AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5797
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Lun 3 Jan - 12:07

J'ouvre ce topic pour parler de Kenshin, à l'occasion de l'édition Director's Cut des OAVs par Dybex. Ce topic accueillera néanmoins toute dérive autour de l'oeuvre de Watsuki.


S'il est bien des oavs qui ont à tout jamais marquées mon petit monde, se sont certainement les 6 oavs tirées du manga de Watsuki, Kenshin. Les vieilles cassettes du Tsuioku Hen ne marchent même plus tellement je les aient regardées, mon CD de musique est complètement rayé à force d'avoir tourné des heures durant pendant que je révisais le bac...

Et durant les 10 années qui suivirent j'ai guetté la parution d'un coffret qui regrouperait enfin les 6 oavs, les 2 CDs de musique, et qui mettrait de côté les films/animes dont je suis bien moins friand.

Et il est paru cette année. Je l'ai gardé longtemps dans les mains et l'ai finalement reposé, pensant à mon voyage de 2011... mais Vivi n'a pas eu la main si lourde puisque j'ai découvert le dit coffret sous ma plante faisant office de sapin.


Pourquoi ce coffret s'appelle Director's cut ? C'était la grande question, dont voici la réponse :

Ce coffret contient donc 6 disques. L'un regroupant les 4 oavs du Tsuioku Hen, un autre les 2 du Seisou-Hen, les 2 CDs de musiques (à jamais dans mon top ten des meilleures musiques instrumentales... EVER !) et deux autres DVDs reprenant le même contenu que les Tsuioku Hen et Seisou-Hen, mais monté comme un film et soi disant Director's Cut... mouai ! C'est vite dit.

A peu près 30 secondes animées de plus pour le premier DVD, 2 minutes pour le second... bon on ne crache pas dessus, surtout qu'elles font vraiment plaisir ces scènes et permettent notamment de boucler un peu le personnage de Saito, injustement muet dans le Seisou-Hen.

MAIS, car il y a un énorme MAIS, la bande son a été modifiée... ce qui est inacceptable. Elle était parfaite. Absolument parfaite. Par exemple, le magnifique thème de combat opposant Kenshin à Enishi est remplacé par "The Wars and the last Wolves". Thème également magnifique qui rythmait le combat entre le Shinsengumi et les shishis dans la deuxième OAV. Seulement voila, elle n'a rien à foutre la ! Ce thème marchait à la perfection sur les enchainements d'Okita, mais il n'a absolument pas sa place ici.
Autre exemple, et certainement le pire, la rencontre entre Kenshin et Tomoe à la fin de la première OAV n'est plus rythmée par "In Memories" mais par "One of these nights", annihilant complètement toute la poésie et la magie de cette scène clef. C'est sans doute le thème musical qui rappelle le moins le parfum et la senteur de Tomoe. Hors sujet.


Enfin, tout ceci n'est pas grave puisque le coffret comporte la bonne vieille première version, on peut donc se refaire les OAVs, les vraies, et passer ensuite sur les Director's Cut pour profiter des quelques ajouts.


Pour conclure, un coffret d'exception pour du complètement culte qui a révolutionné mes jeunes années et n'a pas pris une ride.


30/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/ En ligne
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4592
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Lun 3 Jan - 18:19

En fait j'ai la flemme de déplacer mon post (si si), du coup je préfère directement refaire un message !

Franchement, j'ai bien envie de revoir ces OAVs, déjà parce-qu'elles étaient absolument fantastique à l'époque ou je les ai découvert (et que je n'ai pas vu l'arc Seisou-Hen, ce serait l'occaz' !) mais également parce-que je suis curieux de voir ce que ça donne maintenant que le manga est terminé depuis un petit bout.

Kenshin c'est un shonen que j'ai vraiment suivi pendant toute sa parution avec avidité. Et à l'époque en France les OAVs étaient sortis avant que la parution Française du manga n'ai dévoilé le passé de Battosaï. C'était, je pense, une idée assez catastrophique. Pourtant il est vrai qu'à ce moment l'œuvre avait atteint son pic de popularité vu qu'on était en plein dans l'arc Kyoto. Bref ça donnait une aura quasi-culte au manga de Watsuki.

Sauf qu'après, l'arc Kyoto s'est conclu de piètre façon, avec un dessin qui ne cessait de décroitre en même temps.
Alors quand on a découvert le passé de Kenshin en version papier... le froid que ça a jeté chez moi et mes amis (oui à l'époque mes amis lisaient des mangas Razz ). C'était tellement à mille lieu de la beauté à la fois sanglante et poétique des OAVs que soudainement le manga apparaissait assez faible et peu inspiré. D'autant qu'il l'était : scénaristiquement ce dernier arc n'était qu'une resucée du premier le charisme des adversaires en moins.
Et surtout ce foutu facteur que Watsuki n'a jamais voulu pousser à fond : Kenshin tuera ou tuera pas ?? Car le personnage n'a jamais été aussi fascinant que dans son ambivalence. C'était ce qu'on voulait voir face à Shishio, mais la pirouette employée me reste en travers de la gorge. Après, Kenshin ne sera qu'un foutu boyscout jusqu'à la fin.

Rien de calamiteux malgré tout et j'ai trouvé la fin et la symbolique du passage de génération assez joli. Mais Kenshin aurait pu être tellement tellement tellement tellement tellement meilleur !
C'est d'ailleurs un peu ce que montre les OAVs : ce que Kenshin aurait pu être avec un auteur un peu plus "ballzy" Cool

J'en garde un excellent souvenir et j'avoue avoir craqué pour la version Deluxe (faut dire pour l'instant c'est la meilleure partie). Mais finalement Kenshin n'est pas le Shonen d'exception qu'il aurait du être.

Et maintenant que tu reparles des OAVs... ça me donne vraiment envie de les revoir. Surtout pour découvrir les deux autres. A l'époque, tellement dépité du manga que tout ce qui avait attrait à Kenshin ne m'intéressait plus.

Voila c'était mon avis perso !!

....Et l'anime est assez mauvais je trouve.

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5797
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Lun 3 Jan - 20:09

Citation :
et que je n'ai pas vu l'arc Seisou-Hen, ce serait l'occaz' !

Ces deux OAVs ont un défaut que les 4 premières n'ont pas : elles ne se sufisent pas à elles mêmes. Il faut connaitre l'histoire de Kenshin et les évènements du manga pour les comprendre. En fait il s'agit de la seconde partie de la vie de Kenshin vue par les yeux de ses proches, et surtout ceux de Kaoru. Sauf que la façon dont Kenshin rencontre Yahiko, Sanosuke et Kaoru n'est pas racontée ni montrer... du coup si on ne les connait pas, on ne peut pas apprécier le truc.

Ce défaut mis de côté, ces 2 OAVs sont une vraie tuerie. Que se soit au niveau des musiques, de l'animation, de la poésie ou des thèmes abordés... c'est un sans faute.

Je reste néanmoins sur mes positions, il faut voir la version normale. Tu pourras ensuite compléter ton visionnage en regardant les deux minutes de plus de la version Directo's cut, mais musicalement parlant, c'est vraiment la première version qui est à privilégier.

Citation :
Sauf qu'après, l'arc Kyoto s'est conclu de piètre façon, avec un dessin qui ne cessait de décroitre en même temps.

Pour moi c'est même partie en sucette bien avant. Je n'ai jamais digéré le personnage avec la tête de balais. Pour moi Kenshin, se sont les premiers tomes. Le tome 2 en particulier, car je trouve Watsuki bien meilleur sur de petites histoires. Il n'est pas assez couillu pour les longues.
Citation :

....Et l'anime est assez mauvais je trouve.

J'ai un jeu vidéo tiré de l'anime sur playstation... assez mauvais lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/ En ligne
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4592
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Lun 3 Jan - 21:05

Citation :
Ces deux OAVs ont un défaut que les 4 premières n'ont pas : elles ne se sufisent pas à elles mêmes.

Reste à prouver que les anciennes aussi. Je me rappelle d'une critique assez négative que j'avais lu dans un journal à l'époque ou Tsuihoku-Hen avait été diffusé sur Canal. A l'époque ça m'avait pas mal agacé mais avec le recul... Les deux premiers épisodes par exemple c'est de la boucherie un peu gratuite pour qui n'est pas familier avec le personnage.
Alors certes, ça tient sur ses jambes quand même. Mais reste la question de l'intérêt à les regarder quand on ne connait pas Kenshin.
Enfin je vois ce que tu veux dire.

Du coup, je vais essayer de me trouver ça ! Parce-que tu m'as donné vraiment envie. Surtout si les musiques sont du calibre des premières.

Citation :
Je reste néanmoins sur mes positions, il faut voir la version normale.

Message reçu ! De toute façon ce ne sont pas deux minutes qui vont franchement me manquer Razz

Citation :
Pour moi c'est même partie en sucette bien avant. Je n'ai jamais digéré le personnage avec la tête de balais.

Mais Kenshin ça a toujours été ce mélange un peu improbable de féodal, de jeu vidéo Neo Geo avec une grosse inspiration (repompe ?) des comic books. Pour moi les 10 sabres ou l'Oniwaban Shû c'est du pareil au même. Je ne dirai pas que c'est "parti en sucette". C'était déjà délirant et anachronique au niveau du chara-design. Mais la sauce prenait de moins en moins et la recette s'essouflait.
Finalement Aoshi; Shishio et Enishi, c'est la même base. Donc sur ce point je ne te rejoins pas. On peut se lasser de la construction assez Kurumadesque Razz et dire que ça raconte toujours la même chose, mais pas que c'est parti en vrille je pense. C'est juste qu'on accroche plus ou moins aux personnages. Et entre un chara-design foireux et un final moisi... y'a un truc qu'on peut pardonner.

Citation :
Pour moi Kenshin, se sont les premiers tomes.

Mouais bif bof. Les combats ressemblaient à rien avant l'Oniwaban Shû et les histoires avaient d'abord pour but de présenter les personnages, du coup elles fonctionnent encore aujourd'hui de par leur aspect introductif.

Citation :
le tome 2 en particulier

Je te réponds "le tome 7" Cool
Ambiance sombre, avec des planches superbes; un duel intense et un final qui donne furieusement envie de lire la suite (qui sera bien moins intense). Et puis Saito quoi !!!!

Quant au tome 2 il a très mal vieilli je trouve. Le duel avec Jinne est toujours classe, mais le dénouement est très niais. Comme toute ses histoires courtes en fait.
Sanosuke (et son zanbato qui ne servira a RIEN !); Jinne; Raijuta et les innombrables histoires avec Yahiko qui nous fait sa crise.... Tout ça c'est bouche-trou quand même. J'admets que celle sur Sano reste utile, mais que dire de celle avec son copain révolutionnaire ? Personnellement je la trouve risible.
Finalement en histoire courte je préfère le tome 1.

Citation :
Il n'est pas assez couillu pour les longues.

Mais pas non plus assez subtil pour les courtes.

A la différence de toi, je pense que Watsuki est bâti pour des histoires à durée moyenne. Genre 5/6 tomes grand max (Kyoto en fait 10). Quand c'est trop long ou trop court, il n'est pas franchement très doué.

Citation :
J'ai un jeu vidéo tiré de l'anime sur playstation... assez mauvais lui aussi.

A force on va croire que rien n'est bien dans Kenshin Razz

Bon perso je lui taille un peu un costard. Mais c'est p'tet parce-que le manga Kenshin c'est un bon Shonen standard eeeeeeet.... C'est tout. je pense que ça a touché notre génération mais que le titre sera oublié avec le temps. Je parierai même que les OAVs survivront plus longtemps !
Après ça reste à ce jour la seule œuvre valable de l'auteur. Je pense qu'on sera tous d'accord au moins là-dessus Laughing

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5797
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Lun 3 Jan - 21:40


Citation :
Je te réponds "le tome 7"

Ca tombe bien c'est mon préféré. Et pour moi il compte dans les premiers tomes, c'est du pré grosse histoire (et Saito est avec Iko mon personnage préféré]. Mais dès le tome 8 je trouve que l'intensité retombe lourdement.

Citation :

mais pas que c'est parti en vrille je pense. C'est juste qu'on accroche plus ou moins aux personnages. Et entre un chara-design foireux et un final moisi... y'a un truc qu'on peut pardonner.

Je trouve ses chara-design de plus en plus foireux, et le balais je me le suis pris en pleine tronche. C'est la que je me suis rendu compte que la magie commencait à ne plus opérer. Et tout ira de façon décroissante par la suite pour nous offrir finalement les espèces de quatres étoiles du dernier tome complètement pourries.

Citation :
Genre 5/6 tomes grand max

Ce qu'on a jamais eu en fait.

Citation :
C'est tout. je pense que ça a touché notre génération mais que le titre sera oublié avec le temps. Je parierai même que les OAVs survivront plus longtemps !

Indémodable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/ En ligne
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4592
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Lun 3 Jan - 21:55

Citation :
Ca tombe bien c'est mon préféré.

Un homme de gout Cool
Après "dans les premiers tomes" ou pas.... Je suppose que ça dépend de chacun puis de l'œuvre en soi.

Citation :
Mais dès le tome 8 je trouve que l'intensité retombe lourdement

Quoi tu n'aimes pas le personnage de Misao ? Laughing
Je trouve pourtant qu'il rafraichit l'ambiance et qu'elle ne tombe absolument pas comme un cheveu sur la soupe Razz

Citation :
Je trouve ses chara-design de plus en plus foireux,

Genre l'homme chauve-souris ?
De toute façon les 10 sabres pour moi c'est Shishio; Sojiro et Anji. Le reste c'est ridicule.

Citation :
Ce qu'on a jamais eu en fait.

Eh non. D'où le côté un peu bancal du titre avec le recul je trouve. Je me rappelle bien de pleins de scènes ou d'affrontements excellents, mais noyé dans un tout plus ou moins bon.
J'adorais l'histoire entre Sanosuke et Anji... mais le final avec la triple paume... What the Frak ?

Citation :
Indémodable !

Tu sais que t'as du bol ? Parce-qu'elle est pas facile à trouver l'édition que tu as !

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2299
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Lun 3 Jan - 22:47

Bon, moi j'aime beaucoup Misao. D'accord son apparition, là en plein voyage de Kenshin tombe complètement de manière foireuse mais je trouve qu'elle a déjà un caractère un peu plus imposant que Kaoru ou que Megumi... Je pense que c'est un personnage qui est réussi malgré tout. Parmi les personnages avec lesquels j'ai toujours eu beaucoup de mal, c'est Shishio et Yahiko. (oui les mioches, j'ai souvent du mal dans les anime bien qu'ici j'ai trouvé correct le personnage de Sojiro Seta)

Le 7, moi aussi je l'aime beaucoup. J'apprécie aussi beaucoup les moments d'introspection pendant lesquels Kenshin déprime complètement après son combat contre Shishio (au détour du manga 20) Si mes souvenirs sont exacts, c'est ce moment-là qui a été choisi pour les 2 OAV ou pas ?

Juste une question, appréciez-vous également les 2 combats aoshi - kenshin ?

Hiko Seijuro, j'ai toujours trouvé dommage qu'il n'apparaisse pas plus souvent.

Sinon, comme vous le savez, pour la série anime, la partie Shishio occupe les épisodes 27 - 65 (plus tout à fait certain du 65, je me demande si ce n'est pas 68, il faudrait que je vérifie)
Ensuite, ce sont des histoires plus ou moins courtes que j'avais appréciées plus ou moins à l'époque et complètement déconnectées des manga.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4592
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Lun 3 Jan - 23:16

Citation :
Bon, moi j'aime beaucoup Misao.

Ah mais j'aime beaucoup Misao aussi ! Et comme tu dis je la trouve plus marrante que Yahiko (entre parenthèse c'est encore dommage : ce personnage qui veut marcher sur les traces de Kenshin aurait pu être plus intéressant que ça).
Mais disons qu'elle apparait trop tôt... ou trop tard. On vient de vivre un tome de fou, avec la mort d'Ôkubo; le duel avec Saïto; le départ de Kenshin qui se met à douter de sa promesse de ne plus tuer.... C'est d'une noirceur jusqu'alors inédite dans la série (et qui le restera). Et tome suivant qu'est-ce-qu'on à ? Misao. C'est quand même une drôle d'idée d'avoir créé un personnage aussi survolté et décalé à ce moment.

Et y'avait cette grande scène...

(Spoiler tome 11)
Spoiler:
 

Citation :
Juste une question, appréciez-vous également les 2 combats aoshi - kenshin ?

J'aime beaucoup le premier. De toute façon j'aime tout l'arc Oniwaban Shû.
Quand Aoshi s'échappe en lui disant "ne te laisse pas tuer avant que je te tue" c'était quand même super classe ! Et la personnalité d'Aoshi était très intéressante. C'était plus une guerre d'idéaux (un peu comme souvent dans le manga) qu'une simple rixe.
Le deuxième je l'aime beaucoup moins. D'un duel à mort entre deux rivaux on termine dans la passe d'arme entre copains. Et entre temps le personnage de Sojiro a pris sa place en tant que "dernier obstacle avant le boss", du coup c'est quelque peu mal placé. Au lieu de gâcher ce duel dans l'arc Shishio, le rallongeant pour rien, je l'aurai plutôt fait à part en plus court (deux trois tomes pareil), ça aurait eu plus d'impact. Watsuki a un peu usé une cartouche pour rien.

Citation :
Hiko Seijuro, j'ai toujours trouvé dommage qu'il n'apparaisse pas plus souvent.

Moi je trouve qu'il apparait trop Laughing
J'aime bien le personnage, mais au final il affronte que des seconds couteaux. Quel.... gâchis encore.

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2299
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Lun 3 Jan - 23:50

Et c'est bien là le problème : il n'affronte que les seconds couteaux si bien qu'il n'apparaît pratiquement jamais au moment où il y a de l'intensité et même pire, il l'a fait souvent retomber. Ce que je voulais dire, c'est que ce que j'aurais apprécié, c'est s'il avait eu un combat avec un gros bill rien que pour lui....

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4592
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Mar 4 Jan - 0:09

Bah... il affronte un géant Laughing

Hormis ça je suis assez d'accord. En fait je dirai qu'il aurait du soit affronter un adversaire de haute volée, soit personne !
Le voir se battre contre des mecs "costauds mais pas trop" c'est assez vain.

A la rigueur c'est plus classe de le voir affronter du menu fretin dans la première OAV. Car au moins il y a ce sentiment de puissance qui se dégage.

Moi je dis : il aurait du mourir comme prévu en léguant sa dernière technique à Kenshin. Mais nan.... ralala !

C'est beaucoup de frustration ce manga quand même !

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5797
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Mar 4 Jan - 12:47

Citation :
Juste une question, appréciez-vous également les 2 combats aoshi - kenshin ?

Hmmmm, je ne me souviens plus du second, juste quelques détails, donc j'ai envie de dire qu'il n'avait rien d'inoubliable pour moi.

Citation :
Hiko Seijuro, j'ai toujours trouvé dommage qu'il n'apparaisse pas plus souvent.

Pareil, mais je me console en me disant que la suite de l'histoire et ses ennemis ne le méritaient pas Cool

Citation :

Sinon, comme vous le savez, pour la série anime, la partie Shishio occupe les épisodes 27 - 65 (plus tout à fait certain du 65, je me demande si ce n'est pas 68, il faudrait que je vérifie)
Ensuite, ce sont des histoires plus ou moins courtes que j'avais appréciées plus ou moins à l'époque et complètement déconnectées des manga.

Je n'ai jamais réussi à regarder plusieurs épisodes de la série, mais en général je n'accroche jamais aux séries dérivées de manga shonen, l'oeuvre d'origine me suffit toujours ou presque. Donc je te crois sur parole. Ca se termine comme dans le manga ?

Citation :
A la rigueur c'est plus classe de le voir affronter du menu fretin dans la première OAV. Car au moins il y a ce sentiment de puissance qui se dégage.

Aaahhh... la fameuse première scène qu'on a vu 5000 fois et dont on connait le moindre détail tellement elle est parfaite ? Ca ne me dis rien (remet le DVD dans la console pour la revoir une 5001 fois)

Citation :
Moi je dis : il aurait du mourir comme prévu en léguant sa dernière technique à Kenshin. Mais nan.... ralala !

Pas touche à Iko ! Personne ne méritait de lui donner la mort, et certainement pas Kenshin. La seule fin qui lui convienne c'est de mourir paisiblement dans sa montagne en fabriquant des pots, emportant avec lui les arcanes du Hiten. Pour le coup j'approuve Watsuki, qui n'a pas fait le choix bidon de faire mourir le maitre et faire survivre le disciple, comme dans la quasi totalité des shonens ultra prévisibles.

Les vieux en vie, vive les vieux Cool

Après, qu'il ait mal géré le personnage par la suite, c'est un autre problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/ En ligne
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4592
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Mar 4 Jan - 13:10

Citation :

Hmmmm, je ne me souviens plus du second, juste quelques détails, donc j'ai envie de dire qu'il n'avait rien d'inoubliable pour moi.

A la fin Aoshi perd et devient gentil. D'ailleurs après il boiront le thé !!!

Citation :
Aaahhh... la fameuse première scène qu'on a vu 5000 fois et dont on connait le moindre détail tellement elle est parfaite ? Ca ne me dis rien (remet le DVD dans la console pour la revoir une 5001 fois)

Peut-être ! Je ne m'en souviens plus Laughing
Faudrait que je la revois !

Citation :
Pas touche à Iko ! Personne ne méritait de lui donner la mort, et certainement pas Kenshin. La seule fin qui lui convienne c'est de mourir paisiblement dans sa montagne en fabriquant des pots, emportant avec lui les arcanes du Hiten. Pour le coup j'approuve Watsuki, qui n'a pas fait le choix bidon de faire mourir le maitre et faire survivre le disciple, comme dans la quasi totalité des shonens ultra prévisibles.

Dans l'idée je suis d'accord hein ! Et c'est clair que Kenshin ne mérite pas de tuer Seijuro ! MAIS si Watsuki a fait ce choix c'est avant-tout parce-que c'est une lavette qui n'ose pas tuer ses personnages (Un peu comme Riku Sanjo et Koji Inada). Et je le prouve !

Je pars du principe qu'on nous rabâche bien que le sabre c'est l'art de tuer et que le Hiten Mitsurugi est la panacée dans l'art de tuer. Je reste sur ce principe quand Seijuro explique à Kenshin que le dragon divin est une technique faite pour tuer et qu'elle tue même avec un sabre à lame inversée. J'acquiese dans l'idée que si Kenshin veut obtenir une force supérieure à celle de Shishio et maitriser cette technique, il doit tuer son propre maitre. Se créé donc le dilemme : tuer son maitre pour obtenir cette force ou abandonner ?

Résultat : Kenshin va maitriser la technique sans tuer son maitre parce-qu'un rivet de son sabre s'est décroché................................. sacré veinard Rolling Eyes

Ou comment nous sortir une pirouette insensée pour rendre le héros super costaud sans avoir à faire le sacrifice moral qu'il devait faire. Moi je trouve ça plat.
On ne développe pas une telle situation pour la conclure ainsi.

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5797
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Mar 4 Jan - 13:30

Citation :

Résultat : Kenshin va maitriser la technique sans tuer son maitre parce-qu'un rivet de son sabre s'est décroché................................. sacré veinard

C'est vraiment ce qui se passe ? Fouaille, ça a pas l'air d'avoir bien vieilli tout ça. Et du coup dit comme ça je comprend le problème que tu soulignes. Watsuki n'aurait pas du développer cette histoire de meurtre si il n'était pas capable d'aller jusqu'au bout. J'ai du faire un déni de ce passage, je ne m'en souviens plus. Enfin si, je me souviens des muscles de Iko mais c'est tout Laughing

Je comprend pourquoi il n'est pas fait mention de ça dans les OAVs, c'te blague.


Néanmoins, Vivi a quand même beaucoup aimé ce manga donc j'hésite sur la version deluxe que tu achètes. La typographie a-t-elle été revue ? Je me souviens de cases entières cachées par les onomatopées françaises dans la première version qui rendait le tout complètement illisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/ En ligne
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2299
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Mar 4 Jan - 13:57

Pour l'anime, jusqu'au 2/3 environ (il y a 96 épisodes), c'est du copier coller avec le manga. J'ai même réussi une fois à prouver qu'ils pompaient certaines répliques ! La seule différence, et elle est importante, est l'existence de 2 petites filles qui sont des personnages secondaires récurrents dans le dojo.

Pour l'histoire du sabre et de la transmission de la technique ultime du hiten mitsurugi, et bien je dirai que bah au moins cela respecte le sabre inversé de Kenshin qui ne veut plus tuer personne. D'ailleurs il est bien dit qu'un sabre à lame inversée ne peut tuer personne et il l'a prouvé via cette technique ! (si vous connaissez, il y a une série où l'auteur avoue même à la fin qu'il n'arrivait pas à tuer ses mauvais : 3*3 eyes) Sinon il faudrait que je revois ça, parce que cette histoire de rivet ne me dit rien du tout.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4592
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Mar 4 Jan - 21:58

Citation :

C'est vraiment ce qui se passe ?

Dans les grandes lignes oui. Disons qu'il ne lui dit pas au préalable que cette technique tue quoiqu'il arrive. Mais une fois le coup porté par Kenshin il lui dit quand même :

"Le dragon divin est la technique suprême de l'école Hiten Mitsurugi, je l'ai moi-même compris en prenant la vie de mon maitre".

Et comme le dit clairement kenshin dès le premier tome "Le sabre est une arme, Le kendo est l'art de tuer" (y'avait quand même des séquences cool dans Kenshin !).
Le pire c'est que ce n'est pas la première fois que Watsuki dénoue son intrigue avec une astuce à la con comme ce rivet.
Juste avant, contre balai-brosse, il cherchait un sabre je vous rappelle. Le fils de Shakkû refusait de lui en forger un. MAIS GROS VEINARD !!! Le dernier sabre de son père était à lame inversé.
D'ailleurs le combat était ridicule : Kenshin n'ose pas s'en servir parce-qu'il croit au départ qu'il s'agit d'un sabre normal, mais par deux fois pourtant il s'était battu avec son sabre à l'envers afin d'utiliser le côté tranchant (contre Jinne et Saito pour être précis). Donc pourquoi il ne l'a pas fait là ?

Citation :
Je me souviens de cases entières cachées par les onomatopées françaises dans la première version qui rendait le tout complètement illisible.

Le fameux tome 16 contre Sojiro et les "daw" qui cachaient tout Razz

Oui les onomatopée a été refaites ainsi que la trad'
En tous cas ils valent le coup et ça reste quand même un grand plaisir de relire Kenshin dans un format un peu plus conséquent ! (Pis bon... J'en ai une partie gratuit ! Thanks to my sister !! ^^)
Kenshin fleure bon la fin des années 90. Du coup y'a un gros côté nostalgique pour moi. C'était la fin d'une génération de manga et le début d'une nouvelle pour le shonen avec Oda; Kishimoto et Takei. D'ailleurs là-dedans y'en a deux qui ont été ses assistants.

Puis il reste une ambiance et des personnages bien charismatiques (surtout la première moitié) qui font que ça passe encore bien. Maintenant j'attends de voir ce que ça donnera avec la dernière partie.

D'façon rien que pour les couvertures il est sympa. D'ailleurs, quand on enlève la jaquette, on découvre des personnages redessinés autrement par le mangaka. Preuve qu'il a encore de beaux restes quand il veut bien s'appliquer (Parce-que Buso Renkin c'est juste hideux !).

Citation :
D'ailleurs il est bien dit qu'un sabre à lame inversée ne peut tuer personne et il l'a prouvé via cette technique !

Je re-cite Iko tome 12 page 91 : "Comme tu viens de l'expérimenter c'est une technique qui peut aussi tuer via un sabre à lame inversée".
Y'a vraiment que grâce au rivet que son maitre s'en est sorti.

Citation :
Sinon il faudrait que je revois ça, parce que cette histoire de rivet ne me dit rien du tout.

Même tome page 90 ! : "Regarde ici, ce rivet qui dépasse. Que la lame se détache ou non, le jeu sera variable. Résultat c'est le sabre lui-même qui a absorbé et affaibli la force propre à la technique du dragon divin..."

Après il explique que ce sabre comprend Kenshin et que c'est pour ça que le rivet s'est détaché... blablabla. C'est poétique oui. Mais quand on connait l'auteur on se dit "BORDEL !! Il nous refait le coup !!!". Mad

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2299
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 35
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Mar 4 Jan - 22:29

Tu exagères sur Buso Renkin.. Autant l'histoire est moyenne, je te l'accorde, autant les graphismes sont généralement beaux. Notamment j'aime bien l'espèce d'homme - papillon.

D'accord pour les daw, je crois que je vois même de loin.

Je revois très bien le passage avec le fils de Shakku, c'est aussi très tiré par les cheveux, si vous voulez mon humble avis.


Sinon, c'est vrai que la dernière partie (après la partie Kyoto ), et bien il n'y a rien de charismatique, Kenshin sombre pendant la moitié des volumes dans un profond désespoir. Pour la partie Kyoto, il y en a un ou deux de charismatique comme Sojiro (Shishio est dix mille fois trop laid selon moi même s'il a quelque chose d'indéniable) mais il y en a déjà moins c'est vrai.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4592
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Mar 4 Jan - 22:53

Citation :
Tu exagères sur Buso Renkin.. Autant l'histoire est moyenne, je te l'accorde, autant les graphismes sont généralement beaux.

Bon c'est vrai j'exagère. Disons que si c'est pas moche, c'est pas non plus ce que Watsuki nous a offert de plus joli. De toute façon il avait lui-même dit dans je sais plus quel tome de Kenshin qu'il cherchait un style pour dessiner plus vite afin de moins se fatiguer. A partir de là y'avait déjà une nette dégradation de ses planches.
D'autant qu'en dehors de ses personnages parfois loufoque, je considère quand même que c'est un mangaka au style très académique. Donc pas franchement original.

Enfin j'avoue, je préfère encore son trait dans Renkin que lorsqu'il a honteusement pompé Oda pour Gun Blaze West. Le maitre qui copie l'élève... quelle honte Rolling Eyes

Citation :
Shishio est dix mille fois trop laid selon moi même s'il a quelque chose d'indéniable

Pas d'accord !!!! Shishio c'est la classe absolu ! Laughing
Il a un charisme de dingue et c'est l'adversaire que Kenshin ne pouvait pas battre (ne me parlez pas d'Enishi). Il était violent mais pourtant il avait quelque chose de raffiné. Et surtout : il était bien plus fort que Kenshin. Le seul qui aurait pu le battre c'était Battosai ! C'est même rabâché dans le manga ! Je me rappelle avoir attendu ce grand combat avec impatience tant il était prometteur. Mais encore une fois... pirouette minable. C'est lamentable la fin que lui a accordé l'auteur.
Et perso j'aimais justement son look de grand brûlé (même si faut pas déconner : pour un grand brulé il est dessiné de façon assez jolie). Ça changeait des beaux gosse à la Aoshi ou Enishi justement.

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5797
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Jeu 6 Jan - 10:00

Citation :
2 minutes pour le second...

En fait, en revoyant la scène je me suis aperçu qu'elle durait 8 minutes Shocked mais on ne les voit pas du tout passer, surement à cause des longs plans fixes. En tout cas autant le mini rajout des premières OAVs est dispensable, autant, au risque de me répéter, celui la est à voir car il apporte beaucoup.

Et pour ceux qui ne possèdent pas la version Director's cut, on peut la trouver en sous-titré anglais sur youyou. Ultra spoiler, à ne voir que si vous avez déjà lu tout Kenshin et vu les OAVs en question :





Et pour m'excuser de cette erreur d'appréciation, mes deux musiques préférées de Seisou hen, justes parfaites, au point que mes nouveaux CD vont vite finir tout vieux tant ils tournent sans discontinuer :

http://www.youtube.com/watch?v=sFXJnVSGtx4&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=venZ5d8qYTI

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/ En ligne
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4592
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Sam 8 Jan - 10:30

Sous les conseils de Gruic je me suis procuré ce coffret collector en boutique (and boy it was hard ! Pour le coup c'est vraiment une pièce difficile à se procurer).
Pour l'instant je n'ai pas regardé les Seisou-Hen, j'ai juste regardé l'équivalent de la première OAV de Tsuihoku Hen dans sa version Director's Cut... quelle farce ! J'étais tellement dépité que j'ai stoppé ma diffusion tout de suite après et je vais plutôt continuer dans sa version d'origine.
Au passage le DVD de la version d'origine est profondément mal foutu. Il m'a fallu un temps pas possible pour trouver les autres épisodes. Mais bon au moins tout est là et tel que je le connaissais.

Revenons plutôt à cette Director's Cut assez fascinante.
D'abord pas de menu ! BOUM direct le film se lance sans prévenir. Ce n'est pas qu'ils soient essentiels vu qu'au niveau réglage il n'y a qu'une piste sonore, mais bon... On aurait apprécié une section chapitrage quand même... Hein pardon ? Ah excusez-moi ! Pas besoin d'une telle section vu que la Director-Cut n'est PAS chapitré ! On a donc affaire à un bloc gigantesque d'1h30 sans aucun chapitre ! Impossible de naviguer dedans pour chercher une scène, il faut faire "avance rapide". Je ne vois pas ce qui les tuaient de faire quelques chapitres, au moins symboliquement entre chaque OAV. C'était trop demander je suppose.

Je ne vais pas m'attarder sur le choix de retoucher la B.O. Je ne vois pas ce que c'est censé apporter. La première apparition de "Battosai" est assez molle pour le coup.

J'en viens à une chose qui m'a fait hurler dès les premières minutes : le format. What the frak is that ?
L'image a été retaillé en 16/9 ! Et il s'agit d'un taillage bête et méchant comme le prouve ces screenshots fait par mes soins avec à gauche les OAV classiques, à droite la version Director's Cut :

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

On peut prendre sur soi et se dire qu'au moins on profite de l'OAV en plein-écran 16/9 ! Mais non ! Ce n'est pas du 16/9 ! C'est du 4/3 de m**** ! Sur un écran large vous aurez donc deux belles barres noires à gauche et à droite (l'effet pillar box).
A quoi sert-donc ce recadrage me direz-vous ? A rien ! C'est juste histoire de faire cool ! Car tout le monde sait que les bandes noires c'est cool.

Image et son tronqué... je crois même que le mixage audio est plus faible que sur le DVD original, alors qu'il est stéréo également.
En gros une version inutile quand on compare les plus et les moins.
Je vais plutôt me rabattre sur la version simple qui elles restent impeccables. Et tant pis pour les quelques séquences supplémentaires.

Je sais pas pourquoi... Mais ces derniers jours, j'aime pas trop Dybex.

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5797
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Sam 8 Jan - 10:52

Citation :
Je vais plutôt me rabattre sur la version simple qui elles restent impeccables. Et tant pis pour les quelques séquences supplémentaires.

Tu me rassures ! Je ne suis donc pas le seul à avoir été choqué par cette version. Pour les séquences supplémentaires, rassures-toi, je t'indique de ce pas ou elles sont pour que tu puisses les voir après visionnage, en espérant ne pas en oublier :

Tsuioku-hen :
Tout à la fin, lors du In memories final, il y a une scène de guerre supplémentaire avec des tirs de canon et Battosai luttant seul contre tous.

Seisou-hen :
Juste avant que Kaoru ne se réveille aux côtés de Yahiko. C'est la fin de son rêve et la fin des flash back en fait. Scènes additionnelles très intéressantes et importantes.


Voila, tu peux profiter des OAVs dans leur format d'origine, il n'y a pas mieux. Bon visionnage Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/ En ligne
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4592
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Sam 8 Jan - 11:36

Citation :
Tu me rassures ! Je ne suis donc pas le seul à avoir été choqué par cette version.

Non ! Et heureusement que les versions d'origine sont disponibles également.
Maintenant, vu comment ils mettent en avant cette version Director's Cut (c'est sur la boite quand même) je pense qu'ils auraient pu soigner un peu plus cette version.

Citation :
Tout à la fin, lors du In memories final, il y a une scène de guerre supplémentaire avec des tirs de canon et Battosai luttant seul contre tous.

Ah c'est ça ??? Alors je l'ai déjà vu quand je me suis baladé dans le DVD. J'avais bien constaté un rajout de plans. Mais je ne pensais pas qu'il n'y avait que ça Laughing

Pour Seisou-Hen je verrai après ! Je vais commencer par la version originale.

Citation :

Voila, tu peux profiter des OAVs dans leur format d'origine, il n'y a pas mieux.

Si vrai.

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4592
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Jeu 13 Jan - 1:13

Alors j'ai enfin vu les Seisou-Hen... Je suis très très partagé.
Y'a à la fois des séquences qui frôlent le génie et qui enterrent sans problème le manga. D'autres ou je ne suis pas sûr qu'ils ont fait le bon choix.

C'est noir... très noir. Trop peut-être ?
Oui Tsuioku-Hen était très sombre également, mais la période le justifiait immédiatement.
Ici tout se veut dépressif alors que Kenshin c'est aussi un manga qui savait être léger. Pas forcément de la meilleure façon ni toujours avec subtilité... Mais je pense que c'était nécessaire pour justement raconter l'histoire d'un homme qui voulait créer une ère plus belle et s'expier de ses crimes. C'était très naïf Kenshin. Naïf comme un shonen !

Mais ici Kenshin est condamné à souffrir en permanence, à ne jamais connaitre le repos ni la paix avant la séquence finale.
C'est certes très bien fait avec des séquences vraiment magnifiques... Mais c'est un peu trop loin de ce qu'était Kenshin quand même.

La première partie est le parfait exemple de ce "trop" que j'ai ressenti. Pour moi, Kenshin en manga fonctionnait très bien jusqu'à Kyoto. Ensuite cet arc à eu ses échecs mais dans l'ensemble... il était très satisfaisant (surtout qu'il avait été pensé justement pur sauce "shonen"). Du coup cette révision de Jinne et compagnie pour paraitre plus réaliste n'est pas aussi efficace que l'originale l'était. Kenshin c'est un manga qui avait un (gros) grain d'anachronisme avec ses personnages farfelus au look improbable. Le retirer c'est desservir un peu ce qui faisait le charme des premiers tomes.

Ça fonctionne bien mieux dans la deuxième moitié car justement... le manga s'était râté là-dessus. Du coup, retirer ce grain s'avère salutaire. J'ai adoré toute la partie avec Enishi ici. Elle est simple, épurée de tout le nawak et offre un duel court mais intense. Ce que doit être un combat au sabre.

Pour le reste je ne sais pas. Dans l'ensemble j'ai aimé ces OAVs, beaucoup aimé même ! Mais comme je l'ai dit : c'est trop. Je n'ai rien contre une œuvre plus dur et mature. Mais je rejoins Kishiro là-dessus : quand on en a fait bavé à ce point à ses personnages... ils méritent un happy-end.
Kenshin méritait son happy-end et à ce titre je trouvais qu'au moins Watsuki avait convenablement conclu son manga.
Cette prolongation aussi talentueuse soit-elle a quelque peu perdu de vue l'œuvre dont elle s'inspire.

Enfin voila ! C'était mon avis à chaud ! Et ça ne m'a pas empêché de les apprécier. Au contraire !

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5797
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Jeu 13 Jan - 13:24

Citation :

Alors j'ai enfin vu les Seisou-Hen... Je suis très très partagé.
Y'a à la fois des séquences qui frôlent le génie et qui enterrent sans problème le manga. D'autres ou je ne suis pas sûr qu'ils ont fait le bon choix.

Eh eh eh. En tout cas ces OAVs ont parfaitement réussies leurs missions. Pour te faire poster à cette heure la et à chaud, c'est que forcément elles t'ont marquées et ne t'ont pas laissées de marbre. Elles accomplissent donc leur mission.

Pour ce qui est de ton ressenti, grosso modo je me souviens avoir eu le même lorsque je les ai découvertes. C'était too much parfois. C'est aussi pour ça que je pense que la scène du Director's cut est essentielle car elle montre les moments de la vie de Kenshin ou celui-ci a pu être en paix, autant que faire se peut. Et c'est très bien.

Citation :

Ça fonctionne bien mieux dans la deuxième moitié car justement... le manga s'était râté là-dessus. Du coup, retirer ce grain s'avère salutaire. J'ai adoré toute la partie avec Enishi ici. Elle est simple, épurée de tout le nawak et offre un duel court mais intense. Ce que doit être un combat au sabre.

En fait je pense que les auteurs se sont dit : dans ces OAVs, on va traiter un maximum ce qui ne fonctionnait pas dans le manga et lui laisser ce qu'il a su faire. Le passage sur Kyoto ne dure que quelques minutes seulement. Pour moi c'est un peu un astérisque qui dit : cf. voir manga. Alors que la partie d'Enishi est justement complètement retravaillée car méritait un bien meilleur traitement que dans le manga. Pour le coup, l'OAV nous épargne la longue errance de Kenshin (synthétisée par un rêve de Kaoru ne durant que quelques secondes) pour se focaliser, à l'image de tout le Seisou-hen, sur le ressenti des autres personnages. Le drame est réparti sur plusieurs épaules et Kenshin passe un peu moins pour le seul martyr. C'est bien plus sombre et dramatique, mais il est d'avantage partagé.

Citation :

Kenshin méritait son happy-end et à ce titre je trouvais qu'au moins Watsuki avait convenablement conclu son manga.

Mais cette partie n'est pas absente non plus. Seulement, les OAVs vont chronologiquement plus loin dans le temps, lors de la guerre sino-japonaise, et s'interrogent sur les choix de Kenshin à ce moment la. Et après avoir analysé le personnage et ce qu'il a été, ils en sont venus à penser qu'il serait parti aider au front en temps que médecin. Kenshin a été pharmacien à Ootsu, il connait les plantes et les traitements. Ce choix me parait cohérent avec le personnage. Quant aux maladies et au corps blessé, c'est un thème déjà présent dans le manga et très symbolique de cette époque.

Je pense qu'on ne peut pas nier une certaine logique chez ces OAVs, qu'elle soit historique ou background propre à l'œuvre.

Citation :
Cette prolongation aussi talentueuse soit-elle a quelque peu perdu de vue l'œuvre dont elle s'inspire.

C'est vrai. Mais la seconde partie du manga avait elle même perdue de vu son propre atmosphère, alors perdu pour perdu... Laughing


Il n'en demeure pas moins qu'avec le temps je les apprécie toujours autant, et qu'elles demeurent parmi mes OAVs préférées, toute série confondue, et ce malgré les défauts évidents que tu soulignes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/ En ligne
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4592
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 32
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Jeu 13 Jan - 14:28

Citation :
Elles accomplissent donc leur mission.

Ah c'est sûr qu'elles sont très bonnes ! Avoir réussi à m'intéresser alors que Kenshin c'était pour moi terminé depuis longtemps et que je n'étais pas forcément à la recherche d'inédit en ce qui concerne cette œuvre... C'est plutôt pas mal !

Citation :
C'est aussi pour ça que je pense que la scène du Director's cut est essentielle car elle montre les moments de la vie de Kenshin ou celui-ci a pu être en paix

Je n'ai pas encore regardé cette scène. Et pour le coup... je n'ai pas franchement envie de la regarder séparément et hors-contexte. Je pense que je vais attendre un peu et me regarder la Director's Cut.

Citation :
C'est bien plus sombre et dramatique, mais il est d'avantage partagé.

C'est vrai. Enfin il est surtout partagé par le personnage de Kaoru qui devient un peu le personnage principal. C'était d'ailleurs une bonne idée d'avoir montré l'histoire à travers ses yeux. Maintenant je ne sais pas si c'est bien dans le caractère du personnage de laisser son mari partir en vadrouille et l'attendre bien sagement à la maison. Elle qui a lutté (encore plus dans cette version d'ailleurs) pour qu'il cesse d'être vagabond... ça me parait quelque peu improbable.

Citation :
Mais cette partie n'est pas absente non plus. Seulement, les OAVs vont chronologiquement plus loin dans le temps

Elle n'est pas absente mais elle n'est pas franchement présente non plus.
Dans le manga il y avait quand même des instants de quiétude et de paix ou on sentait bien que Kenshin savourait ce bonheur.
Ici il n'est absolument jamais heureux. Il est condamné à être rongé de l'intérieur par mille culpabilités. La séquence est là, mais ce n'est plus un happy-end car du début à la fin Kenshin est un personnage taciturne.
La scène du pont en est un bel exemple : celle ou Kaoru avoue à Kenshin qu'elle espère qu'il reste toujours à ses cotés. Dans le manga, celui-ci s'illuminait. Dans cette OAV c'est le sourire d'un homme usé et peu convaincant.
C'est plus mélodramatique certes et dans le manga c'était un brin niais, mais tout ça préparait au Happy-End (tout comme la fin de Kyoto).
Ici la séquence est la même, mais son atmosphère est bien différente. Kenshin ne finit pas mal, mais pas franchement bien non plus.

Citation :
Ce choix me parait cohérent avec le personnage.

Avec lui oui, avec les autres moins.
Je ne sais d'ailleurs pas trop quoi penser du personnage de Kenji qui marcherait sur les traces de son père tout en le reniant. Je pense que ça nécessitait plus de temps pour être vraiment intéressant. En l'état je ne suis pas totalement convaincu.

Citation :
Je pense qu'on ne peut pas nier une certaine logique chez ces OAVs, qu'elle soit historique ou background propre à l'œuvre.

Tout à fait. Mais admets que c'est plus devenu une logique interne qu'une logique globale de l'œuvre. D'un côté c'est pour ça qu'elles fonctionnent bien (comme Tsuioku-Hen), de l'autre pour arriver à ou elles veulent nous amener, il a fallu qu'elles trichent un peu en réinventant le matériel d'origine, d'où je pense cette idée de repasser sur tout l'histoire et d'en changer les scènes clefs. C'est assez osé et je dois admettre qu'en à peine deux OAV le résultat est assez bluffant.
Finalement Seisou est plus lié à Tsuioku qu'au manga.

Peut-être aurait-il fallu plus de temps pour que ça coule vraiment de source. Quitter un personnage qui avait à nouveau la joie de vivre pour le retrouver au fond du trou... c'est quand même délicat. Une OAV de plus, juste une pour mieux poser le contexte... Et je pense que ça aurait été parfait.

Citation :
C'est vrai. Mais la seconde partie du manga avait elle même perdue de vu son propre atmosphère, alors perdu pour perdu...

A la décharge de Watsuki, je pense qu'il s'est emmêlé les pinceaux.
J'ai relu les derniers free talk (car ça c'est quand même un truc que j'adore chez ce mangaka : il n'est pas avare en propos et n'est pas langue de bois) et ça confirme que lui-même n'est pas très content de ce qu'il a fait.
De base il avait surtout l'idée de l'arc Enishi en tête. C'est son éditeur qui lui a proposé de faire un truc bien Shonen à la Saint Seiya, c'est à dire Kyoto : 10 méchants super balèze et un gros boss de fin, tout ça pour sauver le monde. Au final il s'est pris au jeu et a beaucoup aimé faire du old school.

Mais comme le dit Sanosuke dans le manga : Kyoto était une bataille d'envergure pour le Japon, ici il s'agit d'une affaire personnelle. Et dans l'idée je trouve ça franchement intéressant.
Sauf qu'il n'a pas osé aller au bout de son idée et il a flanqué Enishi de sbires. A avoir placé la barre trop haute avec Kyoto en terme de spectaculaire, il a sans doute cru que les gens ne s'intéresseraient pas à un petit duel personnel. Qu'il fallait des tas d'adversaires et faire monter la sauce pour un combat final... Sauf que non. Il avait largement de quoi faire : entre le passé de Kenshin et l'idée de passer à un duel de mano à mano Razz il avait tout ce qui lui fallait. Mais il a péché par inexpérience. Entre des mains plus aguerries ça aurait mieux rendu. C'est d'ailleurs ce qu'a prouvé les OAV.

En tous les cas, n'oublions pas que Kenshin est un premier manga. Ça n'excuse pas tout, mais ça explique beaucoup !

Citation :
Il n'en demeure pas moins qu'avec le temps je les apprécie toujours autant, et qu'elles demeurent parmi mes OAVs préférées, toute série confondue, et ce malgré les défauts évidents que tu soulignes.

En ce qui me concerne, c'est trop tôt pour juger. D'autant que je ne les ai vu qu'une fois.
Mais je pense que Tsuioku-Hen leur reste bien supérieure dans mon cœur ^^ (que je place dans les meilleurs OAVs... avec Gunnm Laughing )

En tous les cas il est vrai qu'elles sortent aisément du lot.

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 5797
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 35
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   Ven 14 Jan - 9:34

Citation :
Mais je pense que Tsuioku-Hen leur reste bien supérieure dans mon cœur ^^

Oui, mais elles sont 4. Et comme il s'agit de la genèse, elles ont beaucoup moins de matériel à traiter. Comme tu dis plus haut, une OAV supplémentaire aurait été parfait. Et comme en ajoutant la scène supplémentaire à la seconde on se retrouve avec presque une heure de programme, suffit de rajouter l'équivalent d'une OAV... et ça aurait fait l'équivalent de 4 OAVS, soit l'équivalent de Tsuioku. Et la ça aurait vraiment tabasser.

Néanmoins, si on en vient à regretter de ne pas avoir eu plus d'OAVs, c'est que ça reste de l'excellent travail. On n'est pas fou au point de réclamer d'avantage de choses quand on n'a pas aimé. Tu te vois demander plus d'épisodes de Slayers Try ? Pas moi Very Happy

Citation :
Finalement Seisou est plus lié à Tsuioku qu'au manga.

Et du coup on aurait quand même bien voulu voir plus Shishio, qui était introduit dans Tsuioku. De même pour Saito. Par contre je ne regrette pas qu'ils n'aient pas réexploités l'autre ninja avec sa griffe dont le nom m'échappe complètement.

Bref, Seisou c'est effectivement la suite de Tsuioku, mais sans connaitre le manga c'est mort pour l'apprécier je pense.

Citation :
Il avait largement de quoi faire : entre le passé de Kenshin et l'idée de passer à un duel de mano à mano Razz il avait tout ce qui lui fallait

Ah la la, on l'a déjà dit plusieurs fois, mais quel dommage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rurouni Kenshin : mangas, OAVs etc...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rurouni Kenshin
» Rurouni Kenshin The Movie (2012)
» Rurouni Kenshin, de Nobuhiro Watsuki
» Rurouni kenshin
» [MANGA/ANIME] Kenshin le vagabond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slayers Evolution-R :: Les héritiers de Lei Magnus :: Les autres univers-
Sauter vers: