AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers

Aller en bas 
AuteurMessage
Merlock
Mage confirmé
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 43
Localisation : 92

MessageSujet: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Lun 2 Juil - 13:42

Salut !

Sur l’excellent site "kaette-kita-slayers" ( https://kaette-kita-slayers.tumblr.com/ ), l’auteur nous gratifie d’une très intéressante étude de comparaison des versions originale japonaise (VOJ) et de la traduction anglaise (VANG).

On peut la lire ici :
https://kaette-kita-slayers.tumblr.com/post/175416339493/slayers-v1-translation-comparison-part-1-p24

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il y a visiblement de sacrés différences entre les 2 versions, puisqu’entre le début du roman et la page 24, on ne signale pas moins d’une quarantaine "d’écarts" de traduction. Certains sont mineurs, mais d’autres sont des ajouts qui dénaturent l’état d’esprit réel de Lina (qui semble plus ébahie dans la VANG, alors qu’elle semble d’avantage en rogne dans la VOJ) lors de cette rencontre "historique" avec Gourry et d’autres, enfin, semblent être des erreurs de traduction ou des contresens pur et simples…

On peut comprendre toute la difficulté d’une traduction et, vu que nous nous sommes essayés à l’exercice sur ce site, on ne peut pas vraiment condamner le travail réalisé (qui reste malgré tout très, très bon, selon moi), et le vieux dicton "Traduttore, traditore", ("Traduire, c’est trahir") me semble plus que jamais réel.

Certaines trouvailles de la VANG sont excellentes et mêmes meilleures que la VOJ ("Somebody cue the chorus of angels, would you?" est simplement génial) mais il faut bien admettre que cette comparaison VOJ/VANG remet en cause des points de vue et des ressentis des personnages (et Lina en particulier) que j’estimais être tenus pour certains dans mes vagues connaissances slayersques… (à noter que cette phrase de Lina propre à la VANG "Boobs are overrated, if you ask me" n’apparait pas en VOJ, alors qu’en toute logique je n’aurais jamais pensé qu’il en fut ainsi...)


Autant vous le dire, cette découverte me met mal à l’aise. Le roman commence page 9 du livre et en 16 PAGES on note plus de 40 VARIATIONS Par rapport à la VOJ. C’est trop. Beaucoup trop !

L’univers de Slayers m’intéresse énormément, l’œuvre de Kanzaka m’intéresse énormément. Elle ne m’est halas pas accessible autrement que via ses traduction en anglais. Or, je découvre que ces traductions ne sont pas des supports aussi fiables que je le pensais et cela me perturbe énormément…

Et vous ? Ça vous a fait quel effet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 6130
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 36
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Lun 2 Juil - 13:45

Excellent topic, je suis moi-même en train de comparer depuis quelques jours Wink

J'ai un bon feeling avec l'auteur, qui est très sympas.

_________________
http://www.tvore.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Merlock
Mage confirmé
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 43
Localisation : 92

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Lun 2 Juil - 21:12

Gruic a écrit:
Excellent topic, je suis moi-même en train de comparer depuis quelques jours Wink

Je serais très intéressé par avoir ton avis sur le sujet des traductions...

Gruic a écrit:
J'ai un bon feeling avec l'auteur, qui est très sympas.

C'est une bonne nouvelle. J'ai vu ses résumé des nouvelles, dont "Little Princess" et quelques autres (très intéressant, du reste)... il serait pas intéressé par nous faire des traductions complètes desdites nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4895
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 33
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Mar 3 Juil - 8:46

Citation :
Et vous ? Ça vous a fait quel effet ?

Ça me laisse de marbre.

D'une part, comme tu le dis si bien, traduire c'est adapter. Et forcément la langue Japonaise a ses spécificités qu'on ne peut pas totalement retranscrire en Anglais ou en Français. Tout comme le Français a une finesse que n'a pas l'Anglais par exemple (l'Anglais ayant ses atouts aussi, mais on va pas faire un concours, ça n'a pas d'intérêt).

Lors d'une interview, Louis Baptiste-Huchez -Directeur de collection chez Ofelbe- expliquait bien certaines de ces problématiques de traduction, comme le fait que le lecteur Japonais reconnait le personnage qui parle via sa façon de s'exprimer car les noms sont rarement répétés.
Je lis un Light Novel en Anglais qui a décidé de garder cette caractéristique (Konosuba), c'est plus que pénible pour réussir à saisir qui parle et quand. Mais d'autres diront que ça respecte l'approche Japonaise, car répéter les noms va forcément ralentir le rythme d'une Littérature qui se veut fluide.

Donc à partir du moment où l'on ne peut pas lire une oeuvre dans sa langue d'origine, on va forcément avoir des changements. Mais comme tu le soulignes, c'est parfois pour le mieux aussi !
Pour ma part, je suis déjà content de découvrir l'oeuvre dans une version traduite. Et idéalement en Français, parce-qu'on a une belle langue et que bien que très à l'aise en Anglais, je suis usé de devoir toujours me fournir outre-Atlantique.

Dans le cas de Slayers, on parle d'un éditeur qui a été pionner dans le genre aux Etats-Unis (et qui à mon sens a débarqué dix ans trop tôt sur le marché). Et comme tous les pionniers, on sait jamais trop ce qu'on fait. Suffit de regarder à quoi ressemblaient les premiers mangas que notre génération a acheté : c'était du grand n'importe-quoi.

De plus, on parle d'Américain plus que d'Anglais : une approche de la langue plus percutante mais aussi parfois un peu trop amoureuse de la catchphrase et de la vanne. C'est moins finaud que du Britannique mais ça a son avantage dans certains récits.
C'était également un truc qui m'avait fait tiqué quand j'avais regardé l'Anime doublé en Anglais (cf mon topic sur le coffret Américain et le fameux "Can you make me a cheesburger ?"). Donc découvrir ce genre d'aberration dans les romans avec des trucs comme "Boobs are overrated", ne me surprend pas tant que ça au demeurant, vu que c'est de la même époque.

Mais voila ! On parle d'un éditeur qui a tenté une aventure risquée et qui s'y est bien pété les dents. Du coup, même si je trouve ton lien très intéressant, je ne vais pas chercher à aller brûler les locaux de Tokyopop Laughing
En plus, cette traduction n'est plus éditée, donc lui chercher des poux n'aurait pas de valeur. Autrement moins qu'un cas comme le SDA ou la traduction dégueulasse a été exploitée pendant des décennies sans honte.

De base on a lu les derniers romans dans un Anglais approximatif et on étaient plus que ravis. Donc je pense qu'on peut laisser Tokyopop reposer en paix.
Mais c'est bien de pouvoir découvrir les différences !

Maintenant je rêve toujours d'une édition Française... Ce serait quand même l'idéal.

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlock
Mage confirmé
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 43
Localisation : 92

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Mar 3 Juil - 9:37

Alors... oui tout ce que tu dis est vrai et je suis d'accord.

Mais.

Car il y a un "mais".

Mais le récit des romans "Slayers" est donné à la première personne, c'est à dire en narration subjective. Il exprime d'abord et avant tout un point de vue, celui de Lina et reflète son état d'esprit et son caractère.

Or, il semble, à la lecture de ce comparatif, que le caractère de Lina VANG est nettement moins affirmé, résolu (et colérique) que le caractère de Lina VOJ. En clair Lina a moins de mordant, moins de hargne, en VANG et aussi que sa tendance à provoquer ses adversaires pour les mettre hors d'eux (ce qu'elle appelle 'guerre psychologique') est nettement mieux contrôlée en VOJ.

Pour moi qui me suis essayé à l'écriture de fanfic, j'ai tenté d'être fidèle au caractère du personnage principal, Lina, mais je me rend compte que le caractère que je croyais être n'est pas tout à fait ce qu'il est, ayant été induit en erreur par la VANG... d'où un certain désarroi que j'éprouve à la lecture de ce site.

J'ai l'impression d'avoir fait fausse route du début à la fin et d'avoir fait pas mal d'efforts pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4895
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 33
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Mar 3 Juil - 9:58

Hum, je reste un brin dubitatif quant à ton impression de redécouvrir entièrement le personnage de Lina Inverse à la simple comparaison que fait ce site.
Je comprends qu'en tant qu'auteur, avoir la sensation d'avoir fait fausse route est frustrant. Mais c'est comme si tu abordais Slayers uniquement à travers le spectre des romans.
Maintenant, je ne sais pas vraiment ton rapport avec la franchise en dehors des romans.
Parce-que Slayers c'est ça : une franchise.

Pour ma part j'ai découvert l'oeuvre de Kanzaka via l'Anime. Et c'est encore aujourd'hui l'un des supports auquel je suis très attaché, de par mon rapport avec l'Audiovisuel.

De plus, des itérations de Lina on en a eu plusieurs : série; OAV; films; mangas; dramas; jeux vidéo...
Même les Light Novel on a pu découvrir l'oeuvre via trois traductions différentes (et je compte pas les Special). Chacune montrait effectivement des nuances quant au parler de Lina.

Donc en recoupant toutes ces sources, je pense qu'on a quand même eu un portrait de Lina Inverse assez fidèle à ce qu'elle est.
Dans ton message on a l'impression que tu as fait de la version de Tokyopop une Bible intouchable. Forcément la chute doit être plus rude mais ça me parait une drôle d'approche.

Après je ne fais qu’émettre une hypothèse ! Si ça se trouve je dis n'importe-quoi ! Laughing

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlock
Mage confirmé
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 43
Localisation : 92

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Mar 3 Juil - 10:40

Non pas du tout, tu as touché tout à fait juste.

Comme toi, j'ai découvert l’œuvre de Kanzaka via l'Anime et j'en avait tiré une impression de "fantasy Fun" sans autre conséquence, mais très sympa avec des personnages inoubliables.

Puis, j'ai lu les romans de Tokyopop et j'ai découvert qu'au delà de cette première impression il existe une Lina Inverse nettement plus mature et responsable que dans l'anime, un Zelgadiss plus ambivalent, un Gourry moins idiot et une Amelia plus nuancée (et une Naga qui a en réalité un extraordinaire potentiel tragique). Et j'ai adoré cette redécouverte.

Face à ses contradictions, compte tenu de mon accès limité à l’œuvre et sans faire de la version de Tokyopop une Bible intouchable, j'ai du hiérarchiser la valeur des sources en fonction d'un ordre de priorité suivant:

-Les romans, en particulier les 4 premiers dont j'apprécie énormément le ton, mélange de noirceur et d'humour.
-Les nouvelles, qui m'en apprennent beaucoup sur l'univers, la magie, les pays...
-L'animé "qui comble les trous"

Je ne tiens pas compte des mangas qui vont trop loin dans la bouffonnerie, selon moi, même si je les aime bien quand même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4895
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 33
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Mar 3 Juil - 15:50

C'est plutôt intéressant ma foi. Bien que je ne partage pas cette sacralisation des écrits de Kanzaka.
Je la comprends ! Car c'est naturellement logique de préférer la vision de l'auteur original. N'empêche que tout ce que touche notre cher Hajime n'est pas d'or.

D'ailleurs quand on tape un peu trop fort sur ce bougre de Ruirui, je me rappelle qu'au fond, si les illustrations hors-sujet nous dérangent, ça a pas l'air de trop faire réagir le romancier. Donc faute à moitié partagé à mon sens.

Ensuite, caler les nouvelles avant l'Anime... Franchement pour moi c'est non. Je ne dis pas que j'ai raison ! Mais moi j'en suis incapable.
Déjà parce-qu'au delà de cette première impression que tu décris et qu'on a probablement tous eu, l'Anime c'est bien plus que ça. Je ne m'étalerai pas sur le sujet, j'ai écrit plus que de raison sur l'Anime Slayers. Mais aussi parce-que je pense qu'on a une vision biaisé des nouvelles.

Slayers en nouvelle c'est 30 tomes de Special; 5 de Smash et une panoplie d'autre trucs (Orphen et j'en passe). Si on part de l'idée qu'il y a 4 histoires par volume; ça fait dans les 130 histoires. Peut-être moins, mais facilement une centaine.
Ce qu'on a en Anglais/Français sont un peu celles triées sur le volet. Evidemment qu'un fan va plutôt traduire le Gourry Gaiden qu'un énième récit à base de bandits et de primes.
Donc comme je l'ai déjà dit ailleurs : Slayers ça comporte beaucoup de navet. C'est probablement même en quantité plus médiocre que grandiose !
Kanzaka a pissé de la copie et je doute que c'était toujours avec passion. Son désamour sur la fin était assez révélateur (jusqu'à son come-back).
Reste la Main Serie quasiment intouchable ! Et comme c'est ça qui compte, finalement que les Special soient globalement mauvais on s'en fout.

Mais du coup, dire que les nouvelles sont prioritaires par rapport à tout l'Anime (films+série+OAV vu ton classement) j'ai du mal à adhérer. Cinq histoirettes triées sur le volets sont, à mon sens, moins pertinente que l'apport de l'Anime pour les Occidentaux que nous sommes.

En dehors de Try, l'Anime a -semble t'il- su retranscrire de façon très juste ce qu'était Slayers. On peut effectivement reprocher sa mythologie un peu boiteuse. Mais la représentation de chaque personnages; des lieux et de la mythologie (dans ses grandes lignes) est plus que réussie.
Honnêtement si je devais garder les nouvelles ou l'Anime, je garde mon Anime.

Pour ce qui est des mangas, je te trouve plutôt vachard Laughing
Il est vrai qu'il y a à boire et à manger sur ce support, mais il n'empêche que tout balancer comme ça c'est rude.
Dedans on a quand même le manga de Ruirui plutôt propre; la pépite Hourglass of Falces; les sympathiques Special du studio Zombie (basés sur les scénars de Kanzaka et à priori fidèles, hein !) ou encore Super Explosive Demon Story qui est une adaptation plus digne que les merdes qu'étaient Revo-R.

Bref je m'égare !
Je pense que tu as une approche assez dogmatique de Slayers, où l'important c'est le roman et Kanzaka. Du coup, une traduction foireuse met en branle toute ta vision de la franchise. Je respecte cette approche (parce-que y'en a pas une qui est meilleure qu'une autre hein !) et je pense qu'un cochon a une vision pas si éloignée de la tienne  Wink

Moi je n'ai pas cette vision. En tant qu'auteur, Kanzaka ne m'impressionne pas. C'est un romancier propre sans plus. Le fait est qu'en dehors de Slayers, le reste de ses œuvres n'a pas intéressé grand monde prouve qu'il est l'homme d'une grande saga et c'est tout. Les coups de génie tout le monde peut en avoir. Prouver qu'on est un génie nécessite plus qu'un titre au compteur.
Mais je respecte l'homme parce-que Slayers EST un chef d'oeuvre. Parce-qu'il maîtrise ses personnages à la perfection et qu'il a créé un univers simple mais d'une cohérence quasi-intouchable. Kanzaka est un artisan d'univers talentueux. Après son style... c'est du light novel. Je veux bien vanter la valeur d'une écriture efficace (car il y en a), mais si on parle de prose pure... traduction ou pas je doute être en extase devant sa plume.
D'ailleurs Zelgadis Gaiden qui se voulait plus travaillé... on peut accuser la traduction... mais c'était super mauvais sur la forme, boursouflé au possible.

Du coup -et pour revenir au sujet- apprendre que la traduction est bourrée d'erreur ne me touche pas plus que ça. Slayers m'intéresse en tant qu'oeuvre multi-supports, car ça décuple sa richesse. Et je pense que beaucoup d'entre eux ont permis à Slayers de renforcer son aura.

Slayers a besoin des autres medium pour s'épanouir. Les réduire à de la "Fantasy Fun" comme tu le dis ainsi que beaucoup d'autres n'est pas leur rendre justice.

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 6130
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 36
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Mar 3 Juil - 19:33

Citation :
et je pense qu'un cochon a une vision pas si éloignée de la tienne

Ben le cochon, il est un peu emmerdé parce qu'il aime la Main Series plus que tout, il la préfère à tout le reste, il n'y a pas photos. Pour caricaturer un peu, Slayers Try échoue à conclure là ou le dernier roman réussi. Ca et tout le reste. Mais en même temps, toutes ces "différences" liées à la traduction de Tokyopop ne le touche pas des masses le cochon en vérité Neutral

Dans Slayers c'est le background que je préfère. C'est ce qui me passionne le plus. Or, la traduction la plutôt bien épargné. Que les personnages soient un poil différent, finalement, je m'aperçois que ce n'est pas si grave pour moi. Passer du style japonais au style occidental nécessite adaptation. Du coup, malgré tout et en toute Franchise, je le répète encore : merci Tokyopop.

_________________
http://www.tvore.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 6130
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 36
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Mar 3 Juil - 19:57


ps : et pour le débat sur la franchise, je trouve mon compte partout. Certes il y a plus de raté en manga qu'en anime etc etc. Mais au final Slayers est une franchise généreuse qui a su produire du mauvais partout, mais surtout du bon. Donc même si la Main Series c'est mon must, l'anime a produit Slayers Next, le manga Hourglass, les jeux Slayers FIGHT, les films Gorgeous, les OAV Mirror Mirror...

Ne crachons pas dans la soupe. Enfin dans les soupes. Toutes les soupes Wink

_________________
http://www.tvore.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4895
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 33
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Mar 3 Juil - 21:19

Citation :
Dans Slayers c'est le background que je préfère. C'est ce qui me passionne le plus

Ah bah j'ai fait bref car je ne veux pas parler pour toi, mais c'est exactement ce que je pensais ! Et je partage ton avis d'ailleurs.
Ce que j'entendais par "vision similaire" c'est ce que tu dis : la Main Serie d'abord, le reste après si c'est bien c'est cool sinon osef.
C'est là ou je vois une similitude avec Merlock : c'est l'écrit qui prime.

Moi, même si je te rejoins sur le background et donc mon désintérêt pour les erreurs de trad' dans le fond, je crois avoir besoin du support Anime pour être le fan que je suis aujourd'hui. Au delà de la nostalgie, vire moi Next et je suis pas sûr de continuer à m'impliquer autant pour Slayers. C'est un pan de ma passion là ou -en caricaturant un peu- pour toi c'est à la frontière de la nostalgie polie (je répète : je caricature).

Citation :
Du coup, malgré tout et en toute Franchise, je le répète encore : merci Tokyopop.

Exactement. Merci du fond du cœur !

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 6130
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 36
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Mer 4 Juil - 8:58

Citation :
je crois avoir besoin du support Anime pour être le fan que je suis aujourd'hui.

Slayers Next bordel. Et Revo-R pour sa capacité frisquette mais tangible d'offrir une conclusion moins boiteuse. Comme je le disais plus haut, Try avait échoué, alors que Revo-R obtenait une mention honorable. A l'inverse, le 15e roman réussissait une conclusion proche de la perfection. J’accueillais donc avec autant de plaisir l'annonce du retour de Slayers en anime 10 ans plus tard que j'ai crains le retour en roman 20 ans après. Les enjeux sont opposés.

Mais j'en parle en long, large et travers dans la section dédiée Wink

_________________
http://www.tvore.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4895
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 33
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Mer 4 Juil - 17:30

Citation :
Comme je le disais plus haut, Try avait échoué, alors que Revo-R obtenait une mention honorable.

Alors j'émets juste un bémol dans ton comparatif : je ne suis pas sûr que Try avait pour but d'être une conclusion à l'Anime. Je pense que c'est l'échec de la saison qui a tué la série (et je sais que tu es d'accord là-dessus d'ailleurs), mais il n'y avait pas de volonté première de fermer les portes au départ.
Même si Revo-R ne ferme pas non plus complètement l'idée, on sent qu'il y a volonté de clore une époque "au cas où...".

Donc oui Revo-R a une mention honorable, mais la série revenait en outsider assez timide. Try était gonflé d'arrogance. Pas la même approche.
Mais je suis d'accord, on dévie un peu trop du sujet !

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlock
Mage confirmé
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 43
Localisation : 92

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Mer 4 Juil - 17:58

chevaliershakka a écrit:
C'est plutôt intéressant ma foi. Bien que je ne partage pas cette sacralisation des écrits de Kanzaka.
Je la comprends ! Car c'est naturellement logique de préférer la vision de l'auteur original. N'empêche que tout ce que touche notre cher Hajime n'est pas d'or.

Alors, oui, certes.

Comment expliquer ?

Voyez-vous, je suis en arrêt de maladie pour cause de retour d’état dépressif et je prends actuellement des zolies pilules jaunes qui rendent heureux…

Point, positif : ça me laisse le temps de bouquiner : Une biographie de Charles V par Françoise Autrand, "Quentin Durward" de W. Scott et un début de lecture de "Notre-Dame-De-Paris" de V. Hugo. Et, là-dessus, je relis "The Silver Beast" et certains passages d’autre romans Slayers…

Vous voyez où je veux en venir ?

Je lis. Tout. Et j’aime tout.

Alors, bien sûr, je ne vais pas non plus mettre Hajime sur le même plan que Victor, hein... je sais bien que tout ce que fait Kanzaka n’est pas bon à prendre et, c’est sûr, il en a sûrement eu marre à la longue de tirer la ligne sur un thème qui avait dû finir par le lasser… Après tout, s’il a mis près de 10 ans à s’intéresser de nouveau à ses personnages, c’est sans doute pour une bonne raison… (et on sait que Conan Doyle lui-même avait fini par haïr Chère-loque).

Malgré ses faiblesses, je sais apprécier toute lecture qui me transporte : Slayers en est une. Je ne sacralise pas les écrits de Kanzaka, mais il semble que j’ai tendance à préférer l’écrit, tous les écrits, au reste.

De plus, même si Slayers est une franchise, c’est aussi, d’abord, l’œuvre d’un auteur : Kanzaka. Il me semble normal, par simple respect pour son travail de création d’univers, de le considérer comme la première et principale source "canonique" de Slayers…

C’est pour cela, que je classe les romans et les nouvelles en tête : c’est par leur biais que j’en apprends le plus sur l’univers de Slayers et son fonctionnement interne, aussi bien cosmologique, que géographique ou politique… Un exemple ? Dans le dernier résumé de "Little princess", j’apprends que le léopard cornu est le symbole du royaume de Ralteague, c’est une info que jre me note précieusement et dans mon cas, le support écrit reste bien meilleur pour distiller ce genre d’informations que l’Anime ou les mangas…

Ensuite, ne vous y trompez pas : je trouve l’Anime EXCELLENT ! Vraiment. Si cela n’avait pas été le cas, je ne me serais jamais intéressé à Slayers. J’ai visionné l’Anime bien des fois et je continue de revoir certains épisodes… Je le trouve d’autant mieux qu’il est fidèle à l’esprit et (pour les 2 premières saisons) à la lettre des romans. Je peux toutefois reprocher à l’Anime une tendance à "flanderiser" certains personnages…

Quant aux Mangas, ben… non ! Désolé, mais même avec la meilleure volonté du monde je n’accroche pas. Tout au plus ais-je lu sans déplaisir SED, et les "Medieval Mayhem" m’ont arraché un sourire, mais c’est bien tout…

Quant aux jeux vidéos je n’y ai jamais joué, donc : joker.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4895
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 33
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Jeu 5 Juil - 9:03

Citation :
Alors, bien sûr, je ne vais pas non plus mettre Hajime sur le même plan que Victor, hein...

Ce serait un sacré grand écart, mais selon l'angle ça peut avoir une pertinence.
Disons que si on parle de style et de prose ça n'a aucun intérêt.
Mais si c'est pour comparer une certaine philosophie d'écriture ou la conception d'un récit à une époque donnée, pourquoi pas ? Et on peut trouver d'autres raisons.

Après si on veut comparer Kanzaka à un auteur classique, je préfère l'exemple de Voltaire. Lui qui pensait entrer dans la postérité pour son oeuvre Historique et Théâtrale -dont on se contrefout poliment- et qui n'avait que peu d'égard pour ses contes Philosophiques... seul truc qui nous passe sous les yeux pendants nos années d'étude.

Kanzaka c'est un peu ce qu'il est en passe de devenir. Personne ne s'intéresse à son travail en dehors de Slayers.
Et même Slayers n'est pas certain d'être retenu pour ce que l'on croit.
La Main Serie a une publication qui s'étale sur dix ans tandis que les Special/Smash sur vingt.
Tu accuses l'Anime de Flanderiser les personnages, je pense qu'on est finalement pas si loin de ce que sont les personnages sous la plume Kanzaka quand on regarde les dernières histoires publiées.

Alors il est vrai que par rapport au matériel adapté par l'Anime, ce choix n'est pas pertinent. Et savoir qui a influencé qui est toujours compliqué à affirmer. Il n'empêche que Slayers est en proie de rester dans la mémoire des gens comme de la "Fantasy Fun". Et ce n'est pas que la faute de ses adaptations.

C'est peut-être pour ça que kanzaka est revenu aux affaires avec la suite de la Main Serie. Sans doute veut-il rappeler aux gens que Slayers ce n'est pas juste des Fireball sur des brigands et des blagues sur les petits seins.
Reste à voir si ce retour saura pleinement convaincre.


Citation :
Quant aux Mangas, ben… non ! Désolé, mais même avec la meilleure volonté du monde je n’accroche pas. Tout au plus ais-je lu sans déplaisir SED, et les "Medieval Mayhem" m’ont arraché un sourire, mais c’est bien tout…

J'entends bien. Mais ce que je soulignais surtout c'est que des choses comme les adaptations d'histoire de "Special" par le studio Zombie sont considérées comme très fidèles au matériel d'origine, soit des nouvelles écrites par Kanzaka.
Je pense donc qu'elles sont assez pertinentes en termes d'infos et qu'on peut les considérer comme "canoniques".

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlock
Mage confirmé
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 43
Localisation : 92

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Jeu 5 Juil - 14:16

chevaliershakka a écrit:

Ce serait un sacré grand écart, mais selon l'angle ça peut avoir une pertinence.
Disons que si on parle de style et de prose ça n'a aucun intérêt.
Mais si c'est pour comparer une certaine philosophie d'écriture ou la conception d'un récit à une époque donnée, pourquoi pas ? Et on peut trouver d'autres raisons.

Après si on veut comparer Kanzaka à un auteur classique, je préfère l'exemple de Voltaire. Lui qui pensait entrer dans la postérité pour son oeuvre Historique et Théâtrale -dont on se contrefout poliment- et qui n'avait que peu d'égard pour ses contes Philosophiques... seul truc qui nous passe sous les yeux pendants nos années d'étude.

Kanzaka c'est un peu ce qu'il est en passe de devenir. Personne ne s'intéresse à son travail en dehors de Slayers.
Et même Slayers n'est pas certain d'être retenu pour ce que l'on croit.
La Main Serie a une publication qui s'étale sur dix ans tandis que les Special/Smash sur vingt.
Tu accuses l'Anime de Flanderiser les personnages, je pense qu'on est finalement pas si loin de ce que sont les personnages sous la plume Kanzaka quand on regarde les dernières histoires publiées.

Alors il est vrai que par rapport au matériel adapté par l'Anime, ce choix n'est pas pertinent. Et savoir qui a influencé qui est toujours compliqué à affirmer. Il n'empêche que Slayers est en proie de rester dans la mémoire des gens comme de la "Fantasy Fun". Et ce n'est pas que la faute de ses adaptations.

Je ne peux qu’être d’accord avec ça. Kanzaka s’est fait un nom grâce à Slayers, mais pas grâce à Lost Universe… Je note toutefois que Conan Doyle est resté célèbre grâce à Sherlock Holmes que R E Howard a laissé Conan à la postérité et E R Borrough a créé un Tarzan immortel, mais ces auteurs ont écrit d’autres œuvres, donné vie à d’autre héros (qu’ils préféraient sans doute) que l’on a bel et bien oublié…

Alors ? Pourquoi telle œuvre a-t-elle marché et pas telle autre ? On pourrait écrire des livres entiers sur la question sans pouvoir conclure. Le succès est une alchimie subtile et mystérieuse…

chevaliershakka a écrit:

C'est peut-être pour ça que kanzaka est revenu aux affaires avec la suite de la Main Serie. Sans doute veut-il rappeler aux gens que Slayers ce n'est pas juste des Fireball sur des brigands et des blagues sur les petits seins.
Reste à voir si ce retour saura pleinement convaincre.

Très possible, oui.

C’était assez évident dans certains romans du deuxième Cycle, très sombres et assez pessimistes : tout le monde meurt dans "Crimson obsession", on est loin de la "Fantasy Fun". L’univers de Slayers est sombre. Après tout, le monde est livré à l’influence des mazoku.
J’espère que Kanzaka saura trouver le ton juste entre humour et tragique. Il a été assez bon dans ce domaine, alors je reste confiant.

Une question que je me pose : quelle est l’influence de l’éditeur sur l’auteur pour lui imposer d’orienter son œuvre vers la "Fantasy Fun", plutôt que vers un ton plus sérieux, plus mature, oserais-je dire ? Au fond, Kanzaka a-t-il vraiment eu le choix d’aller vers une flanderisation de certains personnages ? Envisage-t-il de corriger le tir ? Le peut-il vraiment ?

chevaliershakka a écrit:

J'entends bien. Mais ce que je soulignais surtout c'est que des choses comme les adaptations d'histoire de "Special" par le studio Zombie sont considérées comme très fidèles au matériel d'origine, soit des nouvelles écrites par Kanzaka.
Je pense donc qu'elles sont assez pertinentes en termes d'infos et qu'on peut les considérer comme "canoniques".

Je note pour les "Special", merci, mais je doute qu’ils soient facile à se procurer pour un prix raisonnable, désormais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 6130
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 36
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Jeu 5 Juil - 20:55

Citation :
Je ne peux qu’être d’accord avec ça. Kanzaka s’est fait un nom grâce à Slayers, mais pas grâce à Lost Universe… Je note toutefois que Conan Doyle est resté célèbre grâce à Sherlock Holmes que R E Howard a laissé Conan à la postérité et E R Borrough a créé un Tarzan immortel, mais ces auteurs ont écrit d’autres œuvres, donné vie à d’autre héros (qu’ils préféraient sans doute) que l’on a bel et bien oublié…

Putain c'est clair. Mais il faut voir le verre à moitié plein. Ce n'est pas parce que les autres travaux de Sir Arthur Conan Doyle étaient mauvais qu'on ne les retient pas, c'est parce que Sherlock Holmes c'était juste trop de la bombe. Il se trouve que je connais très bien l'oeuvre du monsieur, et il y a pas photos. Il a fait du super boulot. Mais quand tu sérialises The Hound of the Baskervilles, tu peux juste pas test le reste.

Pour moi, qu'un homme soit le génie d'une seule oeuvre n'est pas un problème.

Et pour Slayers Special, ça a la légèreté pour laquelle on nous la vendu. Kanzaka n'a jamais prétendu autre chose.

_________________
http://www.tvore.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Merlock
Mage confirmé
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 43
Localisation : 92

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Ven 6 Juil - 10:51

Gruic a écrit:
Putain c'est clair. Mais il faut voir le verre à moitié plein. Ce n'est pas parce que les autres travaux de Sir Arthur Conan Doyle étaient mauvais qu'on ne les retient pas, c'est parce que Sherlock Holmes c'était juste trop de la bombe. Il se trouve que je connais très bien l'oeuvre du monsieur, et il y a pas photos. Il a fait du super boulot. Mais quand tu sérialises The Hound of the Baskervilles, tu peux juste pas test le reste.

Pour moi, qu'un homme soit le génie d'une seule oeuvre n'est pas un problème.

Et pour Slayers Special, ça a la légèreté pour laquelle on nous la vendu. Kanzaka n'a jamais prétendu autre chose.

Je suis d'accord. Et, je le répète, le succès de Kanzaka est mérité. Et, "Special" et "Main" ne sont pas écrits dans le même esprit, là aussi je suis d'accord.

Mais on s'éloigne du sujet qui est de savoir si, selon vous, les "écarts" de traductions sont sont préjudiciables à la compréhension de l'univers de Slayers et la mentalité des personnages.

De ce que vous me répondez, la réponse est: non.

D'accord. Je suis peut-être monté au cocotier un peu rapidement et je vais attendre une éventuelle suite de cette étude par kaette-kita-slayers.

Je note aussi, finalement, qu'il est plus facile de modifier la traduction des romans que des Animés. ce qui veut dire que, d'une certaine manière ils sont peut-être finalement plus "canoniques" que les romans en termes d'ambiance...

Donc, à voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chevaliershakka
Hellmaster
avatar

Messages : 4895
Date d'inscription : 02/04/2009
Age : 33
Localisation : 75/57

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Ven 6 Juil - 11:26

Citation :
Et pour Slayers Special, ça a la légèreté pour laquelle on nous la vendu. Kanzaka n'a jamais prétendu autre chose.

Ah je ne pense pas que l'un d'entre nous ait dit le contraire ! La question que je me demande serait plutôt : est-ce qu'au final on se rappellera de Slayers pour sa Main Serie ou plutôt pour ses nouvelles comiques.
...si tenté est qu'on s'en rappelle dans le futur. Vu comment la Culture est érigée en simple mode de consommation, je ne sais pas ce qu'il restera.

Citation :
De ce que vous me répondez, la réponse est: non.

Je nuancerai.
Si on prend l'avis de Gruic par exemple (il me corrigera si je dis n'importe-quoi), il dit clairement s'intéresser en priorité à la Mythologie de Slayers avant tout le reste.
Donc il ne dit pas que les erreurs de traduction ne sont pas préjudiciables pour comprendre les personnages, il dit que le Lore est épargné et que c'est ce qui l'importe en premier lieu.
Mais on peut quand même considérer qu'en effet c'est un problème, juste ne pas en faire un souci majeur dans son appréciation de l'oeuvre.

A la base ta question était plutôt de savoir si découvrir que la traduction de Tokyopo était bancal nous posait problème.

Personnellement, pour répondre en moins de 12 paragraphes Laughing  je dirais : non. Je m'en doutais et faute de mieux, je fais avec. Et je remercie quand-même Tokyopop. Mais si une traduction plus fidèle sortait dans le futur, je serai ravi.

Quand on est fan de Slayers -encore plus Français- on a l'habitude d'être malmené et de grappiller des miettes !
Du coup on fini par être blindés.

Citation :
Je note aussi, finalement, qu'il est plus facile de modifier la traduction des romans que des Animés. ce qui veut dire que, d'une certaine manière ils sont peut-être finalement plus "canoniques" que les romans en termes d'ambiance...

Ça dépend. En France on parle quand même de Déclic Laughing
On pourrait être désagréablement surpris.

_________________
Love sur vous les Pixels !
Keep Smiling !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liclic
Prêtre manipulateur au service de Greater Beast
avatar

Messages : 2372
Date d'inscription : 27/04/2009
Age : 37
Localisation : Sherbrooke

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Ven 6 Juil - 23:27

A vrai dire, en quoi la traduction de Tokyopop était-elle bancale ? Personnellement, il y avait une certaine cohérence générale. Je nuancerai malgré tout car il y avait des sorts qui avaient plusieurs versions (pas écrits tout à fait pareils entre deux romans différents), mais ce genre de coquilles est mineur. Je me souviens  vaguement aussi d'une ou deux incohérences dans un même roman (je me rappelle qu'on avait discuté, ici, sur le roman 7 d'une histoire de mensonges : en pages 112 et 181 mais nous avions conclu à une insuffisante précision de la part de la traduction). Pour moi, les traductions de Tokyopop ont le bonheur d'exister et c'est déjà pas mal. Plus qu'une nouvelle traduction, je pencherai pour une amélioration de certains petits détails comme ceux sus-cités pour augmenter la qualité générale.

A cause de l'animé, je pense que Slayers  sera plus connue pour sa série principale et pour son quatuor, même si dans la dite série principale, ce n'est réellement qu'un duo.
A ce propos, ce qui me ferait plaisir, ce serait une adaptation même en une saison du deuxième arc avec ou sans Zelgadis et Amélia. Notamment, les romans 14  et 15 en animé ont vraiment du potentiel et ont le bon goût de se suivre directement ou presque.

_________________


Me miseret totarum malarum rerum quas feci.


Dernière édition par liclic le Dim 15 Juil - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlock
Mage confirmé
avatar

Messages : 310
Date d'inscription : 13/12/2014
Age : 43
Localisation : 92

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Dim 15 Juil - 20:36

La suite de la comparaison (pp.24 à 37) est sortie :
https://kaettekitaslayers.wordpress.com/2018/07/14/slayers-v-1-translation-comparison-part-2-p-24-37/

On constate encore quelques écarts et contresens, mais rien de tragique.

Je note toutefois un certain nombre de points d’intérêt :

La description en VOJ du « fameux » couteau que Lina a récupéré est plus précise : « C'était ce qu'on appelle communément une ‘arme magique’, mais la magie qui y était attachée semblait être du genre plutôt méchant. Si quelqu'un était assez stupide pour l'utiliser, il essayerait de tuer tous ceux qu’il croiserait sur son chemin ... Bah, je pouvais toujours le vendre pour un bon prix dans une boutique de magie.»

Ceci préfigure parfaitement la scène mémorable dans la boutique de magie que l’on voit dans l’Anime. Or, cette description est absente de la VANG.

On note quand même que Lina ne semble pas avoir trop de scrupules à revendre un objet potentiellement très dangereux...

Autre point intéressant : la douzaine de pièces anciennes qui sont données pour être issues d’une certain ‘Duché de Ledis’, sont en fait issues du Duché de LETIDIUS dont on reparlera dans le roman « Silver beast ». D’un point de vue background c’est bien plus cohérent… Kanzaka ne perd pas le nord dans ses descriptions où rien ne semble venir au hasard…


Je dois dire que j'aime énormément ce comparatif de kaettekitaslayers et j'aimerais vraiment pouvoir lui dire à quel point je le trouve utile et instructif...

Sauf que, d’une traduction à l’autre, Letidius est soit un duché, soit une principauté, soit un royaume… il faudrait que quelqu’un m’explique un peu tout ça…

La description VOJ du rituel pour créer des talismans est de plus intéressante et plus détaillée que la VANG : on y apprend que Lina use d’une encre « spéciale » sur un petit poinçon en bois pour dessiner un minuscule cercle magique sur une feuille de papier. J’aime bien ce détail…

Il est bien précisé que le sort pour attraper des poissons est une invention personnelle de Lina. Ce n’était pas si évident en VANG.

Je dois dire que j'apprécie énormément ce travail comparatif de kaettekitaslayers et j'aimerais vraiment pouvoir lui dire à quel poit je le trouve utile et instructif. C'est vraiment de l'excellent boulot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gruic
Professeur de Slayers
avatar

Messages : 6130
Date d'inscription : 15/02/2009
Age : 36
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   Jeu 19 Juil - 15:06


Citation :
Il est bien précisé que le sort pour attraper des poissons est une invention personnelle de Lina. Ce n’était pas si évident en VANG.

A ben si, quand-même. On l'a toujours su :

"of my own devising" page 35.


Citation :
la douzaine de pièces anciennes qui sont données pour être issues d’une certain ‘Duché de Ledis’, sont en fait issues du Duché de LETIDIUS dont on reparlera dans le roman « Silver beast ». D’un point de vue background c’est bien plus cohérent… Kanzaka ne perd pas le nord dans ses descriptions où rien ne semble venir au hasard…

Ca, ça fait plaisir par contre. Probablement le détail le plus pertinent de ce comparatif.

_________________
http://www.tvore.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gruicprod.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Slayers - étude de la traduction par kaette-kita-slayers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» traduction anglais pour cuttlebug
» Tout sur Slayers Hentaï (ou presque)
» traduction allemande en cas de commande de pieces de site ALL
» Comparaison traduction La boussole du club des cinq
» traduction française d'Enid Blyton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Slayers Evolution-R :: Saillune :: Discussions générales-
Sauter vers: