris de voir que tu peut avoir des sorts qui en plus de faire des dégât a 9999 (x1,2,3 ou 4 (en fait 4 X 9999)) tu peut aussi inflige en plus du poison, un effet "stop" etc... a tes adversaires ?

Oui, le mien avait un haut niveau de Stop dessus, mais le pauvre mob n'a pas eu le temps d'en souffrir.
Je cherche une combinaisons qui remonterait les HP MAX. Pas juste guérir les HP mais bien remonter les HP Max comme une mega-elixir par exemple. Mais tout en conservant les mega-elixir.

Citation :
Je vous conseillé aussi fortement de faire le tour des commerçant pour acheté divers ingrédient et notamment "une boite de pâtée pour chat de luxe" si vous avez déjà nourrit le chat dans la map 1 vous en aurez

J'étais chaud pour l'acheter pas plus tard qu'hier mais... 20000 gils quand-même. Ca fait mal à ce stade du jeu. Si encore je pouvais migrer des gils depuis ma mule du XI Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Volfield13
Admirateur de Noonsa
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 31
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Mar 6 Déc - 16:13

Ah pas touché aux méga élixirs  ! trop précieux, mais tu peut essayer avec des élixirs simple ou des supers potions, personnellement j'ai pas encore essayé ces combinaisons mais sa doit être efficaces.
Si tu est juste niveaux gils multiplie les chasse et la mission photographe sa rapporte gros, j'ai plus de 200 000 gils et y me servent à rien... Revend les accessoires qui te servent a rien et les armes en trop en cas.

P.S.Tu peux changé et/ou crafté des sorts même en plein combat pratique si tu tombe à cours.

_________________
Je recherche des goodies Slayers divers pour ma collection, si vous avez des sites ou en trouver ou des doubles à me vendre mp moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Volfield13
Admirateur de Noonsa
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 31
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Lun 12 Déc - 12:35

Les sorts 3 éléments + élixir sont hyper efficaces pour blesser sévèrement les mobs et ce régénérer à 100%.

Astuce repas.
Pour débloquer plus de plats manger aux restaurants et stand dispatcher dans le jeux. Parfois Ignis apprendra des nouvelles recettes.

Mine de Baldouve.
Cette mine et assez simple du gobelin à gogo.
Seulement n'y entrer pas avant le nv 50 car un gros samouraï ce cache à la interieur et le mob sera sans pitier. Multiplier les sorts avec "stop" et/ou "fragilise".

Astuce Bombo.
Les bombos sont très présent le soir ou as certains donjons. Ils peuvent anéantir votre équipe en 5 secondes selon leurs niveau.
Il existe une Tour dans le jeux (no spoil donc pas de nom ni pourquoi il faut y aller). Ce donjon est un bras labyrinthe possédant même un boss secret particulièrement coriace. Mais avant tout cela des Bombos électrique ce montrerons très familier avec vous. Afin que votre équipe ne soit pas anéanti utiliser des sorts extra ou mega glace + osmose avec Noctis.
Les bombos fonctionne part éléments tout comme les "Flan" privilégié les sorts 1 élément 2 risquerais de soigner les mobs exemple: glace efficace. Glace + foudre = dégât plus gros soin de foudre sur les mobs de foudres.

_________________
Je recherche des goodies Slayers divers pour ma collection, si vous avez des sites ou en trouver ou des doubles à me vendre mp moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Mar 13 Déc - 13:23

FFXV, partie 3
"Le principal, c'est que tu t'amuses"
-Gladio-

Chapitre 9 :



Ce chapitre 9 était plusieurs fois annoncé par les cutscenes précédentes comme le point de non retour. On en attendait donc beaucoup, et on a eu bien plus encore. Ce segment névralgique bascule le joueur dans la deuxième partie du titre avec de l'épique à haute dose, dans la lignée d'un Bahamuth VS Alexander ou autre Galuf VS Xdeath. Oui j'ose, car l'aspect road trip quasi monde ouvert du titre sous-entendait, pour rester possible, que la dynamique générale ne subisse pas de changements drastiques pour se poursuivre. Le point de non retour étant alors davantage "feint" car valide pour une durée limitée. Mais c'était oublier que Tabata était aux commandes. Rien à fiche du système de jeu : point de non retour violent, sans concession, sans appel. Un bon viol d'âme bien propre qui ne se traduit par rien d'autre que le joueur immobile sur son canapé face à un final de chapitre parmi les plus couillu jamais écrit pour la saga.

Rendez-moi mon monde ouvert !
Pour assumer son choix, Tabata a trouvé un compromis. Et comme vous le savez, le problème avec les compromis, c'est qu'ils satisfont tout le monde mais ne comblent personne. Des suites des événements du chapitre 9, il n'est plus possible de poursuivre les visites au bon gré du joueur car cela ne collerait plus au scénario. Du coup, l'équipe du jeu a opté pour une option permettant de naviguer entre le passé et le présent. Dans le passé, on peut retrouver notre monde ouvert avec les personnages enjoués qui n'ont pas encore subi les événements du chapitre 9 (ce qui permet de ne pas virer/changer/redoubler la plupart des quêtes secondaires). Dans le présent, on retourne aux épreuves et on avance dans l'histoire. De prime abord ce choix m'a fortement agacé, il transpirait par trop de pores la dualité entre le projet d'origine de Nomura et l'évolution en FF numéroté menée par Tabata, ce qui générait une première crise artistique mettant à mal la singularité du titre. Maintenant, une fois l'histoire bouclée avec les cartes en main pour savoir où Tabata voulait en venir, je l'ai accepté et j'y trouve mon compte. Ce paragraphe aurait donc été différent s'il avait été écrit à chaud en plein chapitre 10.

Chapitre 10, 11, 12, à nous de ne pas vous faire préférer le train
La possibilité de voyager dans le passé mis de côté donc (surtout que rien n'y sera ajouté avant le dernier chapitre), ces 3 chapitres linéaires se concentrent sur la trame scénaristique générale sans pour autant oublier de faire la part belle aux personnages et à leur évolution. Certaines scènes sonnent justes, d'autres font un peu forcées, mais le tout s'apprécie en l'état une fois accepté que l'on s'achemine irrémédiablement vers la fin du jeu.
On regrettera que la venue à Tenebrae, lieu mythologique majeur de l'univers, soit aussi anecdotique.

Resident Fantasy XV chapitre Versus XIII


Le moment est venu d'échanger sur la partie la plus controversée, à juste titre. Le problème ne vient pourtant pas du fond, doté d'une profondeur sémantique riche à en faire pâlir plus d'un rival, mais clairement de la forme. Mal monté, mal réalisé, servit par des choix de game design aberrants, ce chapitre fait en plus le mauvais choix d'être l'un des plus long du jeu. C'est une chose de sortir le joueur de sa zone de confort, c'en est une autre de le faire trop longtemps. Et là c'est juste trop long. J'ignore à quel point ce chapitre est représentatif des vestiges du VersusXIII de Nomura, mais une chose est sûre : en optant pour un monde ouvert, Tabata a sauvé le titre. On aurait pu pardonner à un FF dérivé de proposer une telle ligne directrice. Ca ne m'aurait pas passionné outre mesure mais son statut le justifiait. Mais un FF numéroté ? Non, juste non.
A trop flirter avec la ligne de l'anachronisme, on fini par laisser des séquelles qui nous font craindre le pire pour la fin du jeu. Saut de requin en vue ? Heureusement non, le chapitre 14 va restaurer l'ordre.

Chapitre 14




Dernier chapitre scénarisé du jeu, l'heure est finalement venue de retourner à Insomnia, non sans rôder d'abord dans un monde apocalyptique d'abord déstabilisant, puis attirant. Et c'est malheureusement quand on commence à trouver l'idée géniale que l'on s'aperçoit qu'il ne sera pas possible de le visiter. Quel dommage, je me voyais déjà en Dynamis géante!
Mais l'heure n'est plus à la ballade, et il est essentiel de donner au joueur le sentiment qu'il ne s'écoule qu'une nuit avant le combat final. Car à partir de ce point, et n'en déplaise aux aigris, TOUT, absolument TOUT est pensé au mot près, au poil près et à l'angle de vu près pour nous conduire exactement à la fin souhaitée par Tabata.
Durant la conception du jeu, Tabata a viré des centaines de dialogues, de scènes, des heures et des heures de travail, mais cette fin, à la seconde près, est à l'image exacte de ce qu'il voulait. Chacun des éléments visuels, auditifs ou contemplatifs sont inter-dépendants les uns des autres et servent tous la même cause, ce qui ne peut que relever d'une fin préparée et pensée en amont.
Et que dire des compositions de Shimomura, qui atteignent ici une harmonie pure et parfaite avec l'univers ? Que le tout est infiniment réfléchi. L'équipe nous rappelle ainsi que le propre d'un bon background n'est pas de s'exposer mais de servir les thématiques.

Après des combats comptant parmi les plus épiques jamais proposé par la saga, la fin du jeu se lance, bien plus fermée qu'on ne pourrait l'imaginer de prime abord. Chahuté, le joueur ne peut que reconnaître que malgré quelques déconvenues, il a vécu un merveilleux voyage digne du nom Final Fantasy et que le merci final est probablement le plus honnête jamais prononcé autour de la franchise.

PREMIER VERDICT (à 70 heures de jeu)



Jeu schizophrène en souffrance, tiraillé entre l'éducation de son premier papa et les attentes du second, Final Fantasy XV sait briller le moment venu au travers de grandes envolées lyriques. Riche d'une sémantique profonde, porté par des auteurs qui savent que l'on peut communiquer et transmettre par d'autres manières que des dialogues à rallonge, ce JRPG se confrontait aux plus grands défis jamais abordés par la saga et parvient malgré tout à presque tous les relever. Devant ce constat, ses imperfections deviennent presque attendrissantes.
FFXV est un enfant imparfait qui nous agace par moment, mais on ne l'aime que d'autant plus. Pour une raison étrange, j'ai ressenti devant ce FF le même sentiment que lorsque je contemple une œuvre de Marie Laurencin. Ce sont des peintures imparfaites, inabouties, et c'est justement ce qui en fait de véritables chef-d’œuvre pour moi.

Un grand Final Fantasy.


La prochaine fois, j'aborderai la fin plus en détails en essayant de l'expliquer simplement, mais aussi le chapitre 15 bonus et le end game.

Citation :
Astuce Bombo.
Les bombos sont très présent le soir ou as certains donjons. Ils peuvent anéantir votre équipe en 5 secondes selon leurs niveau.
Il existe une Tour dans le jeux (no spoil donc pas de nom ni pourquoi il faut y aller).

Je sors tout juste de ce donjon et c'était effectivement chaud patate. J'ai pris quelques 60k xp à l'intérieur. Du coup j'ai dépensé 30k gils à l’hôtel pour tripler tout ça.


Dernière édition par Gruic le Mer 21 Déc - 10:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Volfield13
Admirateur de Noonsa
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 31
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Ven 16 Déc - 13:03

Et bien il ne te reste plus cas t'attaquer aux vrais mobs du jeux ^^ Le Morbol Létal, L 'Adamankélone etc... Farms frams.. Y te faut des tonnes de gils pour avoir des tonnes d'objets de soin et de résurrections ^^ plus armes ultimes et tes compétences éclipse et de récupérations de PM . ^^

Astuces invocation
Les Eons (chimères), ne peuvent êtres invoqué. Pour que les divinité viennent ce mêlées au combats ils faut des situation bien particulière.
Ramuh, il intervient de partout a la condition que le combat dure très longtemps.
Titans, seulement dans les plaines a condition que les trois alliers soit évanouie.
Leviathan, Noctis doit être en danger, il faut impérativement être proche d'une grande étendue d'eau.
Shiva, toutes les conditions cité peuvent la faire apparaitre et ceux n'importe ou ce qui en fait la chimère la plus pratique du jeux et la seule que vous pourrais montrés assez facilement à vos potes mdr.

_________________
Je recherche des goodies Slayers divers pour ma collection, si vous avez des sites ou en trouver ou des doubles à me vendre mp moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Mer 21 Déc - 14:56

FFXV partie 4

« Dieux du Lucis, venez à moi ! »
-Noctis-

(Oui, je joue en français. En japonais aussi. Et des fois même en anglais. Que de très bonnes versions.)

La fin : analyse et modestes explications
Cette partie se base sur les opus suivants, reconnus par Tabata comme canoniques dans les informations qu'ils véhiculent :

Final Fantasy XV (scénario, tableaux, livres cosmogénie, articles)
Brotherhood
Kingsglaive
King's tale
Court métrage/faux trailer Dawn
Court métrage/faux trailer Omen
Platinum Demo
Guide officiel collector



ATTENTION SPOILER




Tout commence il y a fort longtemps, lorsque Ifrit, l'un des 6 Dieux d'Eos, trahi ses semblables et le peuple de Solheim, entraînant une vaste guerre. Afin d'empêcher les mortels de disparaître, les 5 divinités restantes s'entendent pour offrir le cristal et l'anneau des Lucii à la lignée Lucis Caelum (guide officiel collector). Ils choisissent également la maison Fleuret comme lien entre les Dieux et les hommes. Ces choix mirent fin à la guerre, mais...

Une maladie, dérivée du paludisme, sévi à cette même époque ou ultérieurement et transforme des milliers d'individus et d'animaux en des créatures craignant la lumière. De ces créatures se dégage un gaz qui s'élève dans les airs et s'attaque à la couche d'ozone, voilant petit à petit le soleil. Elles seront nommées par la suite シガイ, shigai, ou daemons dans les versions occidentales.

Quelques 2000 ans avant le début du jeu, les Dieux choisirent comme élu Ardyn afin de lutter contre ce fléau. Ce dernier, peut-être sous l'influence d'un autre membre de sa famille, absorba tout le pouvoir d'innombrables daemons et purifia ainsi une bonne partie d'Eos. Mais l'autre membre de sa famille, jaloux qu'Ardyn ait été choisi, dénonça ce procédé au cristal en expliquant que cela avait rendu l'âme d'Ardyn impure. On peut même supputer que son âme ainsi corrompue risquait d'empoisonner le cristal. Devant cet état de fait, les Dieux le jugèrent impur et lui refusèrent l'accession à l'autre vie. Ils choisirent l'homme qui l'avait trahi à sa place, et ce dernier devint le Roi légitime de Lucis et ancêtre de Noctis.
Ardyn, abandonné aux pieds du paradis, incapable de mourir, son âme empoisonnée par le mal, erra pendant des siècles, sa haine grandissante envers sa lignée et le système qui l'avait utilisé puis renié.

Il mit alors au point sa revanche : approcher l'Empire, le charmer par le pouvoir des daemons, relâcher sur Eos la maladie et briser et la lignée des Lucis, et le héros élu des Dieux.

La phrase d'accroche du jeu a en  réalité double sens. « Reprenez votre trône » s'adresse ainsi aussi bien à Noctis qu'à Ardyn.

Lorsque Regis apprend que son fils est l'élu qui ramènera la lumière (court métrage Dawn), ce dernier consulte le cristal et découvre avec effroi que cela signifie que son fils devra le payer de sa vie (court métrage Omen). Regis est alors tiraillé entre les devoirs de sa lignée et la recherche de solutions alternatives, ce qui le poussera à espérer un autre futur pour son fils, en vain. La torture qu'est cette révélation fait naître un mur affectif qui obscurci quelque peu la relation père/fils, l'amenant pas à pas vers des non-dits douloureux.

Pourquoi Noctis doit-il donner sa vie ?

Ce n'est pas pour l'emmerder. En l'état, ni les dieux ni personne n'a d'autres solutions. Ardyn est si puissant que le tuer n'entraîne que sa renaissance et les daemons sont si nombreux qu'en pourfendre quelques centaines ne permet même pas de réduire leurs rangs, toujours plus nombreux à mesure que la maladie se répand.

La solution est d'unir les forces des Dieux et des ancien Rois du Lucis et de se rendre directement dans l'autre vie pour y purger l'âme d'Ardyn. L'alliance avec les Dieux s'avère possible grâce à Luna, qui bien que sachant que cela lui coutera la vie, accompli son devoir la tête haute. Luna signifie d'ailleurs Lune, la dernière source de lumière de l'humanité une fois le soleil totalement recouvert et la nuit éternelle installée.

Cette dernière veille sur les mortels, même après sa mort.

Quant à l'alliance avec les anciens Rois, cette dernière est rendue possible grâce au périple de Noctis et de ses fidèles compagnons. Ce dernier plonge ensuite dans le cristal où il demeurera 10 ans pour en drainer toute l'énergie et renaître avec la puissance nécessaire. C'est le plus grand pari jamais porté sur les terres d'Eos : la puissance des Dieux et des Rois suffira-t-elle pour annihiler celle contenue dans l'âme d'Ardyn ainsi que tout le mal répandu sur le monde ?

La réponse repose sur les épaules de Noctis. Une fois Ardyn vaincu, Noctis réuni tous les pouvoirs de ses ancêtres dans l'anneau des Lucii et demande à son père de lui donner la mort. Il part ainsi dans l'autre monde ou il retrouve l'âme impure de Ardyn qu'il parvient finalement à purifier grâce aux pouvoirs combinés, mais réduisant à néant tout l'héritage de sa lignée.

Noctis et Luna sont dont morts. La première scène post générique se déroule la nuit avant l'affrontement final. Chaque protagoniste sait ce que Noctis doit faire et les non-dits qui ont rongé Noctis s'effritent enfin quand ce dernier parvient finalement à ouvrir son cœur en partageant ses doutes dans une des scènes les plus puissantes du jeu. Il ne s'agit pas d'une scène se déroulant dans l'autre vie ou au paradis comme j'ai pu le lire ça et là. Ceux qui défendent cette théorie se reposent sur un argument faussé selon lequel Noctis n'y porte pas l'anneau des Lucii et que donc cela se déroule après la destruction de ce dernier. Il a échappé aux défenseurs de cette théorie que l'anneau était en réalité dans la poche, et qu'on voit notre héros le passer à son doigt à leur arrivée à Insomnia, soit après la scène du feu de camp. CQFD.
D'ailleurs je ne partage pas l'idée que Gladio, Ignis et Prompto soient morts. Le fait que Ardyn les visualise un temps dans l'autre monde est pour moi davantage le symbole de la force qu'ils ont apporté à Noctis que la présence de leurs âmes véritables.

La deuxième scène post générique est quant à elle davantage sujet à débat. Les amoureux des fins heureuses y verront Noctis et Luna en vie et heureux. Etayer cette thèse est difficile tant peu d'éléments lui permettent d'exister. Les 2 seuls que j'ai en tête sont :
la radio du chapitre 10 qui explique que le corps de Luna n'a toujours pas été retrouvé. Tout bon rôliste sait que tant qu'on ne voit pas mourir clairement un personnage, c'est qu'il est vivant. Seulement, les adieux en bon et due forme adressées par Luna dans les songes de Noctis font quand-même méchamment office de complétion de ce côté là.
La présence de Umbra après le générique. On pourrait imaginer que Umbra était destiné à mourir en même temps que Noctis et par adéquation on pourrait penser que si l'un est vivant, l'autre l'est également. Néanmoins, le statut très spécial des 2 chiens de FFXV permet d'avancer tout et son contraire. Faute d'éléments solides, il est difficile de s'appuyer sur eux pour justifier une théorie.

La fin la plus plausible, celle qui épouse le mieux la philosophie de vie de Tabata, les thématiques du jeu et qui donne lettres de noblesse au road trip, c'est bien évidemment que Noctis et Luna sont morts mais se retrouvent dans l'autre monde. Luna, libérée des souffrances de la vie, et Noctis, riche de la plénitude d'une vie bien remplie, se retrouvent finalement, apaisés. Car ce n'est pas le temps que l'on passe sur terre qui compte, mais bel et bien ce qu'on y fait. L'aventure que Noctis aura vécu en compagnie de ses amis aura été bien plus riche et complète que les centaines d'années traversées par Ardyn et ses soldats artificiels ne craignant plus la mort. Car la qualité, toujours, primera sur la durée.
L'écran titre s'ouvre alors sur le thème de Noctis, contrebalançant radicalement avec son ancêtre Apocalyptic Noctis. Notre héros est, finalement, en paix.

Les lignées Fleuret et Lucis sont éteintes. Les mortels sont coupés de la magie et ne peuvent plus communiquer avec les Dieux.

C'est maintenant au peuple d'écrire l'avenir.

Malgré le statut multi support de l'univers de FFXV, ce dernier offre une fin particulièrement fermée, réfléchie autant que réussie. Quelque soit l'avenir que réserve le studio à cet univers, de nouveaux opus potentiels ne devraient que peu venir entacher cette puissante conclusion.

FIN DE LA ZONE DE SPOILER



Le endgame :
Une fois le jeu terminé, le chapitre 15 bonus nous invite à parcourir une nouvelle fois le passé du Lucis et d'Altissia, mais cette fois avec de nouveaux défis.
Les quêtes annexes au cours de l'aventure étaient déjà particulièrement généreuses, alors avec ces ajouts supplémentaires, FFXV devient très probablement le FF offline le plus riche en à-côté, devant  les déjà très riches en annexe FFX et FFXII. Voici les principaux :

A la conquête du ciel et du WTF Pitioss



Une fois le jeu terminé, il devient possible de débloquer la version volante de la Regalia... à vos risques et péril. En effet, un mauvais atterrissage équivaut à une explosion de voiture, une mort dans d'atroces souffrances et un game over. Charmant quand on sait qu'atterrir sur la zone ou se trouve le donjon secret Pitioss est un vrai challenge. Enfin, était un vrai challenge avant qu'on ne décide de pénétrer dans ledit donjon. A ce moment là, on en vient à regretter tout ce qu'on pensait dur. Un chapitre de FFXIII avec Vanille qui l'ouvre tout le temps paraitrait presque reposant en comparaison... c'est dire !

Non mais Pitioss quoi... sérieusement : A QUOI EST-CE QU'ILS PENSAIENT ???

Ce donjon, marrant et joli la première heure, devient une torture au bout des heures suivantes quand on comprend enfin qu'il va falloir lui sacrifier une nuit blanche et un mal de crâne de 3 jours. Il faut savoir qu'une grande partie du donjon repose sur des sauts, et qu'en réussir 15 et rater le dernier vous oblige le plus souvent à tout recommencer. Et ça c'est l'image parfaite de tout ce que je déteste. J'ai toujours eu en horreur les jeux ou on explore et passe des heures à sauter sur 3 rochers. Je pense que le genre a été inventé par un groupe de terroristes pour pousser les gens à se suicider. A l'époque déjà, quand Yoshida avait posté son sondage sur les sauts dans FFXIV j'avais voté non. Je n'étais donc pas très jovial à la découverte de ce donjon.

D'ailleurs vous savez quoi ? J'ai ouvert mon guide et j'ai regardé la soluce ! J'ai triché ! Et le pire dans tout ça, c'est que Pitioss est tellement WTF que même Piggyback a été incapable d'en faire la soluce et escorte les lecteurs à aller voir leur vidéo sur leur site. Parole. Ca vous donne une idée du machin. Mais même avec la vidéo, quand on est pas doué du saut, et bien on recommence encore et encore jusqu'à l'aube. Comble du foutage de gueule, l'objet ultime se trouvait finalement sur une fenêtre à 3 mètres au dessus de l'entrée. Ca aurait été un gros doigt d'honneur de la part des créateurs que c'était pareil. Le héros est capable de jeter son arme et de se téléporter, il a des pouvoirs immenses... et il est incapable d'atteindre un rebord de fenêtre situé à 3 mètres ? Ca me rappelle le palais d'Ultimecia. Les personnages peuvent détruire le monde mais doivent trouver des clefs pour ouvrir des portes... Respect du background quand tu nous tiens.

Bon après, sachez qu'il y a des joueurs qui kiffent Pitioss. Ce défi d'un nouveau genre au visuel très léché passionne certains fous sur la toile qui se font des speed run et tout. Des joueurs adorent, c'est juste que je n'en fais pas partie.
En fait c'est à prendre comme un jeu dans un jeu. Tant que ça reste l'exception et non la règle, ce n'est pas grave. Quant à moi je viens de sortir de l'asile de vol au-dessus d'un nid de coucou où j'ai rencontré McMurphy. Un homme charmant. Merci Pitioss.


L'impressionnante adamankhélone est disponible en cours de jeu, mais reste un défi salé à relever, rendant son statut un peu bâtard entre quête annexe et endgame.

Les nouvelles chasses classiques :
Le jeu prolonge son système de chasse en proposant de nouveaux contrats à la difficulté croissante jusqu'à mener face au terrible Ayakashi.

Les chasses de Randolph:
Ce système de chasse vous invite à affronter des monstres particulièrement coriaces. Chaque fois que vous abattez l'une de ces créatures, Randolph se sert du drop pour forger les légendes, l'équivalent des relics pour FFXV.

Les dédales derrière les scellés :

Une fois terminé tous les donjons du jeu te récupéré les 13 armes des Rois, Ezma vous remet la clef permettant de lever les scellés et de vous rendre dans les profondeurs affronter des créatures tellement craintes qu'elles y furent enfermées. Ces dédales représentent les donjons les plus difficiles du jeu (une rigolade face à Pitioss néanmoins) et s'avèrent parfait pour farmer objets et gagner de l'xp. Chaque boss drope une arme, grosso modo et très vulgairement l'équivalent des mythics.

Une mise à jour vient ajouter encore plus de contenu.



Original Soundtrack
L'un des aspects les plus percutants du titre, c'est bien évidemment sa bande son, qui fête en ce moment même sa sortie. Cette dernière a été composée par Yôko Shimomura, mais également (et c'est important !) Yoshitaka Suzuki, Tetsuya Shibata et Yoshino Aoki. Aux arrangements Shota Nakama, Sachiko Miyano et Kaoru Wada... avec en groupe de musique Florence + The Machine pour la reprise du Stand by Me de Ben E. King et bien évidemment Uematsu au travers des reprises des thèmes incontournables de la saga.

Vaste famille ! Mais le résultat est là, on a une bande son super. Elle frôle parfois un peu trop la frontière avec la bande originale de films mais ne fait pas l'erreur de la dépasser et garde son identité de musiques de jeu vidéo grâce à quelques subterfuges bien trouvés.

C'est la première fois que je suis complètement convaincu par un FF d'où Uematsu est, outre son héritage, complètement absent.

Il faut dire que Shimomura a eu beaucoup de temps pour peaufiner/réfléchir/repenser ses arrangements, même si le changement drastique de direction du titre à dû de nombreuses fois la forcer à revoir son travail. Dans sa récente interview, elle explique que certaines musiques sont restées, notamment le mélancolique Somnus ou encore l'incroyable Veiled Aggression, parmi les toutes premières composées pour VersusXIII. Elle révèle néanmoins qu'elle ne s'est vraiment remise au travail qu'au moment ou a commencé le développement de la première démo jouable Episode Duscae.

Ma mention spéciale va néanmoins à Yoshitaka Suzuki à qui l'on doit l'épique musique en 3 étapes Hellfire, propulsant Ifrit à un tout autre niveau de badassitude absolue. Mon segment préféré, le troisième, est promis a ressortir de nombreuses fois autour de la table de jeu de rôle.

Une qualité royale !



Veiled aggression prouvait déjà, des années auparavant, que Shimomura avait cerné avec brio l'atmosphère unique du titre.




Le chef d’œuvre de Suzuki. A 7min15 c'est juste la folie.



On termine sur le thème du héros apaisé. Un chef d’œuvre à écouter en boucle.

J'aurais pu en poster des dizaines d'autres. D'après Shimomura, on entend 90 pistes durant le jeu. Pas une seule ne m'a déplu et la plupart d'entre elles ont transporté mon âme en des lieux qu'elle ignorait encore. Ce n'est certes pas le canon de Pachelbel, mais le génie est indubitablement là.


Dernière édition par Gruic le Lun 26 Déc - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Volfield13
Admirateur de Noonsa
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 31
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Ven 23 Déc - 13:09

Je ne reviendrez pas sur le poste de Gruic qui est au poil. Il faudras bien s'accrocher pour venir bout des donjons et des nouveaux mobs.

Je vais vous indiquez en revanche comment bien farmer vos PC car vous en aurez besoin pour cosplay nouvelles épreuves et pour la "nouvelle patients +".

Le sifflet à monstre ainsi que le bouclier de la juste sont indispensables. Rendez vous ici :


Vous y trouverez un passage avec une carcasse de mob:


Sifflet et des Taoite vont apparaître part paquet de 2-3-4. Effectué une éclipse avec le bouclier de la juste dans le tas et recolter les PC. Recommencer et ainsi de suite. La technique bien maîtriser permet d'amasser un très grand nombre de PC en peut de temps (entre 800 et 950 en a hérétique pour ma part).

_________________
Je recherche des goodies Slayers divers pour ma collection, si vous avez des sites ou en trouver ou des doubles à me vendre mp moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Ven 23 Déc - 13:12


Ah ouais c'est pas mal du tout ça.

Quand tu as fait la quête des nouilles pour Gladio, quel produit as tu eu besoin d'aller farmer ? Moi j'ai eu l’œuf au volcan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Volfield13
Admirateur de Noonsa
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 31
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Ven 23 Déc - 13:30

Moi pour les nouille de Gladio; j'ai eu droit à un steak de Behemoth.

P.S. tu as penser à acheter le mp3 ? Cela permet d'écouter les musiques de la Regalia quand tu marche ^^

_________________
Je recherche des goodies Slayers divers pour ma collection, si vous avez des sites ou en trouver ou des doubles à me vendre mp moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Ven 23 Déc - 13:55



Citation :
P.S. tu as penser à acheter le mp3 ? Cela permet d'écouter les musiques de la Regalia quand tu marche ^^

Oui je l'ai, mais autant j'y pense toujours en voiture, autant à pied j'oublie régulièrement. Fort dommage tant ce gadget est juste incontournable. Pour l'anecdote, on doit l'écoute des musiques des anciens FF à une idée de Shimomura.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Volfield13
Admirateur de Noonsa
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 31
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Ven 23 Déc - 14:06

Ah j'oublierai ! Très important !
Dans les dédales à explorer dans les donjons il y a des mobs invulnerable aux armes (flan,gelée etc).

Ne gaspillez pas vos sorts dessus ! Utiliser "l'anneau des Lucis" le sort de mort. De même l'anneau et très efficaces sur les guêpes et plein d'autre mobs dans ces dédales.

Gardez vos sorts pour les Tomberry (tous les Tomberry chevalier etc...) et les boss.

De même ne vous amusez pas à claquer vos élixir et queue-de-phenix sur vos compagnons vous aurez besoin de vos items pour les boss surtout dans les derniers dédale à explorer.

Vous ne trouverez les dernières armes du jeux que dans 2 de ces nouveaux donjons + d'autres armes et items.

Shimomura ?! Merci Gruic je ignorée ce détail je pense que nous pouvons lui dire un très grand merci pour cette super idée ^^

_________________
Je recherche des goodies Slayers divers pour ma collection, si vous avez des sites ou en trouver ou des doubles à me vendre mp moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Ven 23 Déc - 14:11


Citation :
Dans les dédales à explorer dans les donjons il y a des mobs invulnerable aux armes (flan,gelée etc).

Ne gaspillez pas vos sorts dessus ! Utiliser "l'anneau des Lucis" le sort de mort. De même l'anneau et très efficaces sur les guêpes et plein d'autre mobs dans ces dédales.

Les armes fantômes fonctionnent également. Et selon les cas, la technique enchantement de Ignis. Un must have de toute façon. Mais c'est vrai qu'il faudrait que j'utilise plus souvent l'anneau. Mais le chapitre 13 m'a tellement gavé aussi Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Ven 30 Déc - 12:07

FFXV
Partie 5 : l'univers étendu



Parmi les aspects les plus critiquables de FFXV, en tête de ligne vient bien évidemment toutes les informations/scènes perdues lors du développement chaotique du titre. Si la scène du combat sur les marches d'Insomnia en est un bon exemple (point de départ des trailers de VersusXIII, refondue ensuite lorsque le projet est devenu FFXV, puis finalement complètement retirée de nouveau lorsqu'il fut décidé de virer toute la première partie du jeu qui se déroulait à Insomnia), de nombreuse autres scènes ont également sautées, emportant avec elles des points de scénarios pourtant toujours valables sous la version finale. Et ça c'est bien plus dommageable.

Et si les opus dérivés (Kingsglaive, Brotherhood, King's Tale etc) comblent une partie de cette perte, dans l'attente des épisodes DLC de Gladio, Prompto et Ignis, un large pan mythologique nous échappe encore. Dans cette attente, je vous propose aujourd'hui un tour d'horizon des déjà trop nombreux dérivés.

Trailer Dawn
Montré en 2015, aucunes images de ce dernier ne seront finalement présentes dans le jeu final. Mon plus grand regret. Si on imagine bien que Tabata s'est fait tirer les oreilles par les ouin ouins pour son traitement de Luna au début de ce dernier, ça n'enlève en rien les informations majeures qu'il véhicule. S'il renforce en effet la relation entre Luna et Noctis en montrant à quel point les échanges qu'ils ont par l'intermédiaire de Umbra permet à cette dernière de supporter l'occupation de l'Empire, sa seconde partie s'attarde sur le jour fatidique ou Regis a appris la vérité, Roi pour trop absent du titre final.
Un segment essentiel.

Trailer Omen

Repris de manière très sélective dans les songes de Noctis au cours du jeu, sa version complète peaufine une fois de plus le personnage de Regis en abordant son interaction avec le cristal.

Film Kingsglaive

Abordé en début de ce topic, ce dernier montre ce qui est sous-entendu durant le jeu plus qu'il n'explique véritablement certains points obscurs. Le fait qu'il soit reconnu canonique malgré une ambiance, un chara-design et une direction différente du jeu déstabilise d'autant plus et rend compliqué la cohésion du tout.

brotherhood : Final Fantasy XV

Cet anime gratuit de 5 épisodes disponible sur le PSN ou sur la chaîne officielle de youtube raconte comment les 4 héros se sont liés d'amitié. S'il n'offre rien de transcendant au niveau de l'animation (c'est correct), et qu'il peut paraître quelque peu enfantin par moment, les informations qui y sont véhiculées sont loin d'être inutiles et offrent parfois de précieux indices pour ceux qui sauront les déceler. Il me parait par exemple essentiel de noter que Prompto vit seul sans parents dans son appartement, un point névralgique à mettre en lien avec les révélations du chapitre XIII pour deviner son histoire.

Le seul point gênant en matière de background, c'est probablement l'aspect japonais à mort qui transpire d'Insomnia. C'était tout à fait cohérent à l'époque de Versus XIII ou Tokyo servait d'inspiration à Insomnia et où la famille royale tenait plus des yakuzas que de la noblesse. Mais avec tous les aspects fantastiques et moyenâgeux intégrés par Tabata depuis (l'apparence de Regis passe de chef yakuza à Roi occidental par exemple), je trouve que ça fait bizarre.

King's Tale

Bonus de pré-commande. Ce petit jeu en 2D à la Double Dragon nous raconte une aventure du Roi Regis durant sa jeunesse. Elle permet d'appréhender un peu mieux les liens qui l'unissent avec ses vieux amis. C'est en outre un des rares opus où il est possible de le voir échanger avec son fils.

Bilan :

Tous ces opus, toutes ces directions artistiques... j'aurais accueilli tout ça avec un peu plus de bienveillance s'il c'était agit de bonus sans enjeux. Le fait est qu'il faille aller y chercher des points importants de background alors que l'aspect visuel n'est pas celui du jeu à tendance à parfois m'agacer. Si je n'ai rien contre Brotherhood qui se veut gratuit pour tous, j'ai déjà un peu plus de mal avec Kingsglaive dans lequel je ne reconnais absolument pas la Luna du jeu vidéo. Mais ce qui m'exaspère le plus, c'est bien évidemment l'absence de Dawn dans la galette finale et de tout le background tournant autour.

Et pour ceux qui s'interrogent sur la disparition du personnage de Verstael, je parie fort qu'il apparaîtra dans le DLC de Prompto au vu du lien qui les uni. Le DLC qui apportera les plus gros rebondissements scénaristiques AMHA et viendra peut-être confirmer la théorie sur sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Mer 18 Jan - 17:41

Partie 6

FFXV
entre critiques légitimes et vomi gratuit de kikoos



Nous avons abordé précédemment les problèmes inhérents liés au scénario du jeu, nés entre autre de l'univers étendu, des cartes gardées en réserve pour les DLC futurs et d'une campagne de publicité s'hasardant parfois à montrer trop tôt des scènes encore en développement.

Certes, le scénario de FFXV n'est pas le meilleur de la saga. Il n'arrive pas à la cheville de celui du XI et n'a pas la fluidité de celui du IX. Certes les coupes franches agacent. Mais au final (fantasy), et ALORS ???

Si encore FFXV n'avait pas de points forts, le fait que en plus le scénario soit léger, il serait difficile de le sauver du regard noir des consommateurs de plus en plus exigeants. Mais ce n'est pas du tout le cas. Les pavés que j'ai écrit plus haut ont abordé en large et en travers les bons points du jeu, et ils sont nombreux : un background profond et maitrisé qui se raconte aux plus observateurs jusque dans les tenues et les habitations des NPC, un monde ouvert contemplatif offrant une immersion par l'invitation au voyage, des thématiques intéressantes, une poésie omniprésente servie par une composition musicale à couper le souffle...
En assumant sa fameuse fantaisie basée sur la réalité, FFXV a des couilles de taureau qu'il pose sur la table avec un bon gros "quoi, qu'est'ce qui y'a ?!".

FFXV, c'est en outre un jeu aux 1000 et 1 secrets que les joueurs ne cessent de découvrir, encore aujourd'hui. Une richesse annexe récompensant sans se tarir le joueur qui sait qu'un FF ne se fait jamais en ligne droite mais en sortant des sentiers battus. Un jeu qui ose avoir d'autres priorités que son scénario, comme le gameplay nouveau et inédit par exemple. Vous savez comme quels autres titres ? Ses ancêtres. FFI, FFII et FFIII ! Des putains de bons FF qui misaient sur le système de jeu avant tout. Vous avez déjà vu des gens dire qu'ils ont aimé FF I pour son scénario ? Si c'est le cas, arrêtez de les fréquenter! On joue, on kiffe et on s'éclate sur FFI, encore aujourd'hui, parce qu'il a des qualités énormes, mais son scénario n'en fait pas partie.

Si un jeu mise tout sur son scénario, il doit être bon, et si c'est le cas on lui accordera le point. Si ce n'est pas le cas, il doit être bon ailleurs. Et FFXV est EXCELLENT ailleurs.

Donc condamner FFXV en ne se reposant que sur son scénario, c'est ridicule. C'est un tout, bien évidemment. Si vous faites un jeu en ne le jugeant que sur son scénario, vous faites partie de ces gens qui, incapables de lire la moitié d'un roman sur 5 ans, attendent d'un jeu vidéo qu'il remplisse le même office. Pire, si vous faites un FF en ne le jugeant que sur ce même critère, vous avez une vision de la franchise biaisée par ses années playstation et son Nomura style. Vous croyez encore que le chiffre VII est l'origine ? Je vous plains tellement.

Maintenant, malgré ses défauts, le scénario de FFXV est-il mauvais ? Bien sur que non. Tout au mieux boiteux dans sa manière de se raconter, ce qui ne l'empêche pas de briller par ses subtilités. C'est ici qu'il est important de faire la différence entre blanc malvenu et blanc pensé pour servir la narration. AUCUN scénario de Final Fantasy ne dit tout. Jamais. Chaque FF se garde des vérités, n'offrant au joueur que quelques indices parsemés ça et là. Les scénaristes de FF ne prennent pas leurs joueurs pour des cons en leur servant tout sur une belle nappe blanche.

Prenons FFVI ou FFVIII par exemple. Jamais les paternités de Shadow et de Laguna ne sont explicitées dans le jeu d'origine. JAMAIS. Et pourtant, dans la masse de joueurs, il y en a toujours un pour assembler les indices et découvrir la vérité. FFXV, digne héritier de ses ancêtres, procède de la même manière. C'est ainsi que sont nées les incroyables théories sur la mère de Prompto. Franchement c'est un truc de fou, et c'est un truc de fou parce que FFXV sait faire confiance à son public. Il a distillé plutôt que de grouper, il a nourri plutôt que gavé.

Il est donc essentiel de savoir faire la différence entre la critique légitime, celle qui regrettera le manque d'unité de l'oeuvre, et les kikoos incapables de cerner les qualités intrinsèques du titre car conditionnés pour n'aimer qu'un seul et unique format de narration.

Dans un monde ou tout tend à être soit parfait soit raté, il est essentiel de se rappeler que c'est de la nuance que naît la saveur des aspérités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5846
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   Mar 28 Mar - 8:55

PARTIE 7

Chapitre XIII verse 2

Quand Square Enix fait l'erreur d'écouter les râleurs




Comment ? Deux topics de suite avec un titre attrape mouches aigries ? Il se trouve que par un concours de circonstances, ce nouveau topic découle du premier. Les casses-couilles peuvent être fiers d'eux, Tabata les a entendu... à sa manière. Le chapitre XIII a subi quelques modifications, et tant que c'est gratuit me direz-vous, où est le problème ? D'autant que c'est le chapitre le plus problématique du jeu. Sauf que ces modifications ont été accompagnées d'un chapitre spécial intitulé Verse 2 pour l'occasion, dans lequel le joueur mène Gladio et Ignis au cœur de l'Empire à la recherche de Noctis. Reposant sur les mécaniques de l'épisode de Gladio sorti ce jour, Tabata se sert de ce verse 2 pour montrer ce qui était "juste" dit dans le chapitre XIII d'origine.

Révolté par le traitement réservé à Ravus et l'Empereur dans le chapitre XIII, de nombreux fans s'en étaient plein, notamment lors des émissions sur Niconico, exigeant d'en voir plus. Tabata avait alors annoncé que de nouvelles cut scenes seraient réalisées, mais qu'il faudrait se montrer patient car ça nécessitait de faire revenir les doubleurs. 3 mois plus tard, Tabata a malheureusement concrétisé la demande des fans, ce qui n'est presque jamais une bonne idée. Résultat, verse 2 nous narre bel et bien la chute de Ravus et de l'Empereur et... et voila. Vous êtes content ? Pas moi.

Depuis le film Kingsglaive, on sait que l'empereur n'est qu'un pantin. Dés lors que Ardyn pose un pied sur les escaliers de la salle du trône, le spectateur comprend que l'empereur ne fait pas partie des pions essentiels du jeu. De fait, que son rôle soit si rapidement expédié dans le chapitre XIII, passez-moi l'expression, mais on s'en bats les steaks avec une pelle à tarte. On sait comment il fini, on affronte sa version corrompue. On sait que c'est lui. En quoi aviez-vous besoin qu'on vous fasse un dessin ? Qu'est-ce que ça vous a apporté de plus de le voir davantage à l'écran dans Verse 2 ? Ca n'a absolument rien apporté aux thématiques du jeu, ça n'a pas rendu ses idées plus riches et plus marquantes. Comment disent les jeunes de nos jours ? Ah oui : OSEF.

Quant à Ravus... au moins dans le jeu d'origine je pouvais me faire une idée de ses dernières heures. De son dernier combat. Ravus a gâché sa vie et son potentiel par des choix personnels illégitimes et une haine infondée. Mais il apportait l'épée à Noctis. C'était un symbole fort et suffisant.

Mais non ! Comme dire ne suffit pas, allons-y montrons tout ! Et hop, Ravus meurt comme une merde. Bien fait j'ai envie de dire. Vous vouliez voir, vous avez vu. La prochaine fois apprenez à composer avec votre imagination, c'est un des moteurs essentiels des jeux de Tabata.

En l'état, ce Verse 2 ne me satisfait pas, et j'ai du mal à cerner qui pourra s'en satisfaire. A tout montrer, on fini inéluctablement par en réduire la magie et... la Fantasy.

Square Enix, vraiment, il faut arrêter de donner aux gens ce qu'ils vous demandent. Vos fans ne se limitent pas à ceux qui hurlent le plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Final Fantasy XV (jeu, univers etc)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Final Fantasy XV (jeu, univers etc)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slayers Evolution-R :: Les héritiers de Lei Magnus :: Les autres univers-
Sauter vers: